Des monstres pour la bonne cause [concept]

Des monstres pour la bonne cause [concept]

Ecos Monster est un concept super mignon et sympa de la designer Anastasia Bondarenko qui propose de transformer des objets du quotidien en ajoutant de la technologie et en leur donnant un look à base de monstres qui ne font pas peur.

Mention spéciale à la poubelle qui pourrait scanner le code barre d'un produit et décider de s'ouvrir ou pas si le produit est recyclable.

Les autres captes le co2 dans l'air pour vous poussez à ouvrir la fenêtre, limiter la conso d'eau sous la douche ou encore rendre ludique le fait de débrancher les appareils des prises électriques.

Même si on peut voir que c'est à l'état de concept la vidéo est à voir

via yankoDesign

Nouveau job ! [blogger’s life]

Nouveau job !  [blogger's life]

Je suis aujourd'hui très content de vous annoncer que j'ai un nouveau job !

Certains avaient pu le voir sur Linkedin mais je n'avais pas pris le temps jusqu'ici de le partager sur le blog. La raison est assez simple, débuter une nouvelle aventure prend du temps et surtout il faut bien un peu de recul pour pouvoir bien en parler.

Je suis donc désormais Digital Business Manager chez Lonsdale – Steaw.

Lonsdale est une agence de Design et de Branding créée en 1961 qui dispose d'une offre large autour du territoire de la Marque avec des pôle Corporate (création de logo, print, identité), Retail (création et aménagement de magasins, bureaux, architecture d'intérieurs), Consumer (Packaging) et bien sûr Digital.

Steaw est une entreprise créé parmon pote François en 2008, expert en webdesign, UI, UX vous connaissez le travail de l'équipe car au cours des années ils ont bossé sur quelques blogs comme Korben ou Presse-citron (et bien sût Tapahont) en ce moment vous avez dû passer sur des sites réalisés ici comme Golden Moustache ou LaReclame. Steaw, c'est aussi du dev" front et back avec du wordpress mais aussi du dev" natif sur iOS et android. Les clients sont des sociétés importantes du CAC40, des gros sites e-commerce comme des entrepreneurs ou même des startups qui cherchent à faire POC fonctionnel.

Steaw a intégré Lonsdale en mars 2014 et c'est dans ce contexte qu'il était opportun pour le studio de modifier sa stratégie commerciale et CRM. Du coup c'était une super bonne occasion pour moi de rejoindre l'aventure. Vous l'aurez compris, ma mission est donc de promouvoir notre expertise sur le digital, pousser le savoir faire maison et de faire en sorte que le Monde Entier pense à nous quand il est question de design, UI, UX, vitrine web, e-commerce et apps mobiles et tablettes. 🙂

J'aurai, j'en suis l'occasion de partager avec vous le reste des activités du studio, entre digitalisation de magasins, IOT, expériences sur les interfaces, réalité virtuelle et augmentée …

Pour ceux qui se posent la question sur mon aventure avec organigr.am/card.biz, le service est en ligne, fonctionne mais je suis toujours impliqué mais je n'opère plus en tant que CEO, pour faire simple, ma mission initiale était d'opérer le pivot du service (nouveaux services, passer du BtoC au BtoB) et mettre en place la monétisation. Le service a besoin de sang neuf pour continuer et se développer surtout dans le domaine des ressources humaines qui demande une expertise spécifique.

Si vous avez des questions, vous savez où me trouver 😀

Nouveau job !  [blogger's life]
Nouveau job !  [blogger's life]

Logovegetal.fr : de l’herbe pour ton logo [coolstuff]

Initiative made in France et sympathique, apparue sur la toile hier soir, Logovegetal.fr propose comme son nom l'indique un service aux marques, entreprises ou peut être aux personnes aux gros egos. (mais on est pas là pour juger).

L'idée est donc très simple, en envoyant votre logo sur le site, les ptits gars se mettront à l'oeuvre pour créer quelque chose comme ça :

Logovegetal.fr : de l'herbe pour ton logo [coolstuff]

Perso, je trouve ça plutôt classe.

Il faut en plus noté que les logos végétaux NE demandent PAS de lumière, d'eau et que même si on a pas la main verte il est probable de les garder 10 ans.

Cette prouesse est permise par le Lichen de Rennes et la Mousse des bois qui sont récoltés avec amour et on connait les vertus de l'amour.

Le site est joli et aspect pratique la liste des revendeurs est sur un carte, ce qui est bien pratique pour en trouver un à côté de chez vous (et franchement y en a plein et pas qu'à Paris).

Question prix, c'est à partir de 240 HT, après c'est fonction de la taille bien sûr. (ils répondent vite 😉 )

Logovegetal.fr : de l'herbe pour ton logo [coolstuff]

Un peu de futur par Microsoft [vivementDemain]

Si l’évolution des technologies et de la technique peut faire un peu peur car on ne sait pas vraiment si l’Homme arrivera à garder un minimum d’indépendance.

Cela étant, il est facile de fantasmer sur certaines visions du futur, de rêver que la technologie deviennent moins encombrante et plus intuitive.

Régulièrement nous croisons sur le web des vidéos d’anticipation qui touchent du doigt ce que devrait être notre consommation digitale dans le futur. Il y a quelques jours ce sont les équipes de Microsoft Office qui ont réalisé ce genre de vidéo d’anticipation orientée « productivité ».

On peut voir dans cette vidéo comment l’information est partout, complètement libérée des appareils et de l’espace. Une belle réalisation.

via le blog de Vincent Abry

Un week end avec la Toshiba Regza 55″ [Cinem@home]

Dans la vie du bloggueur il y a pleins de bonnes surprises, le plaisir d’un commentaire, une invitation et parfois des tests produits « hors norme ».

Le week end dernier, c’est Toshiba qui a décidé de bousculer mes habitudes et de tenter une opération originale et très sympa : Pendant un week end ils ont mis à ma disposition un TV LED 3D, Regza de 55″ (oui oui 139cm) avec en bonus un lecteur de blueray 3D, 3 films et un diner pour inviter 2 potes à venir se faire une toile à la maison. Ce genre d’opération à un double avantage. Le premier est découvrir le produit dans son usage quotidien et être vraiment confronté à son utilisation, ce qui n’est jamais le cas dans les showrooms. Le second, c’est de pouvoir en faire profiter ses proches et de passer du bon temps.

L’écran est arrivée vendredi soir et le carton est ENORME, logique mais bon, quand même. A l’intérieur l’écran et une première bonne surprise, une barre de son. Toshiba est parti du principe que les enceintes intégrées sont souvent de mauvaise qualité car il est impossible de mettre dans les quelques centimètres d’épaisseur d’un écran LED de quoi faire du son. Une prise propriétaire permet de lier la barre à la TV. Côté design la Regza est très réussi, malgré sa taille elle est très fine et la finition est impeccable. Un mélange de noir brillant et d’une pied en acier brossé noir donne une sensation de qualité et de haut de gamme à l’ensemble.

Dans le carton, on trouve une paire de lunette 3D, la notice, une télécommande plutôt classe et bien sûr toute la connectique nécessaire pour profiter de l’engin. A noter que les prises RGB ont disparu, et ça d’ailleurs été le moment de solitude quand il a été question de jouer à MarioKart à 4. En réalité une prise permet via des adaptateurs fournis de brancher toutes les prises désormais oldschool 😀

L’installation se fait en 5 mins car il faut monter le pied avec les vis fournies mais ça c’est très classique.

Côté spec », c’est un écran LED full HD 1080p (1920×1080), compatible 3D. A noter que c’est un des premiers modèles disposant du CEVO-ENGINE un dispositif utilisant des processeurs multi-coeurs pour traiter l’image. Cette techno est une déclinaison du CELL qui anime la PS3. La liste des features :

Toshiba 55ZL1 (140 cm de diagonale) Design toujours signé Jacob Jensen TV MegaLED 3D 1080p à Local Dimming (512 Zones) Rétroéclairage Mega LED = 3072 diodes Technologie 3D active Luminosité : 1 000 cd/m2 Contraste : 9 000 000:1 Active Vision M800 HD – Fréquence native : 200 Hz fonction d’autocalibration via soft intégré (sonde en option 250 euros) Tuners DVB-T/S/C : TNT-HD, Câble et Satellite Intelligent 3D+, Conversion 2D vers 3D Réglages des effets 3D (profondeur et jaillissements) Détecteur de présence et luminosité – Fonction Personal TV DLNA 1.5 : Toshiba Places, HbbTV, NEtwork Streaming, Compatible Windows 7 Fonction PVR : enregistre les programmes TV sur USB HDD intégré de 500 Go Barre sonore intégrée et fournie avec la TV 4xHDMI 1.4a (ARC/3D, CI+ Canal Ready, YUV, 2xPéritel, Composite, 2xUSB, Optique, RCA stéréo, Ethernet, WiFi intégré

Si il y a un inconvenient à ce genre de test, un week end d’été, c’est que c’est au final plutôt court pour tester toutes les fonctionnalités de l’engin. Cela étant je vais pouvoir partager avec vous notre ressenti suite à l’utilisation « normale » de cet écran.

Première chose la taille. Franchement je trouvais que 55″ c’était très (trop) grand mais on s’habitue très vite, même dans un salon de 25m2. Une fois la TV allumé, c’est quand même une claque et l’impression que là, on approche une expérience de ciné totale. Définitivement je change d’avis, size matters. La télécommande reste simple et franchement ça c’est un plaisir, pas besoin de bosser le manuel pendant 2h pour trouver les fonctions de base. Un petit passage par la TNT HD et le sentiment est confirmé, l’image est belle dans toutes les situations. Il faut avouer qu’avec une diagonale de 139cm, la SD pique un peu mais la Toshiba se comporte bien, après elle peut pas faire de la magie façon. Malheureusement, c’est l’été et j’ai pas canal+ du coup j’ai pas pu tester une retransmission sportive mais c’est une des réflexions du week end : un match de rugby ou de foot avec un TV comme celui là, ça doit être une expérience géniale.

Le 1er soir, nous avons regardé Tron en 2D mais en 1080p, c’était la première fois qu’à la maison je pouvais tester un tel combo. Alors c’est superbe et les films qui ont du sens plus pour le visuel que pour le scenario sont sauvés par ce type d’écran. On peut reprocher peut être la trop grande nettetée de l’image, mais là c’est une question de goût et qui n’a rien à voir avec un modèle particulier.

Le 2eme soir, nous avons regardé un doc sur la vie sous marine en full HD et 3D. Il est évident que là encore c’est une situation idéale, une qualité d’image impeccable et force est de constater que la 3D avec les lunettes donne un vrai boost d’immersion. Grand débat à la maison autour d’un coucher de soleil après avoir comparé fullHD vs 3D. La 3D donnait envie de se jeter à l’eau, pas la 2D. Les lunettes sont des modèles actifs qui modifie donc pas mal la luminosité ambiante mais le choix d’utiliser des piles boutons et des matériaux bien étudiés les rendent confortables. Par contre, oui, t’as le look 🙂 Puis enchainement sur une grosse session de MarioKart à 4. Certes pas de HD dans ce cas, mais la taille de l’écran a permit à tout le monde de jouer tranquille. J’avouerai même que la Regza a respecté la Wii, la qualité des couleurs et de l’image n’avaient rien de comparable avec ce que j’imaginais. J’avais peur de souffrir de la SD mais non, ça passe très bien.

Enfin 3eme soir, j’ai relié le Macbook pro. Clairement, on est sur un écran de qualité, une petite séance photo confirme que la Regza peut faire le travail pour équiper éventuellement des bureaux ou des showrooms. J’ai quand même lancé un petit Starcraft2 mais là c’est le Mac qui ne possède pas les arguments pour faire de la belle 3D sur un 2eme écran en 1920×1080.

J’ai aussi tester, le mode qui permet de transformer un signal 2D en signal 3D. Si le but de profiter un peu plus de la 3D et des lunettes est louables le résultat est très irregulier. Alors certes, cela ajoute de la profondeur de champs mais je pense que si c’est une certaine prouesse technique cela n’a pas d’intérêt significatif.

Comme je l’indiquais plus haut la Regza n’a pas d’enceinte derrière l’écran. Elle est fournie avec une barre de son. C’est déjà une très bonne et intelligente idée de la part de Toshiba. La plupart des concurrents imposent d’être équipé d’un home cinema en plus pour profiter vraiment de son TV. La barre de Son du Regza fait un bon travail, le son est agréable, équilibré bien qu’il m’a semblé manquer un tout petit peu de basse sur la musique. Je ne peux qu’encourager ce genre d’initiative surtout dans le haut de gamme.

Au niveau du multimedia, on retrouve Toshiba Places, qui propose des apps sur la TV connecté en wifi/RJ45. J’avais déjà testé Places par le passé, le produit évolue correctement mais pour être franc j’ai pas pris le temps de tester vraiment. L’écran dispose de ports USB, d’abord pour brancher un disque dur pour enregistrer les programmes et faire du time shifting mais aussi pour lire des contenus. Pour l’audio et les photos le résultats est correct, manque peut être des fonctions comme la lecture aléatoire mais ça fait le boulot de base. Pour la vidéo, j’ai passé un mkv de 1,2 Go de mes vacances et le TV n’a pas bronché, c’était presque plus fluide que sur mon ordi. Par contre, je n’ai pas pu lire de .avi. Le Tv est compatible DNLA/UpNp et ça fonctionne très bien… en fonction des formats, comme indiqué ci dessus.

Pour conclure, je dirai que j’ai été triste qu’ils viennent la reprendre, je l’aurai bien gardé définitivement. La qualité du produit dans un usage normal est incontestable, la richesse de la connectique est certes classique mais très appreciable et ces fonctionnalités avancées laissent de quoi s’amuser. Le design est tout à fait à mon goût et malgré sa taille, elle passe très bien dans le décors. Encore une fois, je salue l’idée d’avoir ajouté une barre de son qui offre une première expérience cinéma ‘out of the box’.

Un beau produit, très haut de gamme qui coute quand même environ 5 000€.

Un grand merci à Toshiba France et à l’agence Elan, parce que c’était vraiment une expérience super sympa. Le fait de pouvoir faire profiter quelques proches est vraiment très agréable. En vrai ce qui serait génial c’est pouvoir faire gagner ce genre de week end à tout le monde ou aux lecteurs de ce blog.