La maison imprimée en 3D est une réalité [capsuleCorp]

Icon est une startup américaine qui a fait pas mal parlé d’elle depuis 2 ans en proposant de s’attaquer au marché des habitations d’urgences. Depuis la société a évolué et a annoncé il y a quelques jours une « petite levée » de fonds de 9 millions de dollars.

Ce qui original dans l’approche de Icon par rapport aux autres acteurs du marché, est que son dispositif fonctionne ! En effet, leur imprimante, associée avec des bras robotiques mais aussi des vrais gens (et oui, y a des humains dans le futur) ont déjà réalisé des projets.

Beaucoup de sociétés se sont lancées mais très peu d’entre elles sont sorties des laboratoires, Icon doit d’ailleurs annoncer une V2 de son système pour passer à une vraie phase commerciale. 

La promesse de Icon est de pouvoir construire une maison de 200m2 en 24h pour 4000$ et cela dans toutes les conditions météos… C’est clair que si c’est le cas, c’est une sacré révolution.

La conception en 3D doit aussi offrir des qualités en terme de consommation d’énergie et d’isolation au delà des constructions classiques.

Encore un bon exemple que le futur peut être chouette 🙂 

Le site https://www.iconbuild.com/

Une pensée sur “La maison imprimée en 3D est une réalité [capsuleCorp]”

  1. Bon, les trucs comme ça, à destination des personnes pauvres, ça me laisse toujours une sensation étrange.

    La maison imprimée, coute 4000$, ok, ça semble peu.

    Partons sur l’hypothèse communément partagée que les populations pauvres gagnent 1$ par jour, ça fait donc 30$ par mois.
    Si comme en France, on fixe une règle pour faire un crédit immobilier qui ne dépasse pas les 40% du taux endettement, ça fait que l’on peut partir sur du 9$ par mois à rembourser.
    Il faut donc 445 mois pour rembourser le crédit, donc à peu près 37 ans.

    Pas sur que ce soit l’idéal.
    D’un point de vue occidental ça parait peu cher, mais pour le client visé, c’est hors de prix.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.