Withings Pulse : quelques mois après [microBilan]

Withings Pulse : quelques mois après [microBilan]

En juillet dernier je publiais un article sur mes premiers jours passés avec mon Withings Pulse, j'avais envie de partager avec vous un petit bilan, parce que je pense que c'est typiquement le genre d'accessoire qui peut finir dans un tiroir… pour toujours.

Pour rappel, le Pulse est tout petit accessoire qui se glisse dans la poche ou s'accroche à la ceinture la journée et se porte au poignet la nuit afin de collecter des données sur son activité physique et la qualité de son sommeil. Mon test est dispo ici pour ceux qui ne l'auraient pas lu.

Alors première chose, non je n'ai pas abandonné et donc non il n'est pas au fond d'un tiroir. J'ai pris l'habitude, le matin, je m'habille et je le glisse au fond de ma poche, franchement je le fais déjà avec le mobile, les clés, le portefeuille c'est donc juste un petit truc à ajouter sur la liste.

La nuit, là je suis un peu moins régulier, des fois j'oublie, j'ai pas envie mais globalement je lui suis plutôt fidèle à l'accessoire.

Du côté de l'appareil, il a un peu vieilli comme vous pouvez le voir sur la photo, mais je ne l'épargne pas et il est comme je le disais plus haut dans ma poche sans protection. L'écran n'a pas bougé et je n'ai aucun problème avec la batterie qui fait sa semaine tranquille.

Au delà de porter l'appareil, l'idée est de collecter des données. Pour celle de la journée, c'est vraiment sympa, ça donne une idée de l'exercice physique "de base" produit et franchement ça me pousse de temps en temps à faire un chemin à pied plutôt qu'en métro. Mais surtout ça m'a démontré ce que je savais déjà, je ne fais pas assez d'exercice. Là au moins c'est clair et net, pas de débat sur la question. Alors on peut se dire que le calcul n'est pas forcément fiable mais au final c'est une unité de mesure pour moi. SI je fais dans une journée normale 6000 pas à charge pour moi de faire mieux en considérant cela comme une base.

L'autre chose positive de ma cohabitation avec le Withings Pulse, c'est qu'il fait parti des choses qui m'ont poussé à me lancer, je commence à peine, mais je me suis mis à courir un peu. Le service se connecte à RunKeeper mais propose aussi un mode "course" mais c'est tout nouveau et ça n'a pas l'air encore au point.

L'autre donnée collectée est l'analyse du sommeil. C'est vraiment la donnée amusante car elle permet d'avoir un graph de ses nuits sans que l'on comprenne vraiment comment fonctionne la détection des phases du sommeil. Ce qui est sûr c'est qu'en activant au couché et désactivant au levé, c'est à minima un bon chrono de sa nuit et du coup il est beaucoup plus facile de réaliser quand on dort pas assez. Je sais, ça parait évident, mais là ça devient indiscutable et personnellement ça me permet souvent de un peu mieux comprendre pourquoi je suis fatigué certains matin.

Les défauts du mode nuit sont qu'il est impossible de faire quelque chose de ses données. A ma connaissance bien sûr. J'aurai aimé aussi une fonction réveil qui me sorte du lit au bon moment mais ce n'est pas encore le cas. Peut être que ça va venir, l'appareil est régulièrement mis à jour.

Conclusion

Le bilan de tout ça c'est que je suis content d'avoir cet appareil, je trouve ça ludique et ça permet de faire face à la réalité de son activité. Pour l'anecdote j'en ai même acheté un à Ma Dame pour qu'elle puisse elle aussi avoir ses petites statistiques.

Je ne peux que conseiller ce petit appareil, même si il ne faut pas rêver, le fait de savoir que vous faites 2000 pas par jour n'est que le début de la démarche mais j'ai bien l'impression que le bien être connecté, ça peut fonctionner.

Withings Pulse : quelques mois après [microBilan]
Withings Pulse : quelques mois après [microBilan]
Withings Pulse : quelques mois après [microBilan]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *