Steam OS : le 1er pas vers la SteamBox [futurofgaming]

Steam OS : le 1er pas vers la SteamBox [futurofgaming]

Valve a réussi à faire quelque chose d'incroyable il y a quelques années, l'entreprise célèbre au départ pour la série des Half Lifes et ses mods dont un certain Counter Strike a révolutionné le monde du jeu vidéo.

Valve a mis en place la dématérialisation, les sauvegardes dans le cloud, la possibilité d'utiliser plusieurs machines, de jouer sur plusieurs OS et de conserver ses jeux "à vie". Valve est aussi un acteur important pour la scène indépendante d'abord en distribuant des pépites et il y a peu avec GreenLight.

Cela fait déjà plusieurs mois (années ?) que l'on imagine que la firme pourrait faire un mouvement de plus et se lancer dans le hardware. Le premier indice a été le lancement du mode "big picture". Un affichage dédié aux écrans de TV et aux jeux jouables depuis une manette. Le succès de "big picture" a été une surprise pour Valve mais aussi la confirmation que les joueurs Pc n'ont pas un amour inconditionnel dans la page de paramètrages de leurs jeux et aiment aussi jouer à des jeux qui demandent uniquement quelques boutons.

En janvier pendant le CES, une boite au doux nom de Xi a fait le buzz en présentant un Pc très musclé et surtout très compact capable donc de réunir 2 mondes, celui de la console et celui du Pc. La Steambox de l'époque faisait rêver mais le prix d'environ 1000$ avait calmé un peu les esprits.

Nouvelle étape la semaine dernière quand Valve a mis en ligne un site avec des comptes à rebours, il y aura 3 annonces qui nous guideront vers la Steambox.

La première révélation a été fait hier soir, Valve annonce SteamOS.

Il s'agit d'un système d'exploitation basée sous Linux aux promesses folles.

– L'OS est et restera 100% gratuit. On pouvait l'imaginer mais c'est toujours meilleurs d'en être sûr. Cela veut aussi et surtout dire qu'il va être possible de se faire une config maison et d'installer SteamOS. Pas de dépendance au hardware, que du bonheur.

– SteamOS va permettre de streamer ses jeux depuis un Windows ou un Mac. Comme la PS4 ou les annonces récentes de Nvidia, il sera possible de jouer aux jeux stockés sur son ordi. Du coup, pas besoin d'avoir un gros ordinateur sous sa TV.

– Famille et partage : avec la release de SteamOS Valve va continuer à améliorer l'expérience en famille. L'idée est que dans un foyer on peut être plusieurs et que l'on souhaite avoir ses propres sauvegardes, ses propres listes, son propres comptes de chat… (Tiens Apple si tu passes par là, je te signale qu'il possible d'intégrer le concept de famille)

– SteamOS devient multimedia : Valve annonce qu'il sera possible de voir sur sa TV, les contenus audios, photos et vidéos. On peut donc imaginer, que la SteamBox soit la seul box sous la TV.

Conclusion :

je crois que comme tous les joueurs je suis très excité par ces annonces. Je veux une Steambox pour mettre à côté de la PSVitaTV. Seul interrogation, quid des gros titres qui tournent sous Windows only, ils restent nombreux et ils sont quand même porteur du business.

La prochaine génération de console est donc officiellement le PC, reste à choisir entre Sony, Microsoft et encore plus qu'avant Valve.

La suite très vite ! CANNNN'TTTT WAIITTTT

Steam OS : le 1er pas vers la SteamBox [futurofgaming]

Google, Biotech et transhumanisme [FearNot]

Google, Biotech et transhumanisme [FearNot]

Un billet ce vendredi pour revenir vers une news qui mélange curiosité et inquiétude, le projet Calico lancé par Google et qui a fait la Une du Times.

Qu'est ce que Calico ? Une société clairement connecté à Google qui va effectuer des recherches sur le vieillissement et les maladies qui lui sont liés.Google ne fait pas les chose à moitié en nommant Arthur D. Levinson CEO à noter qu'il est aussi Chairman et actuel CEO de Genentech et Chairman chez Apple. Il est aussi un des investisseurs dans le projet.

Pourquoi c'est inquiétant ? Parce que Google annonce clairement sont intentions de repousser les limites de la vie et de faire augmenter l'espérance de vie en améliorant la qualité de cette dernière. La promesse est plus proche des livres de SF que tout ce que l'on peut entendre habituellement.

Le lien entre Google et le monde de la médecine est beaucoup plus profond qu'on peut l'imaginer, Sergei Brin est marié avec une chercheuse et ensemble il avait créé une société du nom de 23andme qui permet d'analyser un peu d'ADN pour 99$. C'est là qu'il aurait appris qu'il avait des chances d'être touché par Parkison. Larry Page aurait lui aussi des problèmes de santé, au niveau des cordes vocales.

Google avait aussi lancé Google Health le carnet de santé online, service fermé depuis faute de succès.

Enfin, Google est aussi un des principaux investisseur de la Singularity University, un lieu où les chercheurs, aidés par Google, la NASA et la ministère de la Défense Américaine bosse sur l'amélioration des performances du corps humain par les technologies. Imaginez des yeux qui peuvent voir dans le noir, un cerveaux qui va plus vite, une capacité de concentration plus importante, tout ça grâce à des petites puces directement connectées à votre corps.

Là encore, ce n'est pas de la science fiction, c'est un futur très proche et des vrais questions pour l'évolution de nos sociétés, parce que si en France nous avons globalement des bases philosophiques sur le corps/l'esprit/… mais d'autres n'auront pas de scrupules.

Se posera alors une autre question, comment fait on cohabiter les humains augmentés avec les autres et la menace de la pression sociale grandissante, sans cette "amélioration" vous ne pouvez pas avoir ce travail.

Fear not ? Pas sûr.

Google, Biotech et transhumanisme [FearNot]
Google, Biotech et transhumanisme [FearNot]
Google, Biotech et transhumanisme [FearNot]