Alors, soyons franc, l’utilisation de « imprimé en 3D » est désormais un terme générique pour une tout nouvelle forme d’industrialisation.

Le cas de Olli l’illustre bien ce phénomène, d’un côté une grosse imprimante 3D made in USA, de l’autre l’IA de IBM (Watson). Le résultat la possibilité de fabriquer un véhicule hyper localement et à la demande qui va être piloter par une intelligence artificielle championne du machine learning et totalement délocalisée.

Plus d’infos sur le site du constructeur : https://localmotors.com/olli/

Sur les routes de Washington bientôt !

Source : 3DNatives

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.