Virtual World Conference : en route pour Londres

Depart pour Londres

L’évènement de l’année en Europe pour parler monde virtuel se déroule demain et après demain ? Londres. La Virtual World Conference 2008 va donc réunir pendant 2 jours tous les acteurs des univers virtuels pour parler et échanger sur le futur proche et l’avenir de ce domaine.

Stonfield InWorld a été invité ? présenter RIL Shopping sur le stand de Linden Lab et c’est moi qui vais faire la présentation 🙂

A priori pas de billet ici jusqu’? mercredi par contre je publierai surement quelques photos/vidéos sur bloggingisnotacrime que j’ai décidé de transformer en blog perso vu que je n’ai plus assez de temps pour vraiment partir ? la conquête de l’Amérique.

ps : c’est ma première fois : dans l’eurostar, dans le tunnel sous la manche, ? Londres et c’est ma première présentation (et elle est en anglais… no nuts no glory)

flashback : avez vous raté des billets ?

Le défaut des blogs c’est certainement la gestion des archives, donc pour ceux qui ne viendraient pas tous les jours voici la liste des billets de ces dernières semaines :

Gmail : une mise ? jour efficace

Simulation de voitures ultime ?

Nouveaux Macbook : une petite mise ? jour matérielle

OpenSocial : L’empire Google contre attaque

iSkoot : utiliser Skype sur votre mobile

têtes d’Halloween

Accessoire Halloween utile et design

SlideOO : le slideshow horizontal pour FlickR

Time Killer : les Hamsters volants

PostAcrime : bigbrother c’est toi

Fin du quizz Watsatsong

Storm Troopers can dance

JibJab : le flash dont vous êtes le héros

Skypephone : téléphoner gratuitement ? 246 millions de personnes

Jouez-vous au bilboquet ?

Fubiz change de look

SaveAnAlien : Facebook peut être utile, sauvons les aliens

Installer Leopard sur un PC

Shredordie : extreme video sharing

Jooce recrute pour préparer la Beta Publique

Webjam fait peau neuve

Plus belle la vie avec France 3 et une CB

Grease Monkey : améliorer le web avec Firefox et des scripts

LA vrai news de la semaine

Microsoft investit 240 millions de dollars dans Facebook

10 bons scripts GreaseMonkey pour FlickR

Samsung, 40 pouces et 10mm

Airtight : un très bel explorateur de photos pour FlickR

Edit : Ohe beta le site que je ne testerai pas mais Matt oui

Steek, SteekR et Steekup : tous les outils pour sauver vos données

Webwag mobile gratuitement sur votre mobile SFR

Beau Cadeau : le nouveau répertoire de e-boutique

Watzatsong : créer un quizz musical en 3 clics

Be-Noot lance son lecteur exportable

Leopard en vidéo (c’est beau)

FlickR : Pourquoi il vous faut un compte pro

Question : Trouvez vous utile ce genre de billet ?

FlickR : Pourquoi il vous faut un compte pro

J’avais initié une catégorie que j’ai pas beaucoup enrichie qui avait pour but de revenir sur quelques gros succès du web.
Il se trouve que depuis quelques semaines j’ai un compte pro FlickR, c’est donc l’occasion pour moi de revenir rapidement sur FlickR et sur l’intérêt de payer pour avoir un service complet.

FlickR est un service acheté par Yahoo! il y a quelques années pour la modique somme de 30 millions de $ et selon les derniers chiffres fournit par Shamir de FlickR, on peut trouver sur le site 2 milliards de photos , 45 millions de visiteurs uniques chaque mois, 23 millions d’utilisateurs enregistrés dont 1 million en France et 50 millions de photos géotaggés.(juin 2008)

FlickR permet donc après la création d’un compte gratuit de stocker et partager ses photos, pour envoyer vos photos en ligne il est possible de le faire via une interface web mais aussi via une série de logiciels pour Pc et Mac.

Lorsque vous ajouter des photos vous pouvez ajouter des tags (mots clés), descriptions, géolocalisation mais aussi leur attribuer un statut public/privé/famille/amis. Le statut public a permis ? FlickR de devenir un succès et qui fait de FlickR une bibliothèque mondiale de photos incroyable. Les autres statuts permettent de gérer une forme d’intimité ? ses clichés. Je pense franchement que ces statuts privées simples et efficaces sont un modèle du genre, facile ? comprendre et ? gérer, qu’attend Facebook pour passer ? ce modèle ?

Le site est typiquement web2.0, web-based, social avec les statuts, propose de flux RSS des utilisateurs, propose un classement par tags et offre même un mashup avec Yahoo! maps pour geolocaliser les photos et enfin il est gratuit. Mais la gratuité impose des limites, pas plus de 5 mo par photos, pas plus de 100 Mo d’envoie de données par mois et une limite dans l’affichage des dernières photos publiées (les 200 dernières).

Pour faire sauter les limites il faut donc payer pour accédez ? la formule pro la somme de 25$/an. Le compte pro fait sauter toutes les limites, stockage illimité, upload, nombre de classeurs et depuis quelques temps d’ajouter des vidéos… En passant au compte pro le site devient vraiment un excellent moyen de sauvegarder ses clichés, les photos sont conservées dans leur format d’origine, disponible pour vos proches facilement (si ils ont un compte) et surtout en plus de mon bon vieux disque dur j’ai plutôt confiance dans les sauvegardes faites sur les serveurs de Yahoo!

Une fois son stock de photos en ligne, elles sont rangées par tags/dossiers/albums, il est possible de faire du rangement ? coups de glisser/déposer vraiment bien foutu et qui ne demande pas une grande connaissance en applis web2.0.

Depuis que j’ai le compte pro, j’ai uploadé un peu plus de 3 000 photos sans aucun problème, pour la plupart en mode privé et pour les membres de ma famille, pour l’instant la plupart d’entre eux ont réussi ? comprendre comment tout fonctionne surtout que le site est entièrement en français.

Alors pourquoi payer ? Parce que c’est pratique, efficace, simple, pas cher et sécurisé. Seul défaut, la limite de taille dans les photos ? 10 Mo même dans la version pro. Et vous do you FlickR ?

Plaxo : le carnet d’adresse en ligne ultime ?

Il y a quelques jours Plaxo a créé un peu de buzz autour du lancement de sa future nouvelle version, en Beta test pour l’instant mais accessible par tous.

Plaxo est d’abord un gestionnaire de contact en ligne, le principe de base est donc la gestion du carnet d’adresse. La dématérialisation de son carnet d’adresse permet 2 choses intéressantes :
– la sécurité, plus de risque de le perdre, quelque soit l’avenir de votre mobile/pc/notebook tous vos contacts sont en sécurité. Vous pouvez donc vous servir de votre mobile comme arme de poing sans inquiétude pour le numéro de téléphone de Bill que vous avez réussi ? obtenir au prix de nombreux effort.
– L’accès, grace ? Plaxo vous pouvez acceder ? vos données depuis n’importe quel ordinateur connecté ou depuis un téléphone mobile (pour l’instant adresse wap – soft en version Premium – rien pour blackberry)

Le service m’a semblé avoir un gros potentiel et l’article étant un peu long je l’ai tronqué.
Continuer la lecture de « Plaxo : le carnet d’adresse en ligne ultime ? »

B2TF : Vpod 1 an et quelques jours

J’ai décidé il y a longtemps, de revenir sur certains sites/services qui sont sortis depuis un moment, pour faire le point, j’avais créé la catégorie Back To The Future (B2TF) mais je ne l’avais pas alimenté. 2ème billet de cette série avec Vpod.tv.

Vpod.tv a fêté il y a quelques semaines son anniversaire, et dans le monde du web, 1 an c’est déj? l’adolescence.

Vpod pour les cancres 🙂  c’est une plateforme de partage de vidéos made in France. Pour le visiteur lambda on peut qualifier la plateforme de YouTube like. Vous pouvez uploader des vidéos, elles sont ensuite disponibles dans un player flash sur le site et intégrable ? un blog/site.
A l’origine de Vpod, Rodrigo Sepulveda un entrepreneur charismatique (le charisme se reconnait aux nombres de détracteurs).

Pour fêter cet anniversaire j’ai eu l’occasion de bavardé quelques minutes avec Olivier Maurel de chez Vpod.tv.

La nouveauté chez Vpod ce sont les chaines privées. Depuis le départ, le plateforme a une vocation professionnelle, orienté vers la couverture d’évènements, diffusion de podcasts vidéos de bloggeurs connus (pro ?). Les vidéos sont de meilleures qualitées que sur YouTube  au niveau des images et des sons. Je trouve que le player a lui aussi un aspect plus sympa, plus design.

Les chaines privées sont en fait des flux de vidéos en plein écran, de qualité correctes et avec une interface dans le style du site, plutôt classe. Lorsque la chaine est jouée une série de vignettes est affichée en bas de l’écran, elles permettent de naviguer dans la série de clips, d’avancer ou de revenir en arrière et il est possible d’afficher un tas d’options en transparence.

Franchement dès que les débits, le permettront la TV classique va vraiment disparaitre… Allez un ptit coup de Loic pour voir et Decideur.tv.

Le seul défaut du service est d’être payant, donc inaccessible aux amateurs et a priori aucune offre même light n’est envisagée.

Parmi les nouveautés pour tous, on peut noter l’arrivée d’un logiciel pour envoyer les vidéos sur le site et chose exceptionnelle, le soft existe sur Windows ET Mac Os (et ça c’est bien, perso, j’apprecie).

Le site a aussi connu une refonte graphique, le orange et blanc et devenu orange et noir. Les fonctions « normales’ sont toutes présentes, on peut y ajouter une fonction playlist plutôt rudimentaire comparé ? celle de Dailymotion et une mini vignette assez originale.

J’utilise le site pour diffuser mes vidéos  parce que je trouve le site pratique et esthétique, le reproche que l’on peut faire au site c’est qu’il se trouve sur un marché ultra concurrentiel et que sa pénétration du marché de masse n’est pas comparable ? celle des géants du secteur, on peut donc oublier les campagnes de buzz.

Pour finir, il semblerait que l’équipe travaillerait ? l’intégration de son service sur les box voire de sortit SA box pour diffuser ses programmes sur la tv du salon. (Apple et Youtube sont en train de le faire avec l’Apple TV – sans parler de Joost).

ps : Pour les mauvaises langues, oui,oui y en a, ce billet est objectif et je ne suis pas un de leurs potes et je ne cherche pas ? le devenir 😀