Jawbone UP : l’un des premiers bracelets connectés [test]

Jawbone UP : l'un des premiers bracelets connectés [test]

Jawbone a été un des pionniers dans le monde de la santé connectée on passera sur les débuts difficiles pour s'intéresser au modèle historique de la marque le UP.

A noter que Jawbone a lancé cette semaine le UP 24 que j'aurai je pense l'occasion de tester plus tard.

Le Jawbone UP est donc un bracelet connecté comme je vous en ai déjà présenté quelques uns.

Côté design, bien que c'est typiquement le point subjectif de l'histoire, je le trouve plutôt sympa et au moins on le reconnait au premier coup d'oeil. La texture est agréable, il tient bien en place et je l'ai trouvé agréable à porter. Certes il faut trouver sa taille parmi les 3 disponible mais le système d'attaque est malin et très pratique.

Sur le Up, pas d'écran, 2 petites LED pour le changement d'état sommeil/jour très discrète.

A noter aussi que le UP est resistant à l'eau, donc il est possible de se doucher et courir sous la pluie mais il n'est pas conseillé de nager avec.

Originalité, le transfer des données se fait via la prise jack du smartphone, caché dans le bracelet, on lance l'app on branche le UP et en quelques secondes les données sont transférées. Le bluetooth est supporté par le UP24, celui qui est sorti en France hier.

Côté autonomie, j'ai eu un peu plus de 8 jours, en utilisant le réveil et en faisant 2 sorties sportives par semaine. Il faut par contre utiliser un chargeur spécial qui transforme le jack 3.5mm en port USB.

Le UP mesure :

– Nombre de pas

– Nb de calories

– Temps d'activité

– Temps d'inactivité

– Qualité du sommeil

A cela s'ajoute un module pour gérer sa consommation d'aliments et boissons.

L'Application mobile (testé sur iPhone) est une réussite, vraiment très agréable à consulter, elle offre tous les détails avec un niveau de précision appreciable. Il est facile de s'amuser à analyser sa journée ou sa nuit, minutes par minutes.

La gestion des aliments / boisson se fait très vite grâce à un catalogue clair ou via un lecteur de code barre (que j'ai pas testé).

Depuis l'app, il est possible d'ajuster ses objectifs quotidiens mais aussi les alarmes. En effet, le UP possède un vibreur qui peut être utiliser dans 2 situations, lors d'une inactivité prolongée ou pour se réveiller le matin, vraiment très sympa. Seul regret, le réveil est un réveil normal, les cycles de sommeils ne sont rentre pas en ligne de compte.

A noter la petite compagnon-app lancé par Jawbone il y a quelques jours, UPCoffee propose de tracker sa conso de café et de croiser les données avec la qualité de son sommeil. Très malin et gratuit.

Pour avoir passé 3 semaines avec le UP au poignet je peux dire qu'il a clairement répondu à mes attentes. Confortable, autonome, water-resistant et avec une app jolie et claire. Je n'arrive pas vraiment à savoir si l'absence de bluetooth est un défaut ou pas, le fait de brancher dans le mobile donne le sentiment de contrôler le moment de la synchro de manière plus simple qu'avec les autres appareils.

Le prix de cette version est de 130€ soit 20€ de moins que le Up24, ce qui place les bracelets de Jawbone dans les prix élevés pour le secteur.

Le UP est un bon bracelet connecté, ses fonctions classiques fonctionnent bien et le vibreur dans le bracelet est une très bonne idée, pour moi c'est même mieux que d'avoir un écran, si il est difficile de faire un choix, je ne peux que vous inviter à considérer le UP.

Jawbone UP : l'un des premiers bracelets connectés [test]

Une réflexion au sujet de « Jawbone UP : l’un des premiers bracelets connectés [test] »

  1. le problème est qu’avec un usage intensif (sports, sommeil, sieste etc…) le bouton ne dure pas très longtemps… et du coup le bracelet devient inutilisable au bout de quelques mois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *