le Kindle Paperwhite en France le 22 novembre [AmazonEtLaFrance]

Il faut croire que Amazon a décidé de ne plus trop ignoré le territoire gaulois, après l’arrivée après des mois d’attente des Kindle Fire, voici qu’une date officielle est apparue pour le lancement de son lecteur e-paper de référence le Paperwhite.

Disponible en France à partir du 22 novembre, le nouveau Kindle sera dispo en version wifi et wifi+3G. Côté prix, le modèle Wifi sera commercialisé à 129€ contre 189€ pour la version 3G. Le Kindle Black « de base » est pour info à 79€ et le Touch baisse un peu pour passer à 109€.

Le gros avantage de ce modèle est l’arrivée de 2 avancées techniques. La première lui donne son nom et offre un contraste plus élevé et plus agréable, plus proche de celui du papier. La deuxième est celle qui me fait de l’oeil, le retro-éclairage. En effet, il va être possible de lire sans utiliser une lampe de chevet bien réglé et ça c’est un vrai avantage. C’est vraiment un des côtés les plus ennuyeux du livre (en général) à mon avis. Sans parler des pannes d’électricité dans le train et le métro 🙂

La pré-commande est possible ici

En passant, il faut souligner qu’Amazon lance aussi petit à petit tous ses services en France, après le stockage de la musique et celui des fichiers c’est la bibliothèque de prêt qui arrive en France pour les utilisateurs premium. Une sorte de Spotify/deezer des livres pour les plus techno, une carte de bibliothèque nouvelle génération pour les autres. Pas encore testé mais c’est dans mes plans dès son ouverture à la fin du mois avec 4 000 livres en français et 200 000 en tout.

2 réflexions au sujet de « le Kindle Paperwhite en France le 22 novembre [AmazonEtLaFrance] »

  1. 100% d’accord avec toi (comme souvent)
    J’ai envoyé un mail à Amazon pour essayer d’avoir un modèle de test… On va bien voir.

    Sinon, moi c’est la disparition des boutons qui m’ennuie, j’aime bien tourner les pages avec mais bon, faudrait tester sur au moins 1 bouquin pour savoir.

  2. Ah, une bibliothèque de prêt de livres (numérique ?). Ça c’est classe. Bon, je sens qu’il va y avoir des DRM, ou un genre de désactivation du bouquin une fois lu, ou une date dépassée, mais bon… Faut bien trouver un moyen pour « rendre » le livre.

    Pour le rétroéclairage, mouais. Je demande à voir, surtout au niveau confort de lecteur et autonomie de la batterie.
    Le truc bien avec les liseuses, c’est justement que ça agresse pas l’oeil avec de la lumière, du coup, je sais pas ce que ça va donner.
    Et l’autonomie, ça serait con de se retrouver avec une liseuse qu’il faut recharger toutes les 3h…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *