Dungeon of the Endless : un savant mélange de styles [BetaTest]

Dungeon of the Endless : un savant mélange de styles [BetaTest]

Pour ceux qui partent en courant lorsqu'ils lisent le mot "dungeon" dans un titre, je n'ai qu'une chose à dire : Attendez !

Je sais, c'est le terme le plus utilisé chez les indés et c'est souvent pour cacher la misère.

Mais il y a beaucoup de bon jeux avec des donjons, ne l'oublions pas et surtout Dungeon of the Endless a beaucoup de qualités.

Pour commencer, il s'agit d'un jeu qui se déroule dans l'univers des Endless, univers imaginé par les français de Amplitude Studio qui avait réalisé le très bon 4X Endless Space (mon test) et qui bosse actuellement sur Endless Legend (mon avis sur le early access).

Dungeon of the Endless débute par le crash de votre vaisseau sur une planète, de là, un seul objectif atteindre le niveau supérieur puis le suivant pour enfin trouver la sortie.

Le joueur contrôle directement de 1 à 4 personnages aux caractères et aux caractéristiques uniques, il peut les faire se déplacer de salle en salle et lancer des capacités spéciales disposant d'un cooldown mais les attaques sont automatiques et basés sur le niveau du personnage qui va bien sûr augmenter dans la progression.

Le joueur commence la partie avec Le Crystal qui permet d'alimenter en énergie les salles mais aussi les équipements que le joueur va pouvoir déployer pour se défendre ou augmenter la collecte de denrée qui vont lui permettre d'améliorer équipements et membres de l'équipe.

et qu'il faudra, une fois la sortie trouvée, porter pour passer au niveau suivant, cela entrainant une coupure de courant progressive.

Et c'est là qu'entre en scène l'originalité du gameplay de DoE, chaque découverte d'une nouvelle salle / ouverture d'une porte compte pour "un tour" comme dans un jeu de stratégie. Ce tour va apporter des bonus et des maluns. Côté bonus : industrie (achat d'équipement), la nourriture (upgrade personnages et soins), science (amélioration équipement) et Dust (qui permet d'alimenter de nouvelles pièces). Côté malus c'est plus simple à chaque tour des monstres apparaissent dans les salles qui ne sont plongées dans le noir, donc forcément de plus en plus de monstres arrivent avec la progression dans le niveau.

Si cela peut paraitre un peu compliqué de prime abord c'est assez facile à prendre ne main une fois en jeu. On avance, construit des tourelles pour surveiller nos arrières, on ajoute des modules pour gagner plus d'industrie et de nourriture à chaque tour et on progresse. Le système d'alimentation des salles est très malin et il faut donc prévoir de solides défenses à certains carrefours tout en économisant pour les niveaux suivants.

Si l'alpha était vraiment un alpha, le passage la semaine dernière à la beta est un bon immense en avant. J'ai fait quelques parties et une vraie envie de recommencer apparait à chaque échec.

Les choix en terme de design et d'ambiance pourrait être considéré à tord comme le titre comme à la mode chez les indés mais il n'en est rien, c'est vraiment joli, original, soigné. J'accroche vraiment avec la direction artistique et les choix effectués.

Conclusion :

Je n'avais pas vraiment pu vous conseiller l'alpha qui en était vraiment une mais cette Beta est vraiment beaucoup plus proche du résultat définitif et propose un vrai challenge et beaucoup de contenus. La recherche de nouveaux compagnons, les différents modules de départ offrant des conditions de jeu altérés, un gameplay riche mais assez facile à comprendre, il y a de quoi faire dans cette version.

Bien sûr le jeu n'est pas fini, il reste des problème d'équilibrage et la mort est parfois injuste mais Amplitude a l'habitude de travailler avec les joueurs, avec sa communauté, je n'ai aucun doute sur leur capacité à finir correctement DoE

Vous cherchez un jeu au style hybride, intéressant avec sa dose de challenge il ne coute que 8,99€, dispo uniquement sur Windows pendant la Beta (mais ça fonctionne bien avec Parallels)

Dungeon of the Endless : un savant mélange de styles [BetaTest]
Dungeon of the Endless : un savant mélange de styles [BetaTest]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *