Razer Naga Hex : la souris pour Diablo III ? [useurthumb]

Razer le spécialiste des périphériques pour joueurs ne pouvait pas raisonnablement ne pas penser à fourbir une arme adaptée à Diablo III.

L’américain a donc commercialisé il y a quelques semaines la Razer Naga Hex. Il s’agit d’abord d’une modification de la Naga MMO édition qui a la particularité d’offrir beaucoup de boutons accessibles sur la tranche, donc à manipuler avec le pouce.

Si la Naga propose 12 boutons la Hex elle se « limite » à 6. Ce choix est bien sûr adapté aux jeux comme les hack n’slash mais aussi aux MOBA, league of legend en tête.

La souris est bien sûr dédiée aux droitiers et offre un forme très confortable, la paume de la main est bien calée et le confort d’utilisation est celui d’une souris Razer : patins en téflon pour une glisse parfaite, capteur laser ultra précis, rien à dire c’est une souris comme la marque sait les faire.

La souris fait en plus partie de la nouvelle gamme avec la compatibilité avec Synapse 2.0 le système de drivers/réglages de Razer qui en plus de permettre de tout configurer offre la possibilité de sauvegarder ses préférences dans le Cloud et donc de pouvoir les retrouver en quelques secondes si on doit changer de machine.

J’ai donc testé la souris pendant quelques jours pour savoir si c’est 6 boutons étaient une bonne idée. Premier constat, pour travailler, c’est pas vraiment le top. Agripper à sa souris, le pouce à tendance à déraper sur un des boutons. Razer a prévu au centre des 6 boutons un 7ème mais celui n’est pas actif, c’est plutôt un grip pour y poser le pouce. Ce grip permet aussi de repérer sans regarder le centre du dispositif et ainsi de trouver les 6 touches plus facilement.

Il faut quelques temps pour s’habituer à utiliser cette souris. Le fait d’avoir ces nouveaux boutons change les habitudes, la position face à l’écran et demande un peu de calcul pour savoir attribuer les bonnes fonctions aux bonnes touches. Par exemple, j’ai attribué dans DIII les potions de vie et les sorts qui ont un cooldown un peu long. Cela me permet de ne pas avoir à cliquer trop frénétiquement sur la tranche pour laisser ma main s’activer sur le clic droit/gauche.

La Naga peut aussi avoir son intérêt dans les jeux « prévus » pour les consoles qui prévoit des touches parfois un peu exotiques sur PC. Je pense aussi que la Naga Hex peut avoir du sens dans les MMO, les 12 boutons de la Naga d’origine peuvent inquiéter ceux qui ne connaissent pas, alors que 6 ça fait moins peur.

Je n’ai pas essayé sur LoL, je joue pas à LoL, j’ai pas osé me lancer 🙂 (et accessoirement ils font pas d’effort pour que ça tourne sur Mac).

Mon sentiment est mitigé, d’un côté l’ergonomie est vraiment au top d’un autre côté le temps d’adaptation peut être un peu douloureux quand on a des habitudes bien ancrées. Si j’ajoute que j’ai trouvé la souris pas très pratique en dehors des parties, je la réserverai à ceux qui passent beaucoup de temps à jouer. La Naga Hex coute 79€ et comme toute les Razer c’est un beau produit. L’idéal est peut être d’y poser la paume dessus quelques minutes pour sentir si oui ou non c’est l’accessoire qu’il vous faut.

La fiche sur le site de Razer

Caractéristiques :

6 boutons de pouce mécaniques optimisés pour les jeux de combat d’arène et les jeux de rôle/action 11 boutons Hyperesponse entièrement programmables Les commutateurs spéciaux qui permettent 250 clics par minute Cycle de vie de 10 millions de clics Razer Synapse 2.0 Capteur Razer Precision laser 3.5 G, 5600 dpi Réponse 1000 Hz Ultrapolling™ / 1 ms Dimensions approximatives : 116 mm / 4,57” (Longueur) x 70 mm / 2.76” (Largeur) x 46 mm / 1.81” (Hauteur) Poids approximatif : 134 g

images : PcWorld

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *