Valve embauche un professeur d’économie [VirtualWorldisreal]

Il y a quelques semaines Valve, l’éditeur de jeux à succès (Half Life/Counter Strike/Team Fortress) et créateur de Steam (1er plateforme de téléchargement de jeux) a embauché un professeur d’économie.

Si ce n’est pas la première fois que les économistes mettent les pieds dans les jeux vidéo, l’histoire de Yanis Varoufakis est assez étonnante. Professeur d’économie M.Varoufakis a la particularité d’être grec, il est alors propulsé sous les projecteurs de la BBC et de NBC suite à la crise de 2008. Suite à cela, son blog gagne un lecteur plutôt intéressant, Gabe Newell, le CEO de Valve.

Dans un billet sur son blog M.Varoufakis évoque les difficultés à faire cohabiter les économies de la Grèce en pleine difficulté et celle de l’Allemagne en pleine bourre. Cet article Gabe Newell qui envoie un email à Varoufakis pour lui proposer de bosser pour Valve.

Il semblerait que Valve cherche à unifier les échanges de biens virtuels entre plusieurs jeux et que la société souhaite un regard extérieur au milieu du jeux vidéo mais une vraie expertise en économie.

Point très sympa, Varoufakis a sa prise de fonction à ouvert un nouveau blog le « Valve Economics » qui va lui permettre de partager ses réflexions mais aussi le contenu des expérimentations qu’il va mettre en oeuvre.

Si vous êtes curieux, je vous invite à lire son premier billet qui explique comment il a découvert le mail de Newell et à quel point il ignorait tout de l’existence même de la société de Seattle.

Extrait :

When I read the opening line of the email in question, my finger almost pushed the delete button:

“I’m the president of a videogame company (www.valvesoftware.com).”

I thought to myself: Oh, not another “business proposal” from a crackpot… However, something in my head stopped my finger from pressing DEL while my eyes pondered the next line:

“We are running into a bunch of problems as we scale up our virtual economies, and as we link economies together. Would you be interested in consulting with us?”

Via Games Industry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *