Nidhogg : des épées et des pixels [handsOn]

Nidhogg : des épées et des pixels [handsOn]

Nidhogg est dispo depuis hier soir sur Steam (windows) au prix promotionnel de 11€ l'unité et avec un pack 2 clés pour 19€.

Mais c'est quoi ce truc ?

Nidhogg est un jeu de baston, 1 contre 1, avec des épées. Le but attendre la sortie du niveau (opposée pour chaque joueur) et pour y arriver il va falloir batte son adversaire dans une série de duels.

Nidhogg a vraiment été créé pour jouer en local et s'amuser avec ses potes, il offre même un mode tournoi ultra simple pour 3 à 8 joueurs où il suffit de prendre la manette quand c'est son tour.

Hier après 1h30 de jeu, je dois bien avouer que j'avais un sentiment mitigé. D'un côté le jeu est ultra original, bien rythmé et vraiment fait pour s'amuser entre amis. Par contre, les parties peuvent parfois durer un peu trop longtemps et il lui manque un peu du fun que l'on peut avoir instantanément avec Samurai Gunn.

Beaucoup de sites web acclament la sortie du jeu mais j'ai un peu l'impression qu'ils se bornent à acclamer l'excellent trailer qui l'accompagne.

Nidhogg c'est toute la magie des jeux indés, c'est vraiment un jeu à part, qui trace son chemin, qui offre un design et une expérience visuelle unique. C'est un jeu pour les soirées en local et peut être même online mais c'est aussi un jeu qui peut vous laisser dubitatif.

Dur de le recommander mais impossible de le déconseiller, je suis prêt à admettre que je suis passé à côté d'un truc, je vais essayer d'y revenir dans les jours qui viennent et si j'arrive à avoir un avis tranché, promis j'en reparlerai ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *