MegaUpload / SOPA / liberté : ça va pas être facile [EmpireStrikeBack]

A cette heure, vous savez tous que MegaUpload a été mis hors service par le FBI la nuit dernière. Première chose, hors service c’est vite dit parce que le site est toujours accessible via une IP (edit : j’ai enlevé l’IP, le temps d’être sûr que c’est pas une tentative de fishing/escroquerie), parce que les américains contrôlent l’ICANN qui contrôle les noms de domaine mais sur les IP, en l’état, ils peuvent pas faire grand chose. Sauf qu’ils ont voté SOPA/PIPA qui bientôt va leur permettre de filtrer. Mais d’un autre côté, il est toujours possible d’utiliser des moyens de contourner un filtrage.

La réalité est que l’industrie des biens culturels préfère dépenser des millions de $ en actions en justice, en lobbying pour faire peur à ses clients plutôt que de faire un effort sur son offre. Pourquoi se remettre en question ? Cette attitude à conduit à la création de megaupload & co, les industriels ont réussi à diaboliser le P2P qui était un échange entre personnes et donc créer de toute pièce l’empire Mega.

Mais il y a autre chose de grave. C’est que nos hommes politiques utilisent en retour les majors comme moyen pour faire passer des lois liberticides qui devraient (ils l’espèrent) leur permettre de reprendre le contrôle qu’internet leur a fait perdre. Parce que oui, les politiques n’aiment pas la liberté d’expression, la circulation libre de l’information, la culture pour tous et encore moins que tout le monde sache ce qu’ils font réellement.

Les américains donnent le signal, LE pays de la liberté censure, je pense que ça va donner pas mal d’idée aux 4 coins du monde. On a pas fini d’en parler en tout cas, ça c’est sûr…

Une réflexion au sujet de « MegaUpload / SOPA / liberté : ça va pas être facile [EmpireStrikeBack] »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *