SteelSeries Sentry : mesurer la performance visuelle [dontblink]

SteelSeries Sentry : mesurer la performance visuelle [dontblink]

SteelSeries est un des acteurs majeurs dans le domaine des accessoires pour joueurs, très connu pour ses souris le constructeur américain a aussi présenté la 1er manette sans fils pour iOS 7 il y a quelques mois. (mon test).

Pour fêter l'E3, la société a révélé un nouveau produit conçu avec Tobii (dont je vous avais parlé ici), le Sentry.

L'idée de la Sentry est d'utiliser l'expertise de Tobii dans le domaine de l'Eye Tracking pour aider les joueurs à améliorer leurs performances. Bon quand je parle de joueurs pour l'instant c'est plutôt les ProGamers qui son intéressés.

La Sentry mesure où le joueur regarde en temps réel et dessine en temps réel un carte des points chauds et chronomètre tous les déplacements de yeux. Les informations enregistrées sont alors combinées avec les données qui viennent du jeu pour établir la qualité de la performance.
Actuellement SteelSeries n'a pas annoncé de commercialisation ni de prix mais une phase de test et surtout d'optimisation des algorithmes qui seront basées sur le comportement des meilleurs joueurs du monde.

Concrètement, pour 99,91% des lecteurs de ce blog, la Sentry n'a pas d'intérêt MAIS si le dispositif arrive avec une API et un prix un peu aggressif je n'ai aucun doute que le potentiel de l'appareil pourrait être multiplié.

La technologie de Eye Tracking a beaucoup évolué ces dernières années mais pour l'instant aucune application grand public n'existe, la Sentry pourrait être ce premier pas vers une démocratisation qui ne pourra être lié – comme d'hab- qu'à un usage.

J'avoue que l'Eye Tracking est vraiment une technologie qui m'intrigue, je vous reparlerai donc de la Sentry quand j'aurai de ses nouvelles.

ps : je suis prêt à parier que Oculus Rift va se payer avec l'argent de Facebook une boite qui fait de l'Eye Tracking dans les 6 mois 🙂

Proteus par Helius : la pilule connectée [e-santé]

Proteus par Helius : la pilule connectée [e-santé]

Parfois on peut se demander quelle est la limite entre réalité et fiction, entre les histoires que l'on peut lire dans les vieux livres de SF et les annonces des nouvelles entreprises innovantes du monde entier.

Dans la série des trucs incroyables, je vous présente Helius un nouveau type de pilule développé par la société Proteus Digital Health. Forte d'une levée de fond de 130 millions de $$ nos petits scientifiques américains ont réussi à fabriquer un petit capteur de 1 millimètre carré qui va être capable d'envoyer des informations comme l'heure de la prise mais aussi la température ou le rythme cardiaque.

L'électricité utilisée pour la faire fonctionner est prise dans les sucs gastriques et les informations sont envoyés à un mini capteur collé sur la poitrine qui va lui émettre en bluetooth 4.0 vers un smartphone.

Vu d'ici ça sonne encore comme une blague, mais il faut savoir que les organismes américains et européens qui contrôlent les médicaments ont déjà donné leur feu vert à la commercialisation et qu'une première usine est en train de sortir de terre en ce moment.

Ok, donc dans le futur proche on va avaler des petits ordinateurs ? Personne n'a l'impression que ça peut faciliter la tâche à Skynet ?

Jawbone UP : l’un des premiers bracelets connectés [test]

Jawbone UP : l'un des premiers bracelets connectés [test]

Jawbone a été un des pionniers dans le monde de la santé connectée on passera sur les débuts difficiles pour s'intéresser au modèle historique de la marque le UP.

A noter que Jawbone a lancé cette semaine le UP 24 que j'aurai je pense l'occasion de tester plus tard.

Le Jawbone UP est donc un bracelet connecté comme je vous en ai déjà présenté quelques uns.

Côté design, bien que c'est typiquement le point subjectif de l'histoire, je le trouve plutôt sympa et au moins on le reconnait au premier coup d'oeil. La texture est agréable, il tient bien en place et je l'ai trouvé agréable à porter. Certes il faut trouver sa taille parmi les 3 disponible mais le système d'attaque est malin et très pratique.

Sur le Up, pas d'écran, 2 petites LED pour le changement d'état sommeil/jour très discrète.

A noter aussi que le UP est resistant à l'eau, donc il est possible de se doucher et courir sous la pluie mais il n'est pas conseillé de nager avec.

Originalité, le transfer des données se fait via la prise jack du smartphone, caché dans le bracelet, on lance l'app on branche le UP et en quelques secondes les données sont transférées. Le bluetooth est supporté par le UP24, celui qui est sorti en France hier.

Côté autonomie, j'ai eu un peu plus de 8 jours, en utilisant le réveil et en faisant 2 sorties sportives par semaine. Il faut par contre utiliser un chargeur spécial qui transforme le jack 3.5mm en port USB.

Le UP mesure :

– Nombre de pas

– Nb de calories

– Temps d'activité

– Temps d'inactivité

– Qualité du sommeil

A cela s'ajoute un module pour gérer sa consommation d'aliments et boissons.

L'Application mobile (testé sur iPhone) est une réussite, vraiment très agréable à consulter, elle offre tous les détails avec un niveau de précision appreciable. Il est facile de s'amuser à analyser sa journée ou sa nuit, minutes par minutes.

La gestion des aliments / boisson se fait très vite grâce à un catalogue clair ou via un lecteur de code barre (que j'ai pas testé).

Depuis l'app, il est possible d'ajuster ses objectifs quotidiens mais aussi les alarmes. En effet, le UP possède un vibreur qui peut être utiliser dans 2 situations, lors d'une inactivité prolongée ou pour se réveiller le matin, vraiment très sympa. Seul regret, le réveil est un réveil normal, les cycles de sommeils ne sont rentre pas en ligne de compte.

A noter la petite compagnon-app lancé par Jawbone il y a quelques jours, UPCoffee propose de tracker sa conso de café et de croiser les données avec la qualité de son sommeil. Très malin et gratuit.

Pour avoir passé 3 semaines avec le UP au poignet je peux dire qu'il a clairement répondu à mes attentes. Confortable, autonome, water-resistant et avec une app jolie et claire. Je n'arrive pas vraiment à savoir si l'absence de bluetooth est un défaut ou pas, le fait de brancher dans le mobile donne le sentiment de contrôler le moment de la synchro de manière plus simple qu'avec les autres appareils.

Le prix de cette version est de 130€ soit 20€ de moins que le Up24, ce qui place les bracelets de Jawbone dans les prix élevés pour le secteur.

Le UP est un bon bracelet connecté, ses fonctions classiques fonctionnent bien et le vibreur dans le bracelet est une très bonne idée, pour moi c'est même mieux que d'avoir un écran, si il est difficile de faire un choix, je ne peux que vous inviter à considérer le UP.

Jawbone UP : l'un des premiers bracelets connectés [test]