Trouver son travail dans Diablo3 [NextGen]

Recruter dans les jeux vidéo, ou dans un sens plus large dans les univers virtuels n’est pas nouveau, World of Warcraft et Second Life avaient démontré que dans certaines circonstances il est possible de trouver certaines aptitudes communes entre le monde du travail et certains jeux.

Aujourd’hui c’est Yossi Lubaton, PDG de la filiale israëlienne de Saatchi & Saatchi qui lance pendant toute la durée du mois de juillet une opération de recrutement dans Diablo 3.

Un soir par semaine, les candidats sont invités à partager une session de jeu avec lui, du moins son barbare niveau 60. A la suite du mois de juillet, ceux qui auront fait un bon effet seront convoqués à un vrai entretien d’embauche.

Dernière originalité, celui qui obtiendra le job recevra en cadeau de bienvenue une épée « Légendaire » et 1 million de pièces d’or dans le jeu.

via JDG

Razer Naga Hex : la souris pour Diablo III ? [useurthumb]

Razer le spécialiste des périphériques pour joueurs ne pouvait pas raisonnablement ne pas penser à fourbir une arme adaptée à Diablo III.

L’américain a donc commercialisé il y a quelques semaines la Razer Naga Hex. Il s’agit d’abord d’une modification de la Naga MMO édition qui a la particularité d’offrir beaucoup de boutons accessibles sur la tranche, donc à manipuler avec le pouce.

Si la Naga propose 12 boutons la Hex elle se « limite » à 6. Ce choix est bien sûr adapté aux jeux comme les hack n’slash mais aussi aux MOBA, league of legend en tête.

La souris est bien sûr dédiée aux droitiers et offre un forme très confortable, la paume de la main est bien calée et le confort d’utilisation est celui d’une souris Razer : patins en téflon pour une glisse parfaite, capteur laser ultra précis, rien à dire c’est une souris comme la marque sait les faire.

La souris fait en plus partie de la nouvelle gamme avec la compatibilité avec Synapse 2.0 le système de drivers/réglages de Razer qui en plus de permettre de tout configurer offre la possibilité de sauvegarder ses préférences dans le Cloud et donc de pouvoir les retrouver en quelques secondes si on doit changer de machine.

J’ai donc testé la souris pendant quelques jours pour savoir si c’est 6 boutons étaient une bonne idée. Premier constat, pour travailler, c’est pas vraiment le top. Agripper à sa souris, le pouce à tendance à déraper sur un des boutons. Razer a prévu au centre des 6 boutons un 7ème mais celui n’est pas actif, c’est plutôt un grip pour y poser le pouce. Ce grip permet aussi de repérer sans regarder le centre du dispositif et ainsi de trouver les 6 touches plus facilement.

Il faut quelques temps pour s’habituer à utiliser cette souris. Le fait d’avoir ces nouveaux boutons change les habitudes, la position face à l’écran et demande un peu de calcul pour savoir attribuer les bonnes fonctions aux bonnes touches. Par exemple, j’ai attribué dans DIII les potions de vie et les sorts qui ont un cooldown un peu long. Cela me permet de ne pas avoir à cliquer trop frénétiquement sur la tranche pour laisser ma main s’activer sur le clic droit/gauche.

La Naga peut aussi avoir son intérêt dans les jeux « prévus » pour les consoles qui prévoit des touches parfois un peu exotiques sur PC. Je pense aussi que la Naga Hex peut avoir du sens dans les MMO, les 12 boutons de la Naga d’origine peuvent inquiéter ceux qui ne connaissent pas, alors que 6 ça fait moins peur.

Je n’ai pas essayé sur LoL, je joue pas à LoL, j’ai pas osé me lancer 🙂 (et accessoirement ils font pas d’effort pour que ça tourne sur Mac).

Mon sentiment est mitigé, d’un côté l’ergonomie est vraiment au top d’un autre côté le temps d’adaptation peut être un peu douloureux quand on a des habitudes bien ancrées. Si j’ajoute que j’ai trouvé la souris pas très pratique en dehors des parties, je la réserverai à ceux qui passent beaucoup de temps à jouer. La Naga Hex coute 79€ et comme toute les Razer c’est un beau produit. L’idéal est peut être d’y poser la paume dessus quelques minutes pour sentir si oui ou non c’est l’accessoire qu’il vous faut.

La fiche sur le site de Razer

Caractéristiques :

6 boutons de pouce mécaniques optimisés pour les jeux de combat d’arène et les jeux de rôle/action 11 boutons Hyperesponse entièrement programmables Les commutateurs spéciaux qui permettent 250 clics par minute Cycle de vie de 10 millions de clics Razer Synapse 2.0 Capteur Razer Precision laser 3.5 G, 5600 dpi Réponse 1000 Hz Ultrapolling™ / 1 ms Dimensions approximatives : 116 mm / 4,57” (Longueur) x 70 mm / 2.76” (Largeur) x 46 mm / 1.81” (Hauteur) Poids approximatif : 134 g

images : PcWorld

Diablo III : lancement historique [blizzardruleszeworld]

13h de jeu en 1 semaine et j’ai toujours pas fini l’acte 2 de Diablo 3… J’avance et je m’amuse bien malgré que je regrette un peu d’avoir choisi le Barbare comme classe.

Blizzard a annoncé hier les chiffres de ventes de son dernier jeu, et il vient de rafler un nouveau titre, celui du plus important lancement de jeu sur PC de l’Histoire.

Les chiffres sont impressionnants, le 1er jour, Blizzard a vendu 3,5 millions d’exemplaires. Il faut ajouter aussi les 1,2 millions de joueurs qui ont reçu une copie gratuite en échange d’un abonnement de 1 an à WoW. Depuis mardi dernier, soit en 1 semaine, c’est 6,3 millions de copies qui ont trouvé acquéreurs.

Du coup Mike Morhaime le boss de Blizzard a fait une petite déclaration qui va bien 🙂

« Nous sommes ravis de l’engouement suscité, qu’autant de personnes à travers le monde soient venues chercher leur exemplaire de Diablo III et se soient lancées dans l’aventure au moment même de sa mise en ligne. Nous regrettons également que nos préparatifs n’aient pas été suffisants pour assurer à tout le monde une expérience sans faille. Je tiens à réaffirmer notre engagement auprès de nos joueurs à leur assurer la meilleure expérience de jeu possible et à les remercier pour leur soutien. »

Alors certes, l’erreur 37 qui empêchait d’accéder au jeu à sa sortie a frustré bon nombre d’entre nous mais franchement avec 4,7 millions de connections en même temps c’est presque étonnant que tout n’est pas explosé.

it’s Diablo III day [nolifingIScoming]

voilà c’est aujourd’hui, 30% des joueurs du Monde sont en train de jouer, ou d’essayer, ou de trouver la nuit dernière courte, ou (comme moi) d’attendre patiemment que ce soir arrive pour mettre fin à 12 ans d’attente.

J’espère que DiabloIII n’affectera pas le blog, mais si Tapahont a survécu à Starcraft2, je ne doute pas qu’il survive à Diablo 🙂

Le lancement semble avoir été un succès, Battle.net est bien sûr tombé, une partie du site ne réponds plus, le forums sont down, twitter s’enflamme, tout va bien, c’est normal.

Promis, je n’en parle plus avant d’avoir fait quelques dizaines d’heures pour vous donner un feedback, pour ceux qui n’aurait pas eu envie de céder ou qui ont pris l’habitude de jouer que sur console.

Il y a un bon dossier en passant sur le Journal du Geek ici

Gameblog a publié un petit article malin pour connaitre les 5/6 trucs à savoir avant de se lancer dans le jeu.

La vidéo de lancement : qu’est ce que Diablo III

Diablo III : beta en approche et hôtel des ventes avec micropaiement [NextBigThings]

Diablo 3 est le prochain jeu de Blizzard éditeur de World of Warcraft et de Starcraft 2. Le jeu est donc attendu depuis environ 10 ans par la communauté de fans et il commence à pointer le bout de son nez. Diablo III est un hack n’slash ce qui signifie que l’objectif est de démolir une quantité très importante de monstres divers tout au long du jeu. Il existe un système de classes qui définissent le style du joueur, de la violence brute à la magie pure. Le jeu est jouable en solo mais aussi en multi ce qui lui donne un petit gout de MMORPG. L’autre élément qui avait fait le succès du jeu était la collecte d’objets distribués de manière aléatoire à la fin d’un combat ou d’un donjon. Certains objets étant unique, très rares ou très puissant un marché noir s’était même développer à la belle époque de Diablo II.

Diablo III a été annoncé en 2008 mais la semaine dernière quelques privilégiés ont été reçus par Blizzard pour assister à une démo. Les quelques nouveaux éléments ont enflammé les forums de gamers. On notera l’obligation d’être connecté à internet même pour jouer en solo et surtout l’arrivée de l’hotel des ventes. Blizzard a un souvenir douloureux du marché noir qui avait sevi sur Diablo II, pour cette nouvelle version ils vont inclure inGame et donc organiser la vente d’objets virtuels. Concrètement tous les joueurs pourront vendre et acheter des objets avec de « l’or de Diablo » c’est Or pourra évidement être converti en monnaie bien réelle. Des fortunes se feront elles ? On en sait rien, mais peut être qu’une fois le jeu retourné dans tous les sens il y aura peut être moyen de revendre ses objets pour en acheter un nouveau. Une chose est sûre, Blizzard prendra des commissions et je ne serai pas surpris que quelques millions de dollars tombent assez facilement dans la bourse de l’éditeur.

Avant de vous laisser regarder les 7 mins de démo qui viennent de sortir, sachez qu’il est possible à partir de tout de suite maintenant de s’inscrire pour faire partie de la Beta. Pour espérer être un élu, il faut se connecter à son compte Battle.net et faire la demande. La FAQ indique que la France est éligible, que les MacUsers sont éligibles et que le hasard n’est pas absent du choix.

Sortie attendue pour Noël 2011 mais à cette question Blizzard répond « Nous n’avons pas défini de date précise pour la fin de la bêta. Nous informerons les participants lorsqu’il touchera à sa fin »

Maintenant la vidéo :