j’ai testé les Google Glass [LeFutur]

j'ai testé les Google Glass [LeFutur]

La semaine dernière j'ai rencontré Alan Bloyet de chez AMA. Alan s'occupe des relations presse et AMA est un filiale d'Ubisoft qui a pour mission d'explorer les futurs usages liés aux nouveaux appareils connectées notamment la catégorie "wearable".

En haut de la liste, à l'heure actuelle, les Google Glass.

Alan était donc de passage à Paris pour présenter le travail d'AMA et les premiers prototypes réalisés par les équipes de la société. Les 2 proto notables étaient un basé sur la réalité augmentée avec la possibilité de voir et de déplacer un tank sorti d'un de leurs jeux et le jeu "escape" simple mais qui fonctionne bien avec l'interface proposée par les Glass.

Allez une petite vidéo :

Mon avis sur les Google Glass :

Après avoir passé 1h avec les lunettes du futur sur le nez je peux dire qu'il s'agit à 100% d'un prototype et pas d'un produit prêt pour le grand public.

Pourquoi : la batterie, la définition de l'écran, le système de son par conduite osseuse et la sensibilité du trackpad. En fait, rien n'est vraiment prêt mais une chose est sûre : c'est le futur proche.

Pour simplifier au maximum ce qui se passe quand on porte des Google Glass il faut imaginer que l'on ajoute un petit écran en haut à droite de son oeil droit, une dizaine de cm de diagonale qui s'affiche à environ 20 cm de l'oeil.

A noter que quand on regarde l'écran, c'est grillé par tout le monde, difficile de faire le point sur l'écran et sur la personne en face de soit.

Je sais que beaucoup disent qu'ils n'aiment pas porter de lunettes mais je pense que cela sera un accessoire que l'on portera pour certaines occasion et pas en permanence (ça changera avec les lentilles en 2020). Dans la rue, peut être en voiture, pendant le sport, les courses voire même devant son ordi pour avoir d'autres infos plus confidentielles par exemple ou simplement prioritaire.

Le concept d'avoir des informations en tête-haute en permanence, de disposer des notifications et pourquoi de regarder des courtes vidéos, élève le multi-tâches à son apogée. J'évoque de temps en temps le trashumanisme ici et je pense que les Glass sont la première vraie expérience pour un assez grand nombre de ce que peut être l'humain augmenté.

Pour moi, les prochaines générations de smartglass seront plutôt basées sur le fait de déporter l'écran et peut être le son, mais je pense qu'il est pas très logique de ne pas tirer parti de la puissance des smartphones pour faire les calculs et plutôt optimiser la gestion de l'énergie pour avoir un appareil qui puisse tenir "la journée".

Pour conclure, je dirai que je suis très enthousiaste par rapport à l'expérience proposée, par contre cette première version est une fenêtre sur le futur proche mais elle est loin d'être une version publique même pour les gros geeks.

Google, Biotech et transhumanisme [FearNot]

Google, Biotech et transhumanisme [FearNot]

Un billet ce vendredi pour revenir vers une news qui mélange curiosité et inquiétude, le projet Calico lancé par Google et qui a fait la Une du Times.

Qu'est ce que Calico ? Une société clairement connecté à Google qui va effectuer des recherches sur le vieillissement et les maladies qui lui sont liés.Google ne fait pas les chose à moitié en nommant Arthur D. Levinson CEO à noter qu'il est aussi Chairman et actuel CEO de Genentech et Chairman chez Apple. Il est aussi un des investisseurs dans le projet.

Pourquoi c'est inquiétant ? Parce que Google annonce clairement sont intentions de repousser les limites de la vie et de faire augmenter l'espérance de vie en améliorant la qualité de cette dernière. La promesse est plus proche des livres de SF que tout ce que l'on peut entendre habituellement.

Le lien entre Google et le monde de la médecine est beaucoup plus profond qu'on peut l'imaginer, Sergei Brin est marié avec une chercheuse et ensemble il avait créé une société du nom de 23andme qui permet d'analyser un peu d'ADN pour 99$. C'est là qu'il aurait appris qu'il avait des chances d'être touché par Parkison. Larry Page aurait lui aussi des problèmes de santé, au niveau des cordes vocales.

Google avait aussi lancé Google Health le carnet de santé online, service fermé depuis faute de succès.

Enfin, Google est aussi un des principaux investisseur de la Singularity University, un lieu où les chercheurs, aidés par Google, la NASA et la ministère de la Défense Américaine bosse sur l'amélioration des performances du corps humain par les technologies. Imaginez des yeux qui peuvent voir dans le noir, un cerveaux qui va plus vite, une capacité de concentration plus importante, tout ça grâce à des petites puces directement connectées à votre corps.

Là encore, ce n'est pas de la science fiction, c'est un futur très proche et des vrais questions pour l'évolution de nos sociétés, parce que si en France nous avons globalement des bases philosophiques sur le corps/l'esprit/… mais d'autres n'auront pas de scrupules.

Se posera alors une autre question, comment fait on cohabiter les humains augmentés avec les autres et la menace de la pression sociale grandissante, sans cette "amélioration" vous ne pouvez pas avoir ce travail.

Fear not ? Pas sûr.

Google, Biotech et transhumanisme [FearNot]
Google, Biotech et transhumanisme [FearNot]
Google, Biotech et transhumanisme [FearNot]

Bras robotique dernière génération [SurHumain]

Je sais pas si cette vidéo est un fake ou pas, mais j’ai tendance à penser que c’est bien réel. Il s’agit d’un prototype de bras mécanique très évolué pour remplacé dans le cas présent un avant bras perdu dans un accident de travail.

Impressionnant, flippant, encourageant, difficile de mettre les mots qui correspondent aux sentiments que j’éprouve devant cette prouesse technique. D’un côté c’est merveilleux pour toutes les personnes qui se trouvent dans ce genre de situation, d’un autre côté tous les films, romans, jeux vidéo d’anticipation que l’on a pu voir donne un aperçu des dérives possibles de tout ça.

Mon naturel optimiste me pousse à voir ça avec enthousiasme mais je dois reconnaitre que mes recherches récentes sur le transhumanisme me rendent prudent.