La Guerre des Airs des patrons de Google [inTheAir]

Larry Page et Sergei Brin sont des hommes occupés. En plus de gérer Alphabet (soit Google et toutes ses filiales), de se préparer à devenir immortels, de transformer YouTube en la prochaine offre TV et de fabriquer des IA et des robots qui nous mettrons des raclés à Mario Kart 12, ils s’interessent aux futurs moyen de se déplacer.

C’est Sergei qui a fait sa déclaration le dernier, il a indiqué travaillé sur un nouveau modèle de ballon dirigeable, capable de devenir une réelle alternative à l’avion pour le transport de marchandise et déplaçant plus en ayant un impact écologique très réduit. Pour arriver à ses fins, il a trouvé un adjoint de choix avec un ancien de la NASA et de l’Air Force, Alan Weston qui a travaillé sur des sujets comme la conception d’atterisseurs lunaires.

Pas d’image, officiellement pas de vision business à court terme tout le contraire de la sortie de Larry Page il y a 3 semaines quand il a dévoilé son investissement dans Kitty Hawk.
Kitty Hawk est une startup qui cherche à construire un nouveau moyen de se déplacer dans les airs, pas vraiment une voiture volante mais plutôt un gros drone à chevaucher. Moins sexy que celui du chinois Ehang (article), les premiers vols ont déjà eu lieu et la 1ere vidéo commerciale est apparu sur YouTube fin avril.

Pas de prix mais une dispo pour « bientôt » et la possibilité de devenir de lâcher 100$ pour être dans les premiers à réserver.

Je sais pas vous mais ça manque pas un peu d’ambition par rapport aux fusées de Elon Musk ? 😀

Une réflexion au sujet de « La Guerre des Airs des patrons de Google [inTheAir] »

  1. La vidéo quoi…
    « Regarde, on est trop beau, on a un bateau et une maison au bord de l’eau. AHAHAH, la vie est tellement belle. »

    Marketing de merde.

    Le drone fait pas rêver pour les déplacements, super instable. Déjà que les gens n’arrivent pas à conduire une voiture sans avoir d’accident, je n’imagine même pas ce que ça pourrait être avec ça…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *