iMessage : Quand Apple se mêle des conversations [ios10]

Aujourd’hui c’est la sortie des iPhone 7 et 7Plus et en attendant de pouvoir le tester quelques jours et vous en dire plus, ma découverte Apple de cette semaine c’est la grosse mise à jour de iMessage sur iOS10.

Je vais partir de l’idée qu’Apple n’est pas un inventeur de concept mais un société qui a pour habitude de mixer intelligemment du bon marketing avec des réalisations soignées. Je pense qu’avec cette évolution de iMessage ils font cela à merveille.

Pour commencer par la base, iMessage est depuis assez longtemps l’application qui regroupe les SMS, les MMS et un système de messagerie instantanée entre propriétaires d’appareils iOS. A chaque version de iOS, cette application offre de plus en plus de fonctionnalités pratiques et a posé un marqueur psychologique : les conversations bleus et vertes. En vert, votre interlocuteur n’a PAS d’iPhone, en bleu OUI. Résultat, les conversations en bleu sont plus rapide, les photos sont plus jolies (parce que moins compressées), bref, un détail qui fait une différence.

Avec l’arrivée de iOS10, ce jeu de couleur marque encore plus cette différence parce qu’il est impossible de profiter des fonctionnalités avec ses amis/proches qui n’ont pas d’iPhone.

Au delà du redesign et de l’ajout d’Emoticons c’est l’arrivée de l’appstore iMessage qui fait réagir les observateurs. En effet, il est possible d’ajouter des plugins à la messagerie, ces plugins vont de collections de stickers et emoticons à l’intégration d’application.
Par exemple, là je viens d’installer l’application Mario (oui le plombier de Nintendo qui est en train de se détendre du mobile), je vais pouvoir envoyer des stickers dans mes messages et bientôt si j’en veux plus je pourrai donner quelques euros pour envoyer des Princess Peach.
Côté intégration d’app, pour l’instant les 2 stars sont Apple Music qui permet de partager l’écoute d’un morceau et CityMapper qui partage votre position géographique et permet aux amis de générer leur trajet sans effort.

L’appstore permet a tous les utilisateurs d’améliorer leur expérience d’usage mais Apple a ajouté des fonctionnalités qui sont une bonne source d’amusement. Il est déjà possible d’envoyer comme via l’AppleWatch des signes en faisant des mouvements, par exemple, en faisant glisser 2 doigts vers le bas, cela envoie un bisou un peu psychédélique. Il est aussi possible d’écrire de manière manuscrite et de faire des dessins.

Enfin, astuce amusante, quand on maintient la flèche qui permet d’envoyer les messages il est possible d’ajouter des effets dans la manières dont apparait le message et sérieusement c’est kitsh a souhait et vraiment marrant.

Il s’agit bien sûr du début de l’ouverture des usages pour Apple, le point intéressant c’est que Apple peut recréer ici un côté exclusif de l’expérience mais la contre-partie est la non interopérabilité du système qui face à un Snapchat, Wechat et Whatsapp n’est pas un détail.

Je sais pas si ça sera un succès sur le long terme mais :
– Apple ne pouvait pas ignorer le phénomène
– Nous on s’amuse bien au bureau depuis hier

wwdc-2016-imessage-apps

les nouveautés Apple, collection 2016/2017 [hatergonna]

Et voilà, ZE keynote est passé et si vous cherchez à savoir en 107 secondes ce qui c’est passé, voilà :

Pour les autres, aucune surprise, vraiment. Peut être l’Apple Watch Serie 2 qui mesure les performances en natation et dispose d’un GPS mais sinon toutes les rumeurs avaient juste.

En une phrase : l’iPhone 7 est mieux, plus rapide, plus performant, sans prise Jack donc avec des écouteurs (chelous) sans fils et un adapteur (gratuit), avec minimum 32 Go de stockage et maxi 256Go et bien sûr une nouvelle couleur le noir laqué.

Conclusion : les amateurs sont contents, les rageux ragent, les amateurs d’innovations sont frustrés et moi j’espère être l’heureux propriétaire d’un iPhone 7 32Go un de ces jours 😀

Next steps : Pré-commande le 9/09, livraison le 16/09 et surtout un oeil sur les ventes pour mesurer la passion autour de la marque.

iPhone SE, iPad Pro 9,6″ : un avis rapide sur la keynote [sizedoesntmatter]

Hier soir, le monde entier regardait du côté de Cupertino pour avoir confirmation des nouvelles rumeurs, Apple (re)lancerait des petits écrans.

