Clash of Clans : une cash machine du social mobile [fromFinland]

Clash of Clans : une cash machine du social mobile [fromFinland]

Je dois bien avouer que j’ai tendance à snober les jeux sur mobiles et tablettes. J’ai un Pc et une Vita, j’ai déjà pas le temps de jouer alors investir du temps et de l’argent sur mon mobile j’aimerai éviter.

Mais de temps en temps y a des pépites comme les réalisations de MikaMobile et des phénomènes.

Je ne connaissais pas Clash of clans qui est pourtant dans le top10 des socials games les plus joués en 2012. J’avoue que j’aurai jamais regardé si incolas et François n’avaient pas évoqué un gameplay moins basique qu’il n’y parait avec un peu de stratégie, un mélange de Lemmings et de Starcraft.

J’avoue je n’ai presque pas joué, mais je me suis penché sur l’histoire du jeu. Lancé par les finlandais de SuperCell il y a environ 1 an. Il s’agit de construire une base en prélevant des ressources, construire des défenses et une armée pour attaquer les autres joueurs. Il existe même un système de Clans pour que les joueurs se rassemblent pour être plus fort.

L’astuce est que le jeu est gratuit et que la production/construction prend du temps. Il est possible d’acheter avec des € des gemmes qui font disparaitre le temps. Exemple, un bâtiment va avoir besoin de 3h de temps réel pour être construit, en échange de 35 gemmes la construction est instantanée. Il est possible d’acheter des gemmes par 500 (4,49€) voire même par 14 000 (89,99€).

Clash of Clans : une cash machine du social mobile [fromFinland]

Résultat aujourd’hui il y a 500 000 joueurs de Clash of Clans qui dépensent 500 000$ par jours pour profiter du jeu.

L’industrie finlandaise est très dynamique et le CEO de Supercell Ilkka Paananen explique dans un long article ici qu’à Helsinki tous les entrepreneurs veulent être le prochain Roviocréateur des célèbres Angry Birds. Il semblerait aussi que la Finlande dispose d’un vrai réservoir de talents qui arrivent à mélanger technique et storytelling.

Ilkka Paananen explique aussi que chaque matin, tous les employés de la boite reçoivent un mail récapitulatif de toutes les données et métriques de la veille : combien de joueurs, le temps passé, la conversion, le nombre de dollars dépensé, l’engagement… Il déclare que ça donne une bonne dynamique, certes orienté performance mais qu’il arrive à transformer en énergie positive.

Clash of Clans : une cash machine du social mobile [fromFinland]

En regardant de loin l’aventure SuperCell, j’ai découvert un type de joueur dont nous connaissions tous l’existence mais que nous préférons ignorer les “Whales” dans le jargon. Il s’agit de joueurs qui peuvent dépenser plusieurs millier de dollars par mois dans le jeu pour s’assurer d’être dans le haut des classements. Je vous invite à jeter un coup d’oeil à cet article de Wired dans lequel un type avoue avoir dépensé 7000$ dans Clash of clans.

Ha, et oui Clash of Clans est uniquement dispo sur iOS…

Gardons en tête que le phénomène du Free To Play bien que pas nouveau n’a pas encore atteint son apogée.

On en reparlera donc

2 réflexions au sujet de « Clash of Clans : une cash machine du social mobile [fromFinland] »

  1. Sans que je le demande les applications Supercell se sont installé sur mon portable, je n’ai même pas installé une appli de chez eux.
    Mais 6 tentatives de leur part pour me débiter mon compte.
    j ai été débité de 89.99€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *