Hotline Miami 2 : Wrong Number – 10 mars 2015

Hotline Miami 2 : Wrong Number - 10 mars 2015

C'est officiel, Hotline Miami 2 débarque sur Steam et Playstation le 10 mars de l'an de grâce 2015.

Je pense que nous sommes très très nombreux à l'attendre et que l'on est tous impatient de replonger dans l'univers déjanté de Dennation.

Je sais que vu de l'extérieur tout cela peut paraitre bizarre, ces couleurs, la violence, les codes graphiques … Mais je pense que si il faut chercher un point de comparaison, Hotline Miami c'est du Tarantino.

C'est une expérience de jeu beaucoup plus intelligente que l'on peut imaginer, une science du gameplay étonnante et un voyage dans un imaginaire déroutant.

Et là d'un coup, le 10 mars c'est loin.

Hotline Miami 2 : Wrong Number - 10 mars 2015

Gods Will Be Watching : la torture dont vous êtes le héros [50nuances]

Gods Will Be Watching : la torture dont vous êtes le héros [50nuances]

Les gars de Deconstructeam avait réalisé un prototype lors d'un gamejam, proto jouable ici et vu le succès ils ont trouvé les moyens d'en faire un vrai jeu, désormais dispo sur Steam pour la modique somme de $9,99.

Gods will be watching est étrange. Le gameplay, l'ambiance voire même l'objectif sont obscurs.

L'histoire se passe dans le futur, une civilisation a pris le pas mais certains sont contres et la considère comme militariste. Le joueur se trouve alors plongé dans la peau d'un agent double qui va chercher à s'en sortir.

Franchement, la narration est le point fort de GWBW, c'est plutôt bien traduits, on a envie de savoir la suite et de comprendre le pourquoi du comment. Le style "pixel art" est très réussi et donne une vrai personnalité à l'ensemble mais aussi aux protagonistes.

Dans GWBW, le gameplay repose sur les choix, le joueur active des dialogues auxquels il peut répondre de différentes manières, par exemple au premier niveau, on se retrouve à gérer des otages, les choix sont : les calmer, leur crier dessus, les frapper, les libérer, les isoler. En fonction des choix le futur se dessine, en étant trop brutal ou trop sympa ils essaieront de s'enfuir conduisant à soit les abattre soit les laisser partir. Si le compte d'otage arrive à zero c'est perdu.

Le jeu arrive à plonger le joueur dans une ambiance un peu à la Game of Thrones, on sait qu'en progressant dans le jeu ça va être pire, plus violent physiquement ou psychologiquement mais on a envie de s'avoir ce qui va arriver, où cela va nous entrainer.

Alors à la sortie du jeu il y avait un problème, un gros, il était tellement difficile que les joueurs ont ragequitté par centaines. Aujourd'hui il existe beaucoup de mode de jeu de l'original (hardcore) au mode scenario le plus simple mais qui reste dur.

GWBW est vraiment tout ce que l'on peut attendre d'un jeu indé, il s'adresse à un public qui va le choisir, qui va pas venir par hasard, un public mature qui a envie de vivre un autre type d'expérience vidéoludique. Un jeu d'une autre planète qui mettra vos nerfs à rude épreuve.

Gods Will Be Watching est un jeu qui ne vous veut pas du bien mais je dois avouer la rédaction de ce billet me donne qu'une envie, le relancer, retenter ma chance…

Gods Will Be Watching : la torture dont vous êtes le héros [50nuances]