Une keynote courte et efficace comme les produits qui ont été présenté. Au menu dans le désordre d’abord un iPad Pro 9,6 pouce. Clairement Apple a bien compris que la Surface de Microsoft est vraiment l’ordinateur personnel d’aujourd’hui.
Petit à petit la firme avance ses pions en cherchant à trouver l’équilibre avec ses Macbooks et bien sûr avec les univers iOS et MacOS.
La mise en avant du stylet et le rapprochement avec le dessin sur papier est aussi une vraie attaque pour faire tomber les derniers freins des clients.

A ce rythme, j’imagine mal ne pas voir rapidement un Macbook Air tactile avec un clavier qui se détache.

L’autre annonce est la version SE de l’iPhone, un boitier d’iPhone 5 et un hardware d’iPhone 6S pour un prix relativement agressif (moins de 600€).
C’est vraiment malin de la part d’Apple parce qu’encore une fois, la direction est pas du tout celle du marché, la marque couvre de fait tous les usages et tous les types d’utilisateurs, des amateurs de très grands écrans à ceux qui souhaitent avoir des perfs au fond de la poche.

Bien sûr, aucune idée du succès ou pas du 6 Plus mais c’est peut être aussi une réaction aux chiffres, peut être que les gens ne cherchent pas forcément toujours plus d’écran pour un objet si personnel qu’il doit vivre au coeur d’une main. Petit rappel de la remarque de Jobs qui voulait que le pouce puisse facilement accéder à tous les coins de l’écran.

Pour ma part, je suis 100% dans la cible de ce SE, j’aime avoir mon mobile dans la poche et la version 6S est juste un peu grande et il glisse volontier. Reste à voir si le downgrade d’écran n’est pas trop violente. Cela reste donc à tester en vrai pour voir cette histoire d’écran mais aussi d’avoir la confirmation que l’appareil photo fait toujours un aussi beau boulot.

Contrairement à beaucoup, je trouve qu’Apple gère vraiment bien son avance, sa stratégie de gestion du marché et ça manière de gérer l’attente. Certes, aujourd’hui pas d’innovation détonante mais à mon avis une réponse au marché. Reste à voir comment les opérateurs vont se saisir de se mobile et bien sûr le succès de ce nouveau-vieux form factor.

SE

iOS9 : limitez la consommation de datas [tips]

Je sais pas si comme moi vous êtes arrivez trèèèèèèèès trèèèès vite à bout de votre forfait datas mobiles ce mois ci.

La raison pourrait être une nouvelle feature super classe de iOS9 qui ne fonctionne pas dans votre cas et le mien : l’assistance wifi.

En effet dans iOS9 il y a une fonction qui détecte quel est le réseau le plus efficace entre votre 4G/3G et votre Wifi et vous oriente en fonction. La bonne chose c’est que nous profitons toujours d’un débit confortable, la mauvaise c’est quand votre réseau 4G est bon.

Dans mon cas c’est le combo, je suis chez Orange et en région parisienne, du coup j’ai de la 4G au top et de l’autre un wifi très bien grâce à mon install Devolo mais ma chambre est « loin » et du coup il semblerait que dans ces cas là, le réseau 4G soit favorisée.

Sauf que :

  • Je n’ai pas peur des ondes
  • Donc je fais les mises à jour OS et Apps, la nuit quand je n’utilise pas le mobile

Et du coup j’ai cramé mon fair use plus vite que la lumière.

Comme souvent des solutions existes et elles sont toutes dans Paramètres/Données Cellulaires :

  • d’abord il faut choisir les apps qui ne doivent jamais utiliser le réseau mobile. Pour moi : Appstore, Podcast en priorité. Mais si je regarde mes stats Twitter et instagram devrait subir le même traitement
  • Activer ou désactiver l’assistance Wifi (tout en bas après la liste des apps) afin de vous garantir qu’à la maison/bureau le wifi même lent sera le moyen d’accéder aux données.

Verdict de ces astuces le mois prochain mais j’ai pas trop de doute sur l’efficacité.

