Son Multiroom : j’ai choisi Sonos [spoil] [Episode2]

Voilà après pas mal d’investigations, de questions, de recherches, j’ai pris ma décision pour mon installation Son chez moi et c’est donc Sonos qui a gagné le match.

Pour rappel, les critères étaient :
– je garde mon ampli/enceintes qui son cool
– j’aimerai garder mon abonnement Apple Music
– Je veux que ça soit simple à utiliser
– J’aimerai pouvoir commencer pour un prix raisonnable

Pour commencer par le dernier critère qui est celui que j’ai dû sacrifier, le prix. En vrai, en partout de ZERO, les prix de tous les systèmes sont assez élevées. Du coup, difficile de se faire un système de qualité sans partir sur quelques centaines d’euros.

Sinon, Sonos était la seule solution vraiment pratique pour garder mon ampli simplement, j’ai donc investi dans le module de base le Connect.

3ème critère, l’utilisation de mon abo Apple Music, au delà que Sonos est le seul système compatible en attendant l’arrivée de l’enceinte d’Apple, il permet à Ma Dame d’utiliser le compte sur son mobile Android depuis l’app Sonos, tout en ayant l’accès aussi à un compte Google Play.
L’ergonomie est peut être un peu moins bien que l’app Apple d’origine mais dans la mesure où elle récupère tous ce que je peux faire sur mon iPhone hors de chez moi c’est pas vraiment un souci.

Enfin, sur la partie simplicité, là, je dois bien avouer que j’ai eu besoin de 10 mins pour installer le Connect et la Play:5 et faire marcher l’ensemble. C’est vraiment ULTRA simple à mettre en oeuvre. Plutôt cool.
Toujours au rayon de la simplicité, Ma Dame a pris en main l’app en 4 secondes, à ajouter direct ses stations radio en favoris et pigé la gestion des zones.

Dans les bonnes surprises, j’en ai 3, plutôt évidentes après 10 jours d’utilisation :

– le réveil : partie un peu gadget a priori, c’est vraiment super simple à vivre et hyper cool. A noter qu’il est possible de régler plusieurs réveils par zones, du coup dans le futur je peux réveiller les enfants avec de la musique et moi avec la radio.

– La qualité audio : le DAC du Connect est vraiment de qualité et la Play:5 (bien que chère) est vraiment une très très bonne enceinte ! J’ai hésité vu le prix et puis j’ai décidé d’y aller et je ne regrette pas une seconde le son est clair, puissant et les basses bien équilibrés.

– La musique en Wifi : je pensais savoir. Et non. Mais la critique récurrente sur le système 100% wifi n’est pas du tout fondé. Le fait que les enceintes soient autonomes est juste parfait, le contrôle est facile à partager, pas besoin de device toujours connecté, pas de coupure…

J’ai pas mal douté avant de me lancer, entre les prix, le système propriétaire, les 100 000 0000 avis contradictoires en ligne mais maintenant je ne peux que vous recommander Sonos pour vous lancer dans du multi-room audio.

Cast for Audio : le multi-rooming by Google [streaming]

Cast for Audio : le multi-rooming by Google [streaming]

Annoncé pendant le CES, Cast for audio est la nouvelle initiative de la PME américaine pour rentrer dans les foyers. Après le Chromecast qui pour quelques euros transforme la manière de consommer l'écran de sa TV, Cast for audio va venir marcher sur les plates-bandes de Spotify et Sonos et plus qu'à AirPlay d'Apple.

L'idée est la même qu'avec Chromecast, le mobile ou la tablette fait le relais mais l'appareil final devient indépendant parce qu'il est connecté au web via le wifi.

On ne sait pas encore grand chose si ce n'est que l'application est prévue sur iOS et android et que des marques comme LG, Sony et Denon sont partenaires.

A suivre, surtout le prix qui peut être un vrai argument comme pour le Chromecast.

