New iPad, New AppleTV : le geek, le marketing et la raison [avis]

Hier soir Apple a donc dévoilé une série de mises à jour dont celle de l’iPad. Mais ça vous le savez tout le monde en parle.

Si vous avez raté l’épisode, résumé ultra rapide : – l’iPad 3 s’appelle le New Ipad. Il a un écran Retina du moins une résolution très élevée de 2048 x 1536, une nouvelle version du proco A5 disposant une puce graphique plus puissante, d’un meilleur APN, d’un poids légèrement supérieur et une autonomie de 10h en wifi et de 9h en 4G. Les prix sont les même que d’hab pour les 6 versions (stockage/wifi/4G). Dispo le 16 Mars. – Une nouvelle AppleTV a débarqué, proposant une mise à jour matérielle et du coup la vidéo en 1080p. Une nouvelle interface a aussi fait son apparition. Dispo le 16 Mars pour 109€. Apple a aussi lancé la maj d’iOS (5.1), une maj de toutes les AppleTV, une maj d’iTunes. Enfin, une app iPhoto est dispo sur le store pour 4€.

Je pense qu’il y a 3 façons de voir ces annonces en fonction de son tempérament.

Du côté du grand public, l’ami de la machine marketing, cet iPad3 correspond à une logique rodée depuis le lancement de l’iPhone. Tous les ans Apple lance une nouvelle version de son produit en ajoutant des fonctionnalités, en améliorant le matériel. Il semble se dégager une logique, et il est désormais connu que le matériel a une durée de vie/hype fixe d’environ 1 an. Le cycle de renouvellement pouvant dès lors ce concevoir plus facilement. Du genre, acheter 1 évolution sur 2, attendre tel ou tel nouveauté pour changer. Mais aussi et surtout être sûr qu’aucun nouveau produit ne va venir rapidement si le client se jette sur le dernier né le jour de sa sortie. Côté marketing, il suffit d’en faire des tonnes sur les évolutions pour donner envie et laisser le produit faire sa vie aussi sur le bouche à oreille et la « pression sociale ». Et puis un truc bien pour la firme, le produit est bon.

Si on regarde les annonces sous l’angle de la raison, ce que fait Apple est logique. D’un côté un leadership insolent et de l’autre une évolution des technologies qui ne permet pas de faire beaucoup plus. Avec sa part de marché, son parc plutôt uniforme, il serait un peu ennuyeux pour Apple de faire des bons techniques trop grand. La difficulté étant de rendre les iPads des clients absolètes mais pas trop quand même pour pas leur donner d’amertume et surtout que les ventes d’apps ne soient pas trop mise à mal. Apple gère son avance, c’est normal, c’est malin et beaucoup pourraient l’affirmer rester le n°1 n’est pas du tout la chose la plus facile à faire.

Enfin, pour moi, ces annonces malheureusement sans surprise. Je ne pense pas être blasé, loin de là, mais une des choses qui fascine chez Apple et sa capacité à bousculer le marché, parfois en le changeant complètement (iPod,iPhone et iPad) et parfois en apportant des évolutions agréables ou la mise à disposition de techno ancienne mais remise au goût du jour (Airplay, Siri). Là, rien de tout ça, le nouvel écran parait être une fausse bonne idée, il existe peu de contenus qui en tirent partis, cela va alourdir des fichiers audios/vidéos, les apps alors que la firme n’offre pas des espaces de stockage plus important.

Hier soir, j’ai pas rêvé et ce matin, je me dis plus que je vais regarder l’occaz sur l’iPad2 et l’ancienne AppleTV qu’imaginer acheter les nouveaux produits.

2 réflexions au sujet de « New iPad, New AppleTV : le geek, le marketing et la raison [avis] »

  1. Salut Richard,
    Je n’en fais pas trop j’estime qu’il y a des posts pour lesquels il faut réagir et celui là en fait parti.
    Il est tout simplement nu… non je rigole il est génial et tu nous dis vraiment ce qui s’est fait et comment réagir par rapport à ça.
    Là on a vraiment intérêt de t’avoir lu et pris connaissance de l’utilisateur sur avertis que tu es.

    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *