Petite pause [Blogger’s Life]

Bonjour ! Bonjour !

J’espère que ça va bien chez vous ! Que le soleil va se décider à s’installer et que rien ne viendra compromettre le départ de la saison de BBQ.
Comme vous avez pu le voir, j’ai un peu de mal à tenir le rythme de publication en ce moment, va falloir que j’ajuste un peu mon organisation personnelle parce que je gère le temps complètement à l’arrach » en ce moment.
Mais avant cela, je vais prendre quelques jours de vacances d’écriture, histoire de repartir début Mai sur de bonnes bases et en ayant décidé si 3 articles par semaine ça pourrait pas être un peu plus facile à tenir comme rythme.

Faut vraiment aussi que je me décide à écrire mon test sur l‘excellente enceinte SoundTouch 10 qui fait le plaisir de mes camarades de bureau.

Bref, tout va bien mais faut que je m’organise mieux !

A très bientôt

Bonnes fêtes de fin d’année ! <3

Dernier billet de 2015.

Je ne vais pas me prêter aux vieux jeux de prédiction, ni à faire la liste des actualités qui ont marqué l’année, non, j’ai plus envie de renouveler mes remerciement à toutes les lectrices et lecteurs qui ont la gentillesse de faire un saut régulièrement ici. Et je sais que c’est le cas, parce que je suis assez nul en SEO et que du coup y a pas beaucoup de raisons d’atterrir ici par hasard 😀

Je retiens quand même quelques trucs.
D’abord c’est que pour la première fois je suis sorti de ma réserve et j’ai eu envie de réagir à l’actualité. Le plus simplement possible et avec émotion.

L’autre point est que mon travail chez Lonsdale m’impose de m’organiser plus que jamais pour arriver à tenir le rythme, sans compter que mes plages de loisirs sont plus rares avec les enfants qui grandissent et la toujours aussi grande liste de loisirs.
Je sais que la qualité des articles en souffrent, mais je pense arriver à alimenter encore assez raisonnablement en news originales alors je m’accroche.

Enfin, que la passion pour l’innovation, les nouveautés et les gadgets ne m’a pas du tout quitté, que j’ai toujours cette nostalgie du futur qui donne envie de toujours savoir, tester et voir qu’elles vont être les prochaines évolutions qui vont nous toucher voire même changer nos vies.

Encore une fois merci de passer par ici de temps en temps, et passez de très bonnes fêtes de fin d’année !

Tapahont a 10 ans [çanousrajeunitpasçaquandmême]

Et oui, 10 ans.

Cela fait 10 ans que j’ai lancé Tapahont.info et que je chronique l’actualité de la hightech.

Mes aventures en ligne avaient commencé bien avant, en 1998 à la fac quand j’ai eu ma première connexion Freesbee et que j’ai pu télécharger illégalement Flash et Dreamweaver sur mon Toshiba Tecra et son disque dur de 1,2 Go et ses 16 Mo de RAM. A l’époque c’était surtout pour tester et comprendre comment on pouvait fabriquer un site internet et l’installer sur Multimania.

Par la suite j’ai fait un peu d’animation de communauté chez mes amis de GuppY, le CMS sans base de données MySqL, et j’administrais donc un site qui avait pour but de partager des freewares pour Windows.

Mais le départ a vraiment été donné en 2005, post bulle internet et avénement du web2.0 qui va être pour moi le début d’une vraie passion pour les bonnes idées et l’entreprenariat.

C’était l’époque de l’âge de la maturité pour Google, l’arrivée de YouTube, FlickR & co qui promettaient la dématérialisation des contenus longtemps avant que l’on parle de Cloud ou de SaaS. Les premiers sites de références comme Modern Museum of Beta.

De 2005 à 2007, le rythme a été fou et c’est vraiment le moment où une communauté c’est créée. J’ai fait mon 1er LeWeb et je me souviens qu’avec certains nous rencontrions avec parfois des années de relation 100% électronique. C’est pour moi aussi une époque où j’ai fait mon coming out, j’ai commencé à signer mes articles avec mon nom+prénom et pas mon pseudo. C’était pas rien dans une époque avant Facebook.

C’était avant les réseaux sociaux et les blogs étaient LE lieu d’expression  des gens normaux, des experts, des passionnés. La période où les relations avec le monde de la presse et des journalistes étaient les plus tendues.

Depuis, je ne pense pas que les choses ont changé dans le fond, par contre, les réseaux sociaux ont modifié vraiment profondement la consommation du web. Les blogs de type journaux intimes se sont fait plus rares, le partage de l’information c’est accéléré pour le meilleur et pour le pire et les technologies se sont démocratisés.

Je pense que la plus grosse difficulté pour les blogs hightech c’est que le sujet est devenu grand public. Assumer d’être un geek il y a quelques années c’était amusant, aujourd’hui c’est plutôt trouver une place entre stéréotype, rêve américain et consommation de masse.

 

 

Ce blog a aussi été à l’origine de mon changement de vie, c’est grâce à lui que j’ai eu l’opportunité de bouger sur Paris et de faire des métiers qui me passionnent.

Mon 1er job chez immersive lab, je l’ai obtenu après avoir rencontré David Castéra parce que nous étions des bloggueurs Béarnais, mon aventure avec Card.biz découle entre autre de ma rencontre avec Jérémie Berrebie en 2007 dans le cadre d’une interview réalisée pour le blog. Enfin, mon job aujourd’hui chez Lonsdale est aussi le fruit de la rencontre avec François Le Pichon, en 2008 quand j’ai mis le pied à Paris et que je rencontrais ceux qui faisait déjà le web français.

Je ne peux pas publier cet article sans le dire, mais un blog a une raison d’être uniquement si il est lu, c’est une de mes chances et je tiens donc à remercier tous ceux qui viennent passer un peu de temps avec moi et aussi ceux qui ont arrêté depuis mais qui était là au début. (Bien sûr je vous invite à partager l’existence de ce blog qui trop méconnu malgré son age)

Pour terminer, un rapide mot sur ma vie de famille qui probablement n’aurait jamais été celle qu’elle est sans le blog. J’ai la chance aujourd’hui d’être heureux avec MaDame et mes deux petits garçons plein d’énergie.

Je compare souvent le blogging à la course à pied, cela demande de la garder le rythme et de savoir se mettre des coups de pied aux fesses même quand on a pas envie. C’est aussi bon pour la santé, pour l’esprit et j’en dire de grandes satisfactions.

Voilà, ça fait 10 ans, j’espère que je fêterai les 20 ans en 2025 🙂

Merci d’avoir pris le temps encore une fois de me lire et à très bientôt.

 

 

 

 

 

Back to school, back to wordpress [YES]

Et voilà, c’est la rentrée pour le blog !

Au mois d’octobre cela fera 10 ans que je rédige des articles sur ce blog. 10 ans…

Pour être franc, j’ai souvent eu envie d’arrêter, je pense que les fidèles ont dû le voir dans la qualité des articles 🙂 mais le plus dur c’est d’arriver à combiner l’écriture et le reste de mon emploi du temps : famille, boulot, sommeil, vie sociale, loisirs…

Cette année je suis plutôt motivé, j’ai même eu des grandes ambitions pendant quelques temps, genre organiser un concours, changer la cosmétique…

Bon en tout cas, c’est parti pour une nouvelle saison et à partir de demain les articles seront de retour (avec un peu de rattrapage de l’actu du mois d’août).

Et comme vous pouvez le constater, il y a un gros changement, si à première vue il est surtout cosmétique et que dans un deuxième temps il apparait comme technique, en réalité il est plus complexe et plus fort, je voulais partir d’Overblog pour revenir sur WordPress parce que j’avais envie de reprendre une forme de liberté.

WordPress est une solution technique mais aussi un état d’esprit, la liberté de choisir mon hébergement, mes thèmes, mes options, exporter, importer, être maitre de mon contenu.

Bien sûr, ce choix va être aussi le retour des contraintes, gérer l’hébergement, les petits tracas de bases de données, les backups, les changements de version…

Mais franchement, je voulais revenir sur wordpress pour les 10 ans du blog, le confort de la plateforme de blog a été un vrai argument ces 3 dernières années mais aujourd’hui je le supporte moins bien. J’avoue que la difficulté relative à basculer de overblog vers wordpress a été un vrai challenge pour moi et autant une source de motivation que d’inquiétude.

Mais si vous lisez ces lignes c’est que j’ai au moins réussi à gérer les DNS, et c’est une petite victoire \o/

Reste au Dieu Google de pas être trop sévère avec l’amateur que je suis et nous voilà parti pour une chouette nouvelle aventure, 10 ans de plus ? J’espère !

A suivre. ++

 

Point break [blogger’s life]

Comme tous les ans je profite de la fin juillet et du mois d’août pour faire une pause de blogging, c’est une manière de recharger les batteries et de pouvoir se détourner de la veille hightech pendant un bon mois.

Le blog va fêter ses 10 ans à la rentrée et il faudrait vraiment que je me décide à me pencher sur l’organisation de quelque chose…

Sinon, cette « année » aura été marqué par l’arrêt de Card.biz/Organigr.am et par mon arrivé comme business manager chez Lonsdale Steaw. Cela a voulu dire un vrai changement en terme d’organisation personnelle, d’emploi du temps et de missions.

L’impact pour le blog a été réel, cela a été plus difficile pour moi de produire du contenu mais j’ai pas lâché le rythme et j’ai même presque jamais raté le 1 billet / jour o/

Comme cet article va rester en home pendant longtemps j’ai envie de le consacré à 2 initiatives que je soutiens et que je vous invite au moins à découvrir :

Point break [blogger's life]

Omakuna est une micro ONG créé par un ami à moi et qui a pour but d’aider les populations locales de Thaïlande à réaliser des « petits » projets.

En effet, il suffit souvent de quelques centaines d’euros pour réaliser des travaux et d’améliorer significativement le bien être de personnes.

Je trouve que l’intérêt réside dans la très forte proximité entre nous et que pousse à s’impliquer plus.

Point break [blogger's life]

Skateistan est une ONG qui a débuté son travail en Afghanistan mais qui est en train d’élargir son champs d’application au Cambodge et en Afrique du Sud.

L’idée est d’utiliser la pratique du skateboard pour créer un lien avec les enfants dans des pays en difficulté, cela permet de créer une communauté, de mettre en valeur les capacités et les qualités des enfants. Il faut savoir que 40% des étudiants des écoles de Skate sont des filles.

J’adore l’idée et l’énergie autours du projet et l’ONG existe depuis assez longtemps pour avoir vraiment fait ses preuves.

Un très beau projet à soutenir si vous le pouvez.

The State of Skate – Skateistan in Afghanistan from Skateistan on Vimeo.

Skateboarding in Afghanistan – The idea sounds crazy, doesn’t it?