23&me reprend du service [eADN]

23&me est certainement une des sociétés les plus mystérieuses, sulfureuses et étonnantes de la silicon valley. Fondée par l’ex femme de Sergeï Brin (co fondateur de Google) la société propose aux particuliers d’envoyer des échantillons de salive et de tester la composition de leur ADN.

Il y a 2 ans, la FDA ( US Food and Drug Administration ) avait stoppé la commercialisation de ces kits ce qui avait poussé la société à passer par l’Angleterre. Après 2 ans de bataille juridique, la justice a donné raison à 23&me qui va donc reprendre du service aux US.

Alors le cadre est moins large, pas de tests de paternité mais quand même 36 maladies génétiques pourraient être dépistées.

23&me est pour moi l’une des plus flippante boite de la nouvelle économie, elle souhaite rendre l’analyse de l’ADN tellement accessible que cela change vraiment le rapport que l’on peut avoir à soit mais aussi aux autres. Sans compter les problèmes que l’on peut se poser avant même de parler l’eugénisme. C’est absolument une partie du futur mais là le changement de société est profond…

via TNW

23 et me

Juno : décoder l’adn avec style [biotech]

Juno : décoder l'adn avec style [biotech]

Juno est un prototype mais l'objectif est plutôt ambitieux, mettre sur les bureaux des scientifiques de tous types un nouvelle machine pour décoder le génome et analyse de l'ADN à la volée avec style.

Avec ses 62kg et sa hauteur de 50cm ça en fait une machine que l'on ne peut pas encore mettre partout mais on est quand même très proche des films de science fiction.

Grace à son nouveau circuit, la machine est capable d'extrapoler l'échantillon d'ADN pour améliorer sa lisibilité et de le décoder en 3h contre 5/6h sur les machines actuelles.

Bien sûr, ils ont ajouté un écran tactile parce que les blouses blanches ont droit à la modernité.

Pas de prix et de dispo mais ça arrive bientôt.