Une IA qui peut voir à travers les murs [MITh]

Un jour, il faudra que je regarde combien d’articles publiés ici ont pour origine des recherches du MIT. Comme ça, a priori, je pense : beaucoup.

Aujourd’hui nous allons du côté du Computer Science and Artificial Intelligence Laboratory (CSAIL) pour voir le travail du docteur Dina Katabi qui a un rêve simple, voir à travers les murs.

Pour atteindre cet objectif, les équipes du CSAIL ont travaillé sur un technologie au nom de RF-Pose.
La technologie repose sur plusieurs remarques :

– Les ondes comme celles émises par les routeurs Wifi traversent les murs et rebondissent sur le corps humain.

– En analysant les ondes il devrait être possible de déterminer les mouvements d’un corps

– En utilisant le machine learning il devrait être possible d’apprendre à une IA à calculer la position du corps dans l’espace.
Ils ont d’ailleurs utilisé des vrais personnes sans obstacles au départ pour apprendre à l’IA à faire correspondre les changement de signaux avec les mouvements du corps.

Le résultat va au delà de leurs espérances, en effet, une fois l’IA au point elle est capable de voir à travers les murs le déplacement d’une personne. Plus fort, elle est capable de suivre les mouvements de 100 personnes simultanées à l’heure actuelle. Le potentiel est donc énorme.

Les résultats sont tellement précis qu’ils pourraient être utiliser pour élaborer le dosage de traitement pour des maladies comme Parkison

Reste, comme à chaque fois, de mettre en oeuvre les technologies pour les bonnes choses comme détecter une personne âgée qui tombe, où des personnes au sol dans un mouvement de foule, gérer des déplacements de foules dans des évènements…
Reste les usages moins sympathiques, pour l’armée, les espions, les points de ventes et tout ce que nos cerveaux peuvent désormais imaginer 🙂

Je vous invite à regarder la vidéo qui est explicite :

Pour aller plus loin :
l’article sur MIT news
la publication

Des gouttes d’eau dans nos ordinateurs [AlternativeFutur]

Entre poésie et technologie il y a parfois des liens étonnants qui peuvent se créer.
Ici, ce sont des chercheurs du MIT, la section Tangible Media qui ont eu l’idée d’utiliser des gouttes d’eau comme moyen de transporter l’information.

Tout repose sur une ou plusieurs gouttes posées sur une grille hydrophobe et conductrice. Ensuite ils émettent un courant électrique qui permet de déplacer les gouttes, de les fusionner et donc des créer des événements.

La vidéo ci dessous montre quelques applications que l’équipe a imaginé pour utiliser cette technique dans des domaines réels.
Mais au delà, on peut penser aux laboratoires où justement la possibilité de mélanger des fluides avec une grande précision et sans action mécanique peut apporter des économies et de l’efficacité.

Programmable Droplets for Interaction from Tangible Media Group on Vimeo.

J’aime aussi beaucoup l’approche « Calm Interfaces » développé par l’équipe de Tangible qui est presque une approche poétique de la science technique que nous connaissons.

Vivement le futur où l’on utilisera de l’eau à la place des métaux rares !(oui ça n’a pas de sens aujourd’hui).

Via SiècleDigital

Aibo : le retour du chien robot de Sony [Compagnon]

Quand je pense que je ne l’ai pas vu jusqu’à aujourd’hui…

Aibo est apparu pour la 1ere fois en 1999, à l’époque c’était LE robot qui créait la polémique et lançait les réflexions sur les rapports homme/machine, la place des robots dans notre vie et leur valeur en tant que compagnon. La production a été arrêté en 2006 après l’échec commercial.

Ce retour en 2018 marque aussi la volonté de Sony de rejoindre la course dans le domaine du robot compagnon. Dans ce domaine, l’un des plus célèbre est Buddy notre petit robot français. (site).

Le nouveau Aibo est vendu 2500$ environ et se positionne dans le haut de gamme des robots pour la maison dont le prix moyen est plutôt 800$. Sony promet que chaque Aibo développera sa propre personnalité et sera donc unique.
En terme de fonctionnalité, là on est dans le 100% made in Japan. Le robot ne fait rien sauf être un chien robot. Pas de domotique, pas de connexions, pas de… Rien.

Pas contre il est mignon, non ?

Le site : https://aibo.sony.jp/en/

Lire dans la pensée est possible [BlackMirror]

Aujourd’hui j’ai une pensée pour les auteurs de BlackMirror, en effet, 2 épisodes viennent juste de devenir une réalité.

Le premier a été beaucoup commenté, l’épisode 1 de la saison 3 montre comment l’existence d’une note sociale peut être plus destructive que constructive dans la réalité. La Chine a déjà déployé son système de notation de sa population et désormais les autorisations de sortie de territoire sont soumises à l’interrogation de cette base.(article)

Mais aujourd’hui, c’est plutôt l’épisode 4 de la saison 4 qui met en scène la capacité de lire dans les pensées dont je voulais parler. Je vais pas spoiler la série mais plutôt vous indiquez que le docteur Guohan Shen de l’université de Chicago bosse dur sur le sujet.
Il a publié il y a peu les premiers résultats de ses recherches et l’image d’illustration laisse entrevoir des capacité troublantes.
L’idée est de capter via une IRM l’activité du cerveau d’une personne en train de regarder une image et de laisser l’IA reconstituer cette image.

L’objectif est donc bien à terme de lire dans les pensées mais pour cela le Docteur Shen (ici par exemple) précise qu’il va falloir un gros travail de machine learning pour arriver à avoir la capacité de décoder les images directement depuis notre cerveau.

Bien sûr la Recherche y voit des bonnes choses, l’étude du cerveau en particulier, de l’autre côté, l’inquiétude de voir nos cerveaux piratés grandit.

Passionnant ce futur quand même.

Source : @Astropierre

Alexa arrive en France [VoiceOver] / Sonos

Les rumeurs s’intensifient sur l’arrivée imminente de l’enceinte connecté d’Amazon et son assistant vocal Alexa. La période de la mi-Avril est désignée pour (re)lancer la guerre des assistants vocaux.
Depuis quelques mois l’arrivée de Google Home a fait entrer dans les foyers une nouvelle manière d’interagir avec les services en ligne. Apple et son luxueux Homepod propose un concurrent haut de gamme et plus orienté musique.

Echo d’Amazon et Google Home sont assez difficile à départager sur les fonctionnalités mais la qualité d’Alexa est l’atout d’Amazon sur le marché anglophone. Il va falloir attendre une vraie sortie pour se faire une idée.

La bonne nouvelle pour moi (et les autres propriétaire du système) c’est que Amazon est le partenaire de Sonos et que nous allons pouvoir bénéficier de la nouvelle enceinte avec Alexa intégrée en France, enceinte annoncée sur le site depuis au moins 3 mois.

Tous les experts s’accordent à dire que la voix va devenir un moyen d’interaction incontournable dans les années à venir mais pour l’instant on peine à voir des vraies applications. Certes lancer sa musique à la voix quand on fait la cuisine ou pouvoir se passer d’un smartphone c’est cool mais pour devenir indispensable il faut encore trouver LA feature.

A suivre.