Homme vs intelligence artificielle : cette histoire de GO [bbskynet]

C’est la news technologique de la semaine : l’ordinateur a encore triomphé face à l’homme.

Pour rappel, les jeux classiques sont utilisés depuis le début de l’intelligence artificielle comme outil de mesure. Au fil des années, tous les jeux ont trouvé leur maitre dans l’IA, la plus célèbre défaite est celle de Gary Kasparov qui a perdu aux échecs contre Deep Blue d’IBM en 1996.

Il n’y avait qu’un seul jeu qui résistait aux supers calculateurs, le jeu de GO.

Pour nous occidentaux, le jeu de Go est presque un mystère, il s’agit d’un damier avec des cailloux blanc et noir aux règles pas trop complexe à la base mais au très très nombreuses subtilités. Le jeu de GO serait d’ailleurs le plus vieux jeu classique créé il y a plusieurs milliers d’années au Tibet et donc ls traces certaines de son existence remontre à l’an 1600.

Au rayon des anecdotes, sachez que 1er championnat d’Europe a lieu en 1938 mais que les joueurs devront attendre 2012 pour devenir pro aux US et en 2014 en Europe. Les 3 nations qui se battent pour la suprématie sont le Japon, la Chine et la Corée.
C’est d’ailleurs du champion Coréen Lee Sedol dont on parle aujourd’hui car il domine le Go mondial depuis maintenant 10 ans.

De son côté l’IA avait déjà réussi à battre sur un plateau de 9×9 quelques pros en 2009 mais l’arrivée d’Alphago en 2015 lance la compétition sur un plateau de 19×19.

AlphaGO est un programme développé par DeepMind société créée à Londres en 2010 et propriété de Google depuis 2014. L’idée de DeepMind est de créer un ordinateur qui imite le système neuronal pour le rapprocher du fonctionnement du cerveau humain.

AlphaGo utilise donc le deep learning, il n’est pas programmé pour réaliser des tâches mais il va apprendre au fur et à mesure qu’il se confronte aux problèmes. Les tests sur Space Invaders sont assez dingues, l’IA joue, perd et comprend comment gagner et est rapidement capable de surpasser les champions humains.
C’est donc cette capacité d’apprendre qui a permis à AlphaGo de triompher de Lee Sedol ces jours ci car il n’est a priori pas possible de programmer tous les coups et combinaisons de manière formelle.

Nous savons tous que les progrès réalisés dans le domaine de l’IA sont énormes mais ce genre de prouesses publiques nous montrent un peu ce qui est en train de se passer dans le monde secret de la recherche et du développement.

Si il n’est pas encore question de réelle intelligence ici, l’idée même d’avoir un ordinateur qui est programmé pour apprendre change quand même toute notre manière de regarder les machines. Il faut ajouter à cela les progrès fait en robotique et il est pas dingue d’imaginer un futur proche de celui imaginé par Asimov.

Des drones qui fabriquent un pont [Doyouseefutur]

La vidéo de la semaine dernière que vous ne pouvez pas avoir vu. Le futur en action. La Machine à l’oeuvre. Spectaculaire.

L’idée peut paraitre simple : des drones qui de manière autonome sont capables de construire un pont sur lequel un humain va pouvoir passer. Les chercheurs ont eu à modéliser le travail et appuyer sur entrée… Presque simple.

Plus d’infos : GuruMed

 

Pepper : le succès commercial [robotspourtous]

Softbank, propriétaire de Aldebaran Robotics, c’est félicité récemment du succès de Pepper, le robot humanoïde mais sans jambe inventé en France.

Malgré de très nombreuses difficultés rencontrées lors des débuts de la fabrication à cause de la complexité de l’industrialisation les usines de Foxconn (le même fabriquant qu’Apple entre autre) sont capables de produire 1000 exemplaires par mois.

Commercialisé depuis juin, pour 1 500$ pièce accompagné d’un abonnement/maintenance obligatoire de 6 500$, tous les Peppers ont trouvé acquéreurs. Anecdote, en août il a fallu 1 min pour écouler le stock.

Les acheteurs sont des particuliers mais aussi des entreprises qui souhaitent en disposer pour faire l’accueil au public.

via Humanoides

Buddy : bientôt votre robot personnel [r.daneel]

Buddy : bientôt votre robot personnel [r.daneel]

Vous avez toujours rêvé d'avoir un robot à la maison, un petit Nono qui mangerait de l'électricité plutôt que des petits clous ?

C'est possible depuis hier car la campagne de crowdfunding de BluefrogRobotics a été lancé hier et c'est déjà un succès car 100% de l'objectif a été obtenu dans la journée.

Il est désormais possible d'acheter les versions à environ 700€ mais ça file vite !

Buddy est un petit robot compagnon qui grâce à ses 3 roues peut se déplacer partout, monter la garde et faire des rondes, peut obéir à des ordres grâce à un système vocales, servir d'outil de visioconférence… La promesse des concepteurs en faire un robot qui peut apprendre et progresser pour en faire un vrai compagnon.

Sans compter qu'il est super mignon.

Bref, le futur est peut être enfin là 😀

Buddy : bientôt votre robot personnel [r.daneel]

Champion du monde de robots [Terminator2015]

Champion du monde de robots [Terminator2015]

La semaine dernière avait lieu le Darpa Robotics Challenge, une compétition organisé par l'agence américaine chargé de la Défense des Etats Unis d'Amérique et qui récompense de 2 millions de dollar l'équipe qui a mis au point le robot le plus performant.

Les organisateurs mettent en place un parcours que les 23 équipes en lices devront faire parcourir à leurs robots, pour gagner il faut aller vite et surtout ne pas tomber.

Le gagnant de cette année sont les coréen de la team Kaist qui triomphe après un sans faute que seulement 3 équipes ont pu réaliser et le meilleur temps (10mins d'avance sur la 2ème équipe).

Anecdote : le robot a gagné notamment parce qu'il avait des roulettes au niveau des genoux et qu'il pouvait ainsi se déplacer super vite entre les épreuves sans risquer de tomber.

La vidéo du champion en accélérée :

Champion du monde de robots [Terminator2015]