Bose QuietComfort® 20i : quand j’ai changé d’avis sur les casques intra-auriculaires [test]

Bose QuietComfort® 20i : quand j'ai changé d'avis sur les casques intra-auriculaires [test]

Comme je l'avais indiqué quand j'avais croisé les produits, les petits gars de chez Bose ont lancé deux nouveaux produits ces dernières semaines, la SoundLink Mini (test) etles écouteurs intra-auriculaires QuietComfort® 20i.

Cela fait maintenant environ 1 mois que je les utilise au quotidien. Comme souvent pas vraiment de protocole de test ici mais plutôt un retour d'expérience. J'ai utilisé les 20i dans les transports en commun, au bureau, à la maison, avec mon ordi, mon mobile ou ma PSVita.

Classique.

Lors de mon premier contact avec les 20i je dois avouer que j'étais pas plus emballé que ça, j'avais presque que des mauvais souvenir d'écouteurs intras, en vrac le confort, l'isolation du bruit, le fait qu'ils tombent, la qualité audio…

Le confort aura été ma première bonne surprise. Les écouteurs sont livrés avec 3 tailles d'adaptateurs pour tous les types d'oreilles , la matière est un silicone très doux et sincèrement une fois en place ils ne bougent plus et se sont très confortables. Il m'est arrivé de les porter plusieurs heures au bureau sans aucun problème.

Je peux comprendre ceux qui "n'aiment" pas les intras mais ici les remarques liés au confort ne sont plus d'actualités.

En ce qui concerne la qualité du son, là encore, c'est vraiment très étonnant. Pour faire simple, c'est du Bose, c'est le son Bose. Les écouteurs saturent pas, le son est clair, on entend bien tous les instruments même à bas volume sonore. Je n'ai pas regretté mes casques ni pour écouter de la musique, ni pour regarder un film et encore moins pour téléphoner.

Il faut faire un choix, il y a 2 casques, un pour iOS et un pour Android afin de contrôler musique et téléphone via la télécommande.

C'est toujours complexe de critiquer la qualité d'écoute mais ce que je peux dire c'est que la promesse est tenu et qu'il me semble que le 20i boxe dans la même catégorie que les casques qui sont au même niveau de prix.

Une des innovations majeures du 20i c'est qu'il arrive dans la catégorie QuietConfor, c'est à dire que c'est un casque à réduction de bruit. Pour réaliser cet exploit Bose a dû faire un "sacrifice" et toute l'électronique est embarqué dans un module externe de quelques dizaines de grammes. On y trouve aussi la batterie nécessaire pour alimenter le système.

A noter que ces intras isolent déjà bien du bruit à la base mais l'activation du "nose cancelling" est vraiment très impressionnante. Cela fonctionne très très bien avec les bruits de la ville, voiture, bus, train, métro… tout ça est filtré à merveille et même mon vieux train quotidien fait un joli murmure.

L'avantage au delà du calme offert, c'est qu'il du coup possible d'écouter musiques/films/jeux sans avoir à mettre le son à fond. Du coup on se casse pas la tête, on ennuie pas les voisins et on peut entendre tous les bruits/sons/instruments.

Autre point intéressant, sur la télécommande, on trouve un petit bouton qui permet d'activer/désactiver un mode intermédiaire dans la réduction du bruit. L'idée est de pouvoir entendre ce qui se passe tout en conservant le son sans avoir à retirer le casque. Dans les faits, cela permet d'entendre les annonces à la gare, les vélos ou les voitures quand il est temps de traverser la rue. Très pertinent pour des intras.

Alors certes au début j'étais critiques sur l'électronique déportée (obligatoire) surtout qu'il n'est pas possible de l'enlever et d'utiliser le casque sans la réduction du bruit. Je pense que c'est un choix parce que si ils offrent de l'enlever, le risque c'est de pas le remettre et du coup de pas l'avoir au bon moment à cela s'ajoute que tout ce qui pièce amovible est plus fragile.

