Samsung lance un fond d’investissement [auto]

Samsung que l’on peut trouver un peu plus discret ces derniers temps vient de publier un rapide communiqué de presse pour annoncer la création d’un fond d’investissement spécialisé dans l’automobile à haute de 300 millions de dollars.

Pour avoir pas mal regarder l’actu automobile depuis janvier (au CES) et dernièrement au salon de Frankfort, je peux témoigner de la présence grandissante des acteurs technologiques. Pour 98% d’entres eux nous n’en avons jamais entendu parlé mais il facile d’imaginer leur rôle dans la voiture d’aujourd’hui.

Au CES par exemple, entre 2 stands de constructeurs il y avait des stands de boites du monde entier qui fabriquaient/bossaient sur des capteurs, des IA, des circuits… Sur des centaines de petits bouts d’électroniques.
A Francfort, il y avait 1 étage complet dédié à l’électronique, pas du tout glamour pour le visiteur mais clairement incontournable pour les professionnels. A noter que Samsung était bien présent.

Pour Samsung, l’enjeux est évidement de rendre le smartphone facile à connecter à la voiture mais au delà de ça, le futur de la voiture étant à l’autonomie, c’est de faire partie de cette nouvelle pièce de la maison comme l’a imaginé Renault.

A noter que Renault et Samsung sont déjà partenaires (ici) et que Samsung est déjà lancé dans la voiture autonome

Reste maintenant à surveiller les prochains investissement de ce fond.

Les minis écouteurs : la nouvelle tendance ? [Pods]

Il semblerait que la nouvelle tendance dans l’univers de l’audio pour smartphone soit là. Après la mode des gros casques mode Beats en tête, les minis écouteurs (Pods) pourraient devenir le nouveau must have.

Pour une fois, c’est Apple qui a lancé le mouvement, les Airpods disponible depuis 1 an pour 180€. Les écouteurs ont d’abord étaient la cible des moqueries, leur look, leur autonomie, la facilité apparente avec laquelle il est possible de les perdre… Bref, beaucoup de critique.
Puis les gens ont commencé à les tester. Et là, le bilan est beaucoup plus positif, qualité et confort sont au rendez vous.

Il n’en fallait pas plus pour l’industrie. les premières offres alternatives sont apparus notament ceux de Doppler Labs (testés ici chez Techcrunch / spoiler 299$/2 heures d’autonomies).

Aujourd’hui c’est B&O et Sony qui présentent leurs modèles.

Esthétiquement intéressant, compatibles avec tous les mobiles, ils pèchent tous les deux par un prix élevé (299€) et une autonomie un peu inférieures aux Airpods.

L’enjeux pour Apple est surtout de mettre Siri dans notre oreille le plus facilement possible mais l’engouement semble être là, j’avoue avoir été converti aux intra-auriculaires par Bose il y a 2 ans, me libérer des fils est un argument qui commence à me parler.

Son Multiroom : j’ai choisi Sonos [spoil] [Episode2]

Voilà après pas mal d’investigations, de questions, de recherches, j’ai pris ma décision pour mon installation Son chez moi et c’est donc Sonos qui a gagné le match.

Pour rappel, les critères étaient :
– je garde mon ampli/enceintes qui son cool
– j’aimerai garder mon abonnement Apple Music
– Je veux que ça soit simple à utiliser
– J’aimerai pouvoir commencer pour un prix raisonnable

Pour commencer par le dernier critère qui est celui que j’ai dû sacrifier, le prix. En vrai, en partout de ZERO, les prix de tous les systèmes sont assez élevées. Du coup, difficile de se faire un système de qualité sans partir sur quelques centaines d’euros.

Sinon, Sonos était la seule solution vraiment pratique pour garder mon ampli simplement, j’ai donc investi dans le module de base le Connect.

3ème critère, l’utilisation de mon abo Apple Music, au delà que Sonos est le seul système compatible en attendant l’arrivée de l’enceinte d’Apple, il permet à Ma Dame d’utiliser le compte sur son mobile Android depuis l’app Sonos, tout en ayant l’accès aussi à un compte Google Play.
L’ergonomie est peut être un peu moins bien que l’app Apple d’origine mais dans la mesure où elle récupère tous ce que je peux faire sur mon iPhone hors de chez moi c’est pas vraiment un souci.

