LeWeb13 : mon bilan [official]

LeWeb13 : mon bilan [official]

LeWeb 13 c'est fini. Et cette année c'est passé encore plus vite que les autres années.

Je pense que je dois cette sensation au fait que cette année, plus que les autres, j'avais un peu préparé mes 3 jours et surtout que j'ai passé assez peu de temps avec les copains.

Parce que c'est ça le piège à LeWeb, passer du temps avec ceux que l'on connait et franchement pour le prix du billet, il serait plus sage de les inviter tous au resto.

LeWeb, c'est en France, donc forcément, les gens se plaignent 🙂 donc j'aimerai commencer par la critique n°1 sur place : le monde. Au bout de la 1ere 1/2 journée, on pouvait entendre qu'il y avait moins de monde.

Alors si d'un côté on peut dire que les espaces avaient été mieux aménagés, que LeWeb à Londres fait un peu d'ombre, que les Pass 1 ont été lancé, que les prix ont créé une plus dure sélection, moi mon opinion c'est que c'était une très bonne chose.

Les gens étaient plus disponibles, cela a créé une ambiance plus sereine. Réellement je pense que l'on fait du meilleur business quand on est pas dans l'urgence.

En y réfléchissant, je me demande si c'est pas aussi cela le vrai sentiment général qui se dégage de LeWeb en 2013: une forme de sérénité. Le monde de L'Internet est désormais une industrie qui a fait ses preuves, qui a ses succès mais aussi ses PME, ses leaders et ses outsiders.

Plus rien à prouver mais de nouveaux champs à explorer.

Cela n'enlève rien au dynamisme, ni à la recherche de l'idée, ni même à l'innovation et encore moins à la concurrence.

Côté logistique, mis à part le petit merdouillage du 1er matin on peut dire que ça a roulé, le wifi a fait le travail, le chauffage, la nourriture… Seul grosse tristesse pour les amateurs, Nespresso n'était pas là pour faire le café, dur à dire si les hôtesses ou les capsules étaient les vraies absentes de cette édition. Enfin, l'ouverture de la station de métro à 150m des Docks change vraiment tout en terme d'accès, certes c'est moins l'aventure que de traverser le perif à Porte de la Chapelle mais vraiment plus confortable.

Côté rencontre, je reparlerai en détails des startups vraiment sympa avec qui j'ai pu échanger mais vous pouvez retrouver ma superbe collection de Vine.

En passant, je suis vraiment très content d'avoir utilisé Vine, en train le partage facile et rapide, le côté bookmark IRL et les échanges que ça faisait naitre avec les gens, vraiment top.

J'ajouterai que je n'ai pas fait les soirées, j'ai été au lit, et je suis très content, les soirées n'ont aucun intérêt en terme de rencontres/business/échanges et font que la matinée suivante se passe moins bien.

Mon bilan est très positif parce que je savais pourquoi j'étais à LeWeb et que j'avais préparé mes 3 jours sur place (carte de visite, démo de Card.biz sur l'iPad mini, Vine pour couvrir l'event, quelques rdv à l'avance sur place…)

Certes il en aura manqué certains copains qui n'ont pas pu venir pour des raisons diverses mais c'était un vrai plaisir de partager tous ces moments.

Je dois bien admettre que j'aurai bien fait 1 ou 2 jours de plus cette année 🙂

2 réflexions au sujet de « LeWeb13 : mon bilan [official] »

  1. Si tu va pas aux soirée, c’est parce que tu te fais vieux 😉

    J’ai vu tes vines, c’était sympa, ça faisait bien ambiance.

    Sinon, t’as réussi à avoir de bons contacts pour card.biz ?

    1. Absolument ! Et les enfants se sont réveillés à 6h le lendemain de LA soirée, bien content d’avoir séché du coup.

      Pour Card.biz quelques clients potentiels et pas mal de feedbacks, avec la star des remarques : la question sur le nom…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *