Project Jacquard : Levi’s et Google s’attaquent aux vêtements connectés [iot]

Annoncé à la Google IO, le projet Jacquard vient de se trouver une date floue de disponibilité et ce sera en début d’année 2017.

Le projet Jacquard est mené par les équipes de Google et est spécialisé dans la recherche et le design de vêtement intelligent. Le premier partenaire est donc Levi’s qui va proposer en janvier un veste munie d’un bouton bluetooth. Ce dernier permettra de piloter son smartphone à l’air de mouvements.

Il sera nécessaire de penser à retirer le bouton avant de le passer à la machine et pour le recharger. Du côté des fonctions, la vidéo de présentation évoque le pilotage de Google Maps, de la musique et des appels entrants.

Si le dispositif me laisse un peu spectique je trouve très intéressant que l’objectif de sortir un produit rapidement soit à l’ordre du jour et que la R&D de Google se réveille un peu 🙂

A suivre, le site : https://atap.google.com/jacquard/
Le teaser :

via : https://wtvox.com/google/project-jacquard-levis-smart-jacket/

EddyStone : Google se lance dans les balises bluetooth [ioTrucs]

EddyStone : Google se lance dans les balises bluetooth [ioTrucs]

Maintenant que Google a annoncé EddyStone, je réalise à quel point il était absent de ce domaine que Apple a popularisé avec les iBeacons.

Les beacons sont des petits appareils bluetooth low energy qui sont capables d'envoyer un signal à un autre appareil qui se trouve à proximité. L'idée est d'offrir en quelques secondes les horaires de bus en arrivant à l'arrêt, le menu en entrant au restaurant, d'être reconnu en entrant dans une boutique… Des tas d'applications qui font rêver les marchands pour ces capacités à augmenter le panier moyen mais aussi à nourrir les bases de données que le monde physique alimente encore mal.

Google pour cette opération renouvelle la stratégie Android, il propose API, base software et s'associe avec des fabricants de matériels qui vont commercialiser leurs appareils.

Autre avantage, EddyStone est multi-os et supporte donc aussi les appareils sous iOS alors que Apple n'a pas porté sa techno sur Android.

Facebook et Paypal ont aussi lancé leurs programmes mais aujourd'hui si les premiers gros déploiements ont été réalisé aux Etats Unis, la France reste en retrait, peut être que l'ouverture prôné par Google portera ses fruits et relancera/exposera un peu plus cette autre branche de l'internet des objets et autres trucs.

A suivre pour les observateurs, à tester pour les bricoleurs 😀

Automatic : rendre intelligent presque toutes les voitures [smartall]

Automatic : rendre intelligent presque toutes les voitures [smartall]

Disponible depuis quelques jours aux Etats Unis, Automatic est un petit boitier bluetooth qui va se connecter sur la prise standard OBD 2 qui existe sur presque tous les véhicules depuis au moins 10 ans.

L'appareil va recueillir les infos de la voiture et va les agréger dans un très tableau et rendre les contenus digestes. C'est la première chose que le service fait pas mal, rendre lisible des données qui étaient utilisées surtout par des pros pour faire des diagnostics.

La deuxième idée est de proposer des API avec pleins de services web pour rendre sa voiture connectable avec Nest par exemple ou une montre Pebble.

Un projet a regarder pour les amateurs de voitures et par tous ceux qui suivent cette vague de "smartisation" de tout (et parfois rien). Le bon point ici c'est la retro-compatibilité avec le parc existant.

Reste la question, est ce que ça fonctionne en France, je dirai, a priori mais si vous êtes intéressé je vous invite à les contacter.

La Smart pédale : pour rendre son vélo intelligent [iot]

La Smart pédale : pour rendre son vélo intelligent [iot]

Voilà un projet made in France qui commence à faire du bruit, Connected Cycle a lancé sa campagne indieGo pour son objet connecté original : une pédale de vélo.

La pédale dispose donc de toute l'électronique qui va bien pour collecter les datas sur vos trajets, votre rythme, enfin c'est un très bon moyen de faire votre quantified self à velo.
A cela s'ajoute un GPS et un système antivol.

Les deux bonnes idées supplémentaires sont :
– l'intégration de la charge dans le mécanisme et donc on charge la pédale en l'utilisant, il n'est pas nécessaire de gérer cet aspect.
– La société indique fournir une puce GSM "à vie". Il ne s'agit pas d'une connexion smartphone classique, la pédale est connectée au cloud, de fait le système antivol est pertinent et la gestion de la communication très simplifié.

La pré-commande est à 170$ pour une dispo en Europe, aux US, Russie, Chine et Israël et déjà 800 personnes ont investi et permis de franchir le cap des 50 000$ qui était l'objectif.
?
Au delà de l'intérêt du produit, je trouve intéressant l'approche IOT – Grid qui a été choisi. Parce que au fond, le consommateur il a pas envie de synchroniser des trucs entre eux, il souhaite juste que ça fonctionne. C'est le sens de l'évolution de notre consommation et un des premiers pas visibles de l'internet des objets pour tous.

La Smart pédale : pour rendre son vélo intelligent [iot]

Les chaussettes connectées et NFC existent [aloneinthesocks]

Les chaussettes connectées et NFC existent [aloneinthesocks]

Technologie partout ou technologies nulle part ! C'est la philosophie actuelle.

Dernière idée étrange mais louable, Blacksocks un vendeur de chaussettes par abonnement en ligne propose des paires équipées de puces RFID.

Vendu pour la modique somme de 100$ vous aurez le plaisir de recevoir 3 paires et le capteur RFID (qui n'est pas dispo sur iPhone) qui offre aussi une connexion Bluetooth.

Une fois le nombre de chaussettes atteint et les chaussettes mélangées vous pouvez grâce à votre iPhone et au boitier RFID savoir qui est dans le panier de linge salle et si il manque un pied.

Vous pourrez aussi grâce à l'application vérifier que vos chaussettes sont noires (enfin je veux dire vraiment).

Un petit pas pour l'homme, un 1/2 pas pour l'Humanité mais dans la bonne direction, c'est tellement casse pieds ces histoires de chaussettes célibataires…