Les technologies qui vont s’imposer à nous : la TV connectée

Dans la suite de mon billet sur le NFC, j’avais envie d’évoquer une autre évolution technologique qui va s’imposer à nous : la Tv connectée.

Comme le NFC, la TV connectée n’est pas quelque chose de nouveau, cela fait des années que le mot et les premières propositions de TV connectées sont sur le marché. La TV connectée à la base, c’est le fait de pouvoir ouvrir un navigateur web sur son LCD de 60 pouces depuis son canap’ et ainsi pouvoir retrouver le web dans la même position que celle que l’on adopte pour consommer un match de foot.

La réalité c’est que les gens n’ont pas vraiment envie de consulter le web sur la TV. Il y a déjà quelques années que les ventes d’ordinateurs portables ont dépassé celles de Pc de bureau, puis nous avons eu les vagues netbooks et smartphones. Aujourd’hui les tablettes envahissent les foyers. La navigation, les mails, le tchat sont dans la sphère privée, voire intime et tant que la TV connectée ne proposait pas plus, elle n’avait que peu de chance de séduire.

Du côté des fabriquant de TV, nous en sommes au moins à 4ème génération de TV connectée et les derniers modèles que j’ai pu voir semble avoir enfin intégré une notion EVIDENTE : il faut de la RAM !!! Je crois que c’est LA chose qui m’a le plus laissé dubitatif face aux Tv connectées, la lenteur des interfaces. La TV doit réagir au quart de tour surtout dans ces fonctions nouvelles, sinon elles sont vouées à être abandonnées après le premier essai. (ps : je sais bien que la RAM n’est pas le seul élément mais déjà avec de la RAM y a moyen de faire fonctionner des interfaces codées avec les pieds).

En France, c’est différent du reste du monde, nous avons des box internet. Du coup, sans vraiment le savoir, nous sommes déjà très nombreux à disposer de TV connectées. On ne compte plus les gens qui regardent les programmes de la TNT en IP. Les nouvelles box disposent d’un navigateur web convenable et les interfaces ont aussi beaucoup évolué.

Enfin, il existe aussi les box additionnelles de plus en plus équipées du version optimisée d’Android offrant souvent les mêmes services que les box internet avec des fonctionnalités plus ou moins avancées et surtout une indépendance face au FAI. Ces box ont un succès relatif en France mais commencent à bien se vendre dans le reste du monde. Il faut aussi ajouter les consoles de jeux disposant de la puissance hardware pour offrir une bonne expérience de TV connectée. A noter que Apple, avec l’AppleTV offre aussi son expérience de TV connectée et tous les amateurs de la marque à la pomme attendent une innovation de ce côté là.

Pour faire simple, même si vous ne voulez pas de TV connectées, vous disposerez quand même de l’équipement, soit via votre box soit en changeant votre matériel car toutes les TV neuves sont connectables. Oui c’est un peu comme la 3D, on est pas obligé de l’utiliser mais c’est un équipement de base-marketing pour faire vendre de l’équipement.

Aujourd’hui, l’adoption de la TV connectée passera par le service. La VOD semble être un vrai moteur surtout après la disparition de MegaUpload. Mais l’offre ressemble encore un peu à la conquête de l’Ouest, entre systèmes propriétaires chez les constructeurs de TV, les initiatives sous Android, le mystère autour d’Apple, les ayants droits, les chaines de TV qui flippent et les ambitions de YouTube, dur d’avoir une idée précise de ce qui va se passer.

A priori, nous allons avoir droit à « l’applification » et les système Android et Apple devraient s’imposer petit à petit (hors France en tout cas) mais la route est encore longue à mon avis avant de voir le grand public adopter en masse la connectivitée sur l’écran du salon.

Pour conclure, la TV connectée, que nous la souhaitions ou pas, elle est dans notre salon au plus tard dans 1 an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *