Amazon Dash : pour ne plus jamais oublier de consommer [FuturISNow]

Amazon Dash : pour ne plus jamais oublier de consommer [FuturISNow]

Amazon, vous connaissez ? Une PME américaine, ils vendent des livres et des disques, et de l'électronique, et des fringues, et … En fait ils vendent tout ce qui peut être envoyer par la poste ou par email.

Depuis quelques mois déjà, Amazon a lancé en Californie et à côté de Seattle un service de vente de produits frais, Amazon Fresh, aucun plan pour rendre ça global pour l'instant mais ça arrivera quand ça arrivera.

La semaine dernière, la firme a annoncé le lancement de Dash, un accessoire qui ressemble à une télécommande et qui permet de facilement ajouter des choses sur sa liste de course Fresh.

Un code barre et un micro, un peu de wifi et en 1s il est possible d'ajouter un produit. Simple, efficace et surtout on se demande pourquoi ça n'existe pas déjà dans toutes les maisons dans nos pays de consommation, c'est tellement évident.

Comme Amazon est joueur, la société a annoncé que le produit serait gratuit pour les clients de Amazon Fresh du coup j'imagine que le taux d'adoption va être bon et qu'ils vont pouvoir facilement déterminer si c'est une bonne idée ou pas.

Personnellement j'aime bien l'idée, je trouve le concept pratique, mais franchement le produit ne fait qu'un smartphone ne sait pas faire, du coup est que l'utilité est réelle ? Certes si c'est gratuit, ça va se vendre et faire la promotion du service unique lié.

Peut être que cela permet à Amazon de mieux contrôler toute l'expérience utilisateur.

En attendant les premiers retour utilisateurs, on peut être rassuré, les générations futures n'oublieront jamais le lait.

Amazon Dash : pour ne plus jamais oublier de consommer [FuturISNow]

Amazon : la livraison par drones arrive [bientôt]

Amazon : la livraison par drones arrive [bientôt]

Les drones, ces robots qui volent, connaissent un succès de plus en plus grand dans les domaines extra-militaires, du particulier aux entreprises. Nous savons qu'ils vont prendre une place de plus en plus importante dans notre société jusqu'à que les machines décident de prendre le contrôle mais ça c'est une autre Histoire.

Les drones font la une ce matin parce que ce week end, Jeff Bezos le patron d'Amazon a fait une annonce sur une chaine américaine qui est suffisamment claire pour que chacun d'entre nous puisse voir le changement à l'oeuvre.

Amazon est en train de tester la création de drones qui pourront transporter des colis pesant jusqu’à 2,5 kilos et pourront couvrir une zone de quelque 15 kilomètres.

Le Amazon Prime Air, puisque c'est son nom, pourrait assurer 86% des livraisons et si prudent Jeff annonce une généralisation que pour dans 4/5 ans, les premiers vols pourraient commencer en 2015 aux US.

ps : Amazon Prime Air ? Sérieux, pour moi T2000 ça aurait plus cool comme nom.

Amazon ouvre AutoRip en France [unpetitpastoutça…]

Amazon ouvre AutoRip en France [unpetitpastoutça...]

L'industrie de la musique a eu la chance et la malchance d'ouvrir la voie dans la numérisation des loisirs.

Première frappée par emule et Kaza de la belle époque, elle a dû faire le chemin seule et évoluer. Enfin, évoluer est un bien grand mot, je dirai plutôt que l'industrie c'est fait secouer par les usages et ses clients et plutôt que de chercher à anticiper elle a essayé de ralentir l'évolution des usages. Dans certains cas (Hadopi, RIAA) plutôt que d'innover, elle a dépensé des millions dans la politique, le lobying et les avocats.

La première avancée dans le monde de la musique digitale on l'a doit à Apple qui a réussi à faire abandonner les DRM dans iTunes. La deuxième est à mon avis l'arrivée des plateforme de streaming avec un catalogue correct et c'est Amazon qui concrétise un vieux rêve de beaucoup d'amateur de musique : Pouvoir acheter un support physique et obtenir les droits numériques.

L'idée géniale de AutoRip est d'abord de pouvoir acheter même un vinyl et obtenir un bon fichier numérique pour son smartphone.

Amazon ajoute une couche supplémentaire pour remercier ses clients fidèles, toute la musique achetée sur le site depuis 10 ans et accessible sur leur plateforme de musique en streaming.

Voilà en 2013, on arrive à ce nous souhaitions en 2001.

Amazon ouvre AutoRip en France [unpetitpastoutça...]

le Kindle Paperwhite en France le 22 novembre [AmazonEtLaFrance]

Il faut croire que Amazon a décidé de ne plus trop ignoré le territoire gaulois, après l’arrivée après des mois d’attente des Kindle Fire, voici qu’une date officielle est apparue pour le lancement de son lecteur e-paper de référence le Paperwhite.

