IPV6 : une avancée nécessaire pour le web [(r)évolution]

Hier avait lieu, la journée mondiale pour la promotion de l’IPV6.

Derrière ce terme un peu barbare ce cache finalement quelque chose de simple. Aujourd’hui chaque appareil qui se connecte à internet dispose d’une série de numéros pour s’identifier et donc pouvoir communiquer avec les autres. Le système utilisé majoritairement aujourd’hui est l’IPV4 créé en 1984 qui permet de générer 4 milliards de combinaisons. Problème, nous arrivons à saturation des combinaisons. IPV6 est donc un nouveau système d’adressage qui permet de multiplier de manière considérable le nombre de combinaison.

La difficulté majeure dans cette transition est que l’IPV4 et l’IPV6 ne sont pas vraiment compatibles et il est nécessaire qu’il y est un effort collectif de la part des acteurs du web pour faire avancer le sujet. C’est notamment pour sensibiliser le maximum de monde que la journée d’hier a été organisé.

L’IPV6 est un vrai enjeux pour l’évolution de nos usages et notre consommation du réseau. Au delà des aspects techniques, se pose aussi un problème sur la liberté des usages et des personnes. Certaines entreprises souhaitant conserver l’IPV4 et proposer de devenir des intermédiaire entre internet et les appareils. Problème, le contenu des échanges qui passent par ces intermédiaires sont « visibles » par ces derniers.

Je vous invite à lire le bon article sur le sujet réalisé par OWNi et de regarder la petite vidéo publié par Google avec comme prof d’IPV6 Vint Cerf,, un des inventeurs d’Internet.

Google va enfin améliorer ses résultats [DansMonCoin]

Le bruit des cris et des pleurs de certains professionnels du web sont en train de se faire entendre, pour certains se sera la faillite, pour d’autre un nouveau challenge enfin peut être que dans quelques semaines, de nouvelles succès story naitront et on oubliera les perdant.

Mais pourquoi ? Parce que Google a décidé de changer son algorithme de résultat avec une cible claire en ligne : les fermes de contenus. Les fermes de contenus sont des dispositifs plus ou moins (mais surtout plus) de sites/blogs/trucs sur le web qui ont pour objectif de driver du traffic et du référencement sur des sites optimisés pour rapporter de l’argent.

Google viserait particulièrement DemandMedia une startup côtée en bourse la veille de l’annonce et qui utilise des algos pour déterminer « ce que vont chercher les internautes ».

Le nouveau algo de Google a été mis en place aux US et il affecte un peu moins de 12% des resultats, ce qui énorme au vue du trafic du géant. Les premières têtes tombent et certains sites annoncent -90% de trafic depuis Google.

Google a aussi lancé un plugin pour Chrome son navigateur pour que les utilisateurs puissent voter pour ou contre certains résultats, si le crowdsourcing a cette échelle fonctionne cela pourrait permettre à Google de trier encore plus de contenu et de rendre la tâche aux experts du référencement vraiment très compliquée.

We’re not evil, we’re a business.

Voilà ce que pourrait ajouter Page en prenant ses fonctions dans quelques jours, parce que parfois on se fait plaisir en oubliant que Google c’est une énorme entreprise et que Google.fr c’est chez eux. Certes pour garder leurs utilisateurs ils doivent offrir une certaine neutralité mais il domine tellement le marché de la recherche que quelques écart de conduite peuvent peut être passer inaperçu. Beaucoup évoquent que le nouvel algo devrait aussi éliminer quelques concurrents à Google Shopping en passant.

Je ne sais pas quel impact va avoir l’arrivée des nouveaux résultats de recherche en France mais j’ose imaginer que quelques sociétés doivent elles aussi trembler pour leur avenir. De mon côté, en tant que blogger et donc rédacteur de contenu, je ne peux qu’avoir de la sympathie pour des améliorations visant à nous mettre en avant, si le but recherché est de vraiment mettre en avant les sites originaux qui s’adressent aux lecteurs.