Les nouveautés Apple de la rentrée [annéeS]

Je sais, je sais, le degré 0 de l’originalité pour cet article. Parler de la keynote le lendemain de celle ci…

D’un autre côté, comment peut on imaginer se dire intéressé par les nouvelles technologies et le business de l’électronique et snober cet événement ?

Comme à mon habitude, je vais passer les descriptifs que vous avez lu partout et/ou suivi hier en live pour donner mon humble avis.

iPad Pro : Je suis plutôt enthousiaste à l’idée d’avoir des grandes tablettes Apple, je pense qu’elle va naturellement s’imposer dans de nombreux cas de figures : perso pour les personnes qui ont besoin de voir plus grand, renouvellement parc de laptop, pour les pros je pense surtout aux points de contact physique avec le public, outils d’aide à la vente et autres écrans interactifs.
Pour le travail nomade, je sais pas si le clavier peut faire de la concurrence avec un macbook air mais la question se pose.
Mon avis : hâte de le voir en vrai mais c’est trop tôt pour qu’il trouve une place chez moi.

AppleTV : Il fallait qu’Apple réalise une mise à jour, il fallait que les apps arrivent enfin sur la TV et par la même occasion les jeux vidéo qui sont un des énormes succès en terme de vente sur l’AppStore. Le dispositif a l’air super clean, la télécommande comme l’interface et l’utilisation de Siri.
D’un autre côté, les prix n’est pas anodin et la concurrence est rude, entre les box internet, les consoles de jeux, les dongles HDMI (Chromecast à 35€). Reste qu’il y a clairement une population qui habite pas en France (pas de box) qui n’est pas gamer (pas de PS4) et qui trouve les dongles HDMI trop geek.

hermes apple watch

iPhone 6s / iPhone6s Plus : Aucune surprise mais comme prévu, l’upgrade du capteur photo est une énorme nouvelle. Les photos sur iPhone6 étaient déjà au dessus de toute la concurrence, là aucun doute que les amateurs vont plonger. Le nouveau système d’écran tactile à l’air cool, mais j’attendrai de le tester pour avoir un point de vue. J’avais moqué la reconnaissance empreintes digitales et aujourd’hui je trouve que c’est une fonction géniale. (simple mais géniale, je râle souvent contre mon iPad mini qui ne l’a pas).
Juste que 16Go pour le modèle de base, c’est vraiment triste.

AppleWatch : le deal avec Hermès, c’est du génie. Du coup au delà du « luxe » du boitier, il y a vraiment une pièce de manufacture intouchable par l’obsolescence programmée. L’arrivée de WatchOS2 pour le 16 décembre est une bonne nouvelle pour la créativité des développeurs. Reste qu’il difficile de voir/savoir si le succès escompté est au rendez vous pour l’appareil « le plus personnel » d’Apple.
J’avoue que j’aime l’objet mais que je n’ai pas franchi le pas, surement par peur d’en avoir un usage trop léger.

L’abonnement Apple : Pour moi, c’est un énorme mouvement et un vrai argument pour les amateurs qui ne peuvent/veulent pas payer plein tarif 1 fois par an, l’exemple donné, pour 33$/mois il sera possible d’avoir un 6S 64Go avec au choix de le conserver 24 mois ou de le changer tous les ans contre un forfait inconnu pour l’instant. C’est amusant comment on peut ici revenir au modèle « opérateur téléphonique ». Peut être que ça peut relancer la concurrence sur la location d’appareils.

La Keynote : Franchement c’était bien. Pleins d’annonces, un Tim Cook qui gère, des démos, des produits alors certes on peut reprocher à Apple de ne plus arriver à garder les secrets mais peut être qu’il est illusoire de penser que c’est encore possible.
D’un autre côté, les leaks sont aussi une forme de communication et tout le monde parle quand même ce matin de la soirée.

Côté shopping pour moi, je vais voir, je suis séduit par le nouveau capteur du 6S en tant que bon père de famille qui fait des photos des enfants tout le temps 🙂
L’iPad pro et l’Apple TV n’ont a priori pas leur place dans ma vie perso par contre côté pro, je sais que l’on va regarder les usages et le potentiel des 2 appareils avec beaucoup d’attention.

apple tv