Disponible en France à partir du 22 novembre, le nouveau Kindle sera dispo en version wifi et wifi+3G. Côté prix, le modèle Wifi sera commercialisé à 129€ contre 189€ pour la version 3G. Le Kindle Black « de base » est pour info à 79€ et le Touch baisse un peu pour passer à 109€.

Le gros avantage de ce modèle est l’arrivée de 2 avancées techniques. La première lui donne son nom et offre un contraste plus élevé et plus agréable, plus proche de celui du papier. La deuxième est celle qui me fait de l’oeil, le retro-éclairage. En effet, il va être possible de lire sans utiliser une lampe de chevet bien réglé et ça c’est un vrai avantage. C’est vraiment un des côtés les plus ennuyeux du livre (en général) à mon avis. Sans parler des pannes d’électricité dans le train et le métro 🙂

La pré-commande est possible ici

En passant, il faut souligner qu’Amazon lance aussi petit à petit tous ses services en France, après le stockage de la musique et celui des fichiers c’est la bibliothèque de prêt qui arrive en France pour les utilisateurs premium. Une sorte de Spotify/deezer des livres pour les plus techno, une carte de bibliothèque nouvelle génération pour les autres. Pas encore testé mais c’est dans mes plans dès son ouverture à la fin du mois avec 4 000 livres en français et 200 000 en tout.

Amazon : la grande offensive du Kindle [OnRigolePlus]

Nous sommes bien en septembre… C’est l’époque des annonces et pour beaucoup de se positionner pour Noël qui est pas si loin que ça…

Hier soir donc, c’était au tour d’Amazon de faire le spectacle. Beaucoup de fuites et de photos avaient trainées sur le web et les attentes étaient plus grande. Le résultat est cohérent, une série de produit pour être présent sur tous les segments sans en faire trop. Une sorte d’équilibre entre Apple et ses 2 produits et Samsung et ses 400 produits.

Au programme du moins cher au plus cher :

Le Kindle « de base », celui que j’ai acheté et que j’adore passe de 99$ à 79$ et gagne 15% de vélocité et quelques features bonus. Pour moi, c’est un bon produit, simple léger, il fait le boulot. La baisse de prix réponds à la concurrence.

Première nouveauté présenté par Jeff Bezos le pdg d’Amazon, le Kindle Paperwhite. C’est appareil va être un vrai cas de conscience pour moi. Pour 119$ on dispose d’un nouvel écran avec un taux de contraste plus élevé qui rapproche la liseuse de l’expérience papier MAIS SURTOUT une technologie qui permet d’éclairer l’écran de manière douce pour pouvoir lire même dans l’obscurité (et la pénombre). Ajoutez à ça, une nouvelle batterie qui devrait tenir 8 semaines. J’ai un Kindle qui fonctionne parfaitement… Mais j’avoue que celui là il me plait vraiment. Je pense que si j’arrive à le voir/tester en vrai je pourrai me faire une vraie idée… A suivre.

Amazon a aussi annoncé la dispo de la Kindle Fire pour la France à partir du 25 octobre pour la somme de 159€. Oui, oui vous avez bien lu. Il s’agit ici d’une version un peu améliorer de la tablette de 7″ sortie l’année dernière aux US. Côté config, c’est correct : TI OMAP 4430 à 1,2Ghz, 1 Go de RAM, réso 1024×600, multitouch 2 points, du WiFi, 8Go de mémoire tout ça pour 400 grammes.

Enfin dernière nouveauté -dispo aussi pour la France- la Kindle Fire HD. Il s’agit d’une tablette 8,9″ avec une config plus musclée, écran tactile IPS full HD de 8,9? (1920 x 1200) ) avec un filtre polarisant pour réduire les reflets de 25%, un processeur dual-core TI OMAP4470 cadencé à 1.5Ghz, 1Go de RAM, son Dolby Audio, 3 tailles pour le stockage 16Go, 32Go ou 64Go et le Wi-Fi bi-bandes (MIMO). Question prix, de 299$ à 399€ pour les versions Wifi et 499$ à 599$ pour les versions 4G/LTE

Comme je le disais dans l’intro, Amazon occupe tous les segments de marché avec des produits intéressant, techniquement dans la norme de chaque segment, Amazon offre un système Android fermé avec un appStore maison dont les applications sont triées et sélectionnées. Je pense que pour le grand public il y a un côté rassurant de savoir que les contenus sont « certifiés » et si les amateurs de technologie pourront râler de cette attitude à la Apple, il faut bien reconnaitre que le succès aux US de la Fire a démontré la pertinence du modèle.

Enfin, impossible de ne pas évoquer l’autre force d’Amazon, son catalogue de contenus digitaux, seul acteur au Monde à pouvoir rivaliser avec iTunes. Reste à voir comment les français vont recevoir ce nouvel acteur et si Amazon va vraiment pouvoir pousser des contenus en français vu le retard important que nous avons dans ce domaine.

Une chose est sûre, Amazon ne compte pas rester sur le bord de la route pour regarder passer les copains Apple, Samsung et Microsoft.