Une chose est sûre pour moi, il faut que Google améliore ses résultats maintenant parce que cela fait quelques temps déjà que le résultat n’est plus aussi bon qu’aux débuts et Facebook a démontré qu’un concurrent ça peut naitre en peu de temps.

Google image : trouver des images libres [how to]

Beaucoup d’entre nous, bloggueurs ou pas utilise Google image pour illustrer ses contenus numériques, mais Google images indexe toutes les images sur le web sans vraiment faire le tri de celles que l’on peut utiliser ou pas sans violer nos amis les copyrights.

Google images dans sa version anglaise (ici) permet depuis peu de temps de cocher une option pour faire des recherches d’images uniquement dans du contenu non-copyrighté.

Pour ce faire, il faut donc se rendre pour l’instant sur la version US du site ici Cliquer sur « Advanced Image Search » Puis sélectionner : « Labelled for reuse »

Et voil? vous pouvez piller sans vous faire de soucis 😀

Si quelqu’un sait comment on peut faire en sorte que les images soient protégées ou pas, je suis preneur.

Maintenant, espérons que la VF du service suive l’exemple assez vite.

Firefox 3.5 gère enfin Google Gears [Mac/PC/LInux]

Avez vous téléchargé Firefox 3.5 ? Non ! ALors foncez sur le site de la fondation Mozilla 😀

UPDATE : fini la bidouille Google Gears est compatible avec la 3.5 pour dl Gears c’est ici

J’imagine que la plupart d’entre vous ont lancé l’installation de la dernière version du navigateur libre pour ma part j’avais un peu trainé en attendant que la plupart des plugins que j’utilise soit mis ? jour. Ce matin a été annoncé que Google Gears (qui permet d’utiliser les web-apps Google en mode déconnecté) était ? son tour compatible avec Firefox pour ceux qui aiment bidouiller par contre 🙂 .

La liste des principales nouveauté est l? , pour ma part c’est vraiment la rapidité et la nouvelle barre d’onglets ainsi que la restauration des sessions qui m’ont plu dans cette nouvelle version. De toute manière c’est assez rare que Mozilla sorte des nouvelles versions moins bonnes que les anciennes.

C’est quand même amusant de voir ce petit univers des navigateurs internet qui franchit des étapes importantes ses dernières années, l? où Microsoft a dominé (et domine encore peu) avec son Internet Explorer, ce sont maintenant de sérieux clients que l’on peut trouver sur sa route. Autre donnée intéressante, la qualité des softs commence ? être bluffante, que l’on parle de Firefox, de Safari 4 ou de Google Chrome.

La raison a cela est par conte évidente, les outils dématérialisés sont de plus en plus pratique, rapide et performant, permettant de dégager certaines problématiques en terme de puissance de calcul des machines, réduisant les problématiques de sauvegardes et d’accès pour l’utilisateur final que le navigateur est le logiciel central de la machine et beaucoup l’imagine comme l’OS de demain.

Pour ma part, loin de penser trop au futur dans ce domaine, je pense qu’encore une fois la concurrence est quand même un moteur extraordinaire.

Vuze propose la conversion vers iPhone, Xbox et PS3 [P2P]

Vuze est un logiciel Mac/Pc qui permet de disposer d’un vrai outil tout en un pour télécharger des clips de vacances sur le réseau Bittorrent. Vuze fonctionne un peu comme emule, un zone de saisie et 1 clic permettent d’avoir une recherche sur les meilleurs moteurs de recherche de .torrent.

Depuis aujourd’hui, l’équipe vient d’ajouter un outil de conversion des vidéos vers iTunes, Xbox360 et PS3. Concrètement cela signifie que le contenu disponible dans Vuze peut vous suivre sans logiciel tiers dans votre poche ou vers votre téléviseur.

Pendant ce temps l? , certaines personnes sont en train de se prendre la tête pour savoir comment limiter l’utilisation de ces réseaux plutôt que de créer un offre légale, facile, souple, intéressante, concurrentielle que tous les consommateurs sont prêt ? adopter.