Enfin, sur la partie simplicité, là, je dois bien avouer que j’ai eu besoin de 10 mins pour installer le Connect et la Play:5 et faire marcher l’ensemble. C’est vraiment ULTRA simple à mettre en oeuvre. Plutôt cool.
Toujours au rayon de la simplicité, Ma Dame a pris en main l’app en 4 secondes, à ajouter direct ses stations radio en favoris et pigé la gestion des zones.

Dans les bonnes surprises, j’en ai 3, plutôt évidentes après 10 jours d’utilisation :

– le réveil : partie un peu gadget a priori, c’est vraiment super simple à vivre et hyper cool. A noter qu’il est possible de régler plusieurs réveils par zones, du coup dans le futur je peux réveiller les enfants avec de la musique et moi avec la radio.

– La qualité audio : le DAC du Connect est vraiment de qualité et la Play:5 (bien que chère) est vraiment une très très bonne enceinte ! J’ai hésité vu le prix et puis j’ai décidé d’y aller et je ne regrette pas une seconde le son est clair, puissant et les basses bien équilibrés.

– La musique en Wifi : je pensais savoir. Et non. Mais la critique récurrente sur le système 100% wifi n’est pas du tout fondé. Le fait que les enceintes soient autonomes est juste parfait, le contrôle est facile à partager, pas besoin de device toujours connecté, pas de coupure…

J’ai pas mal douté avant de me lancer, entre les prix, le système propriétaire, les 100 000 0000 avis contradictoires en ligne mais maintenant je ne peux que vous recommander Sonos pour vous lancer dans du multi-room audio.

Quel système son multiroom aujourd’hui ? [Episode1 La recherce]

C’est décidé, cet été j’investis dans un système multi-room, j’ai la chance de vivre sur 2 niveaux du coup mon système actuel est devenu obsolète même si elle fonctionne très bien et que je vais ré-utiliser le dispositif.

Pour rappel mon setup : un DAC bluetooth, un ampli stéréo, une paire de Cabasse et un transmetteur audio par ondes Audio Engie AW-1 qui n’existe plus sur le marché. A noté que l’astuce c’est que ce dernier est branché sur la sortie REC de l’ampli et que du coup le volume sonore de se dernier ne pas de conséquence sur le son de l’appareil relié en aval, en général une petite enceinte Bose Soundlink Mini.

Le truc c’est qu’avec cette installation, je dois balancer mon son en BT et donc il faut que je sois à 3 mètres du DAC et que personne ne passe devant pour éviter les coupures. J’ajoute qu’il faut à chaque fois synchro un appareil BT différent si on veut contrôler à plusieur. Enfin, LE truc c’est que quand je suis en haut bein faut que je redescende pour changer de playlist. Confort = O.

Du coup j’explore les solutions en sachant que :

– je garde mon ampli/enceintes qui son cool
– j’aimerai garder mon abonnement Apple Music
– Je veux que ça soit simple à utiliser
– J’aimerai pouvoir commencer pour un prix raisonnable

A première vue les acteurs crédibles sont :
– Sonos : experts réputés
– Bose : depuis 2 ans sur le multi-room mais reconnu pour le son et leur nouvelle entrée de gamme
– Gramofon : un système wifi, compatible uniquement Spotify
– Google Chromecast Audio
– Les systèmes à base de DLNA
– Les systèmes propriétaires de toutes les marques Audio de la Terre
– Dans les « A venir » bien sûr, Apple avec Airplay2 et son Homepod mais bon, j’ai quelques appareils non-apple à la maison du coup ça m’ennuie de partir vers cette solution.

Vos avis sont les bienvenus, bientôt ici le résultat de mon enquête ! 🙂

Résultat dispo là : http://tapahont.info/2017/07/son-multiroom-jai-choisi-sonos-spoil-episode2/