Inside : quand le jeu vidéo va plus loin [indé]

inside

Il y a dans l’univers des jeux vidéo une immense variété d’expériences, du jeu AAA, créé à coup de millions de dollars, au jeu réalisé au fond d’un garage par 2/3 génies.

Faut bien l’admettre, je parle ici, bien plus souvent de jeux indépendants pour la simple et bonne raison que ces dernières années c’est eux qui vont créer les surprises et embarquer le joueur.

A noter que j’ai adoré GTA V ou Uncharted 4, il est possible de tout aimer.

Bref.

Aujourd’hui je vous invite à investir 20€ dans Inside. Alors franchement, le jeu est court MAIS c’est son seul défaut.

A l’origine de Limbo, le studio derrière Inside a pris le temps de porter son concept à un niveau supérieur. Le jeu demande d’utiliser 2 boutons en plus de la croix directionnelle, un pour sauter et l’autre pour agripper des objets.
Le déplacement du personnage se fait principalement de gauche à droite, dans un plan qui dure la totalité du jeu.

C’est un mélange de plateforme et de réflexions mais sans jamais être tordu, c’est plutôt votre capacité à garder les idées claires et à resister à la « pression » qui va vous permettre d’avancer.
Le gameplay est simplement parfait. Tout a été fait pour renouveler l’aventure, aucune action n’est pénible, le joueur logique n’aura aucune peine à avancer et les énigmes demandent d’être astucieux

Graphiquement c’est sombre avec quelques tâches de couleurs, c’est vraiment très beau et les décors portent à merveille le propos du jeu. L’histoire de se raconte pas, elle se vit, elle se traverse et elle marque l’esprit. Une sorte de poésie sombre, une histoire sans parole mais avec une vraie force.

Franchement, vous pouvez y aller les yeux fermés : http://www.playdead.com/games/inside/

Une réflexion au sujet de « Inside : quand le jeu vidéo va plus loin [indé] »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *