Du côté d’Harvard, des scientifiques travaillent sur le futur de l’impression 3D et du coup ils n’hésitent pas la surenchère et se lancent dans la 4D.
Le principe a l’air vraiment complexe et est encore loin de devenir un classique de nos intérieurs mais il est intéressant de voir comment l’impression 3D est en train de bousculer les techniques.

Dans la vidéo, ils impriment une orchidée « à plat » mais sont capables de « programmer » une nouvelle forme lorsqu’elle sera immergé dans l’eau. Petite déception, la vidéo ne montre pas grand chose.

Si les applications ne sont pas évidente vu d’ici, on peut imaginer que le monde médical ou que les textiles intelligents pourront en tirer partis.

On va quand même bien rigoler dans le futur 😀

via RSLN

Rejoindre la conversation

3 commentaires

    1. Salut Richard, merci 🙂

      Néanmoins, ça a l’air tout à fait prometteur… Tout ce qui se rapproche du fonctionnement de la nature est prometteur en fait, vu que c’est ce qui marche le mieux 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.