Au quotidien, franchement, cela ne pose aucun problème, l'encombrement est beaucoup plus faible qu'un casque et le poids est anecdotique. J'enroule le casque autours de mon iPhone et tout va facilement dans la poche de mon jean.

Pour finir, il faut savoir que le casque est dispo pour la somme de 299,95€ ce qui est cher à première vue mais qui est dans les prix du marché, si vous regardez le prix des casques à réduction de bruits performants ou les modèles de casque de qualité.

Conclusion :

Pour le 20i est une réussite, certes sur un segment "plutôt haut de gamme" pour du grand public mais qui tiens toutes ses promesses. Bose a réussi son pari d'offrir de la réduction de bruit avec un encombrement minimum tout en gardant les qualités traditionnelles de ses produits.
Ok, ça fait un peu fanboy, mais voilà, le produit est bien, pour de vra
i 🙂

Bose QuietComfort® 20i : quand j'ai changé d'avis sur les casques intra-auriculaires [test]
Bose QuietComfort® 20i : quand j'ai changé d'avis sur les casques intra-auriculaires [test]

Micro-casque Sennheiser PC 350 SE : du matériel de pro [Test]

Micro-casque Sennheiser PC 350 SE : du matériel de pro [Test]

Il y a maintenant quelques semaines Sennheiser le célèbre fabriquant de matériel audio m'a proposé de testé le Sennheiser PC 350 SE déclinaison hors série d'un best seller de la marque le PC 350.

Affiché à un prix de 199€ il est clair que nous avons à faire ici à un casque haut de gamme dans la catégorie qu'il vise, les joueurs.

Les arguments annoncés par Sennheiser sont la solidité de l'ensemble, la qualité audio, la protection contre les bruits extérieur, la possibilité de plier le casque pour le rendre transportable et la qualité du micro. Franchement pour avoir vraiment pris le temps de le tester je peux confirmer toutes ses affirmations.

La qualité audio est au rendez vous même si certaines personnes à qui j'ai fait testé ont trouvé les basses un peu faible, pour moi c'est une qualité, j'aime pas quand les basses dominent le son. Testé en jeu comme avec de la musique, j'ai apprécié avec mes oreilles d'utilisateur lambda.

Je l'ai beaucoup utilisé pour des confs call Skype et mes correspond ont apprécié la clarté du son.

Enfin LE point TRES important pour les joueurs : le confort. En effet quand vous avez joué plusieurs heures il y a rien de pire que de souffrir des oreilles. Là Sennheiser a décidé de faire des très gros écouteurs du coup l'oreille est complètement enveloppée aucun petit bout de cartilage n'est écrasé pendant la partie et en plus d'isoler de l'extérieur c'est un vrai confort.

Enfin, 2 petits trucs vraiment sympa, le micro se coupe automatiquement quand on le relève et un bouton est accessible sur l'écouteur pour pour régler le son rapidement sans avoir à le faire de manière logicielle.

Si vous voulez tous les détails techniques je vous invite à consulter le site, ma façon de tester le matériel est empirique, j'utilise au quotidien soit je trouve ça confortable soit non, je n'utilise rien d'autre que quelques camarades de passages dans mon bureau et mon feeling.

Mon avis est donc plutôt clair sur ce Sennheiser PC350 SE, le rapport qualité/prix impose d'avoir un vrai niveau d'exigence, de jouer dans des endroits bruyants, de jouer longtemps… Dans ces cas là je ne vois que des bonnes raisons de craquer. Après, avec ses 720 grammes, c'est un casque pas si facile que ça transporter malgré la boite fournie.

Conclusion : Un bon produit à réserver aux joueurs exigeants.

Micro-casque Sennheiser PC 350 SE : du matériel de pro [Test]
Micro-casque Sennheiser PC 350 SE : du matériel de pro [Test]