Prison Architect : entre buzz et crowdfunding [Gaming]

Prison Architect : entre buzz et crowdfunding [Gaming]

Le monde des jeux indépendant a été bouleversé par Minecraft, en 2009 quand a lancé Minecraft en version pre-alpha personne ne pensait qu'une aventure comme celle là était possible.

Depuis la scène indépendante a montré son talent et qu'il y avait une place pour le succès. Enfin dernier moment fort pourl'industrie l'an dernier quand DoubleFine a fait explosé les plafonds sur KickStarter.

Aujourd'hui le phénomène s'appelle Prison Architech. Le jeu est dispo en alpha depuis quelques semaines pour la somme de 30 dollars soit 3 fois plus que la plupart des bons jeux indé et il a déjà été vendu 122 500 copies du jeu. C'est un succès indéniable quand on sait que le magnifique Hotline Miami a été vendu à 200 000 exemplaires (sur Pc)

Autre originalité, plutôt que de passer par KickStarter l'éditeur à fait ça tout seul comme un grand sur son site et il est possible du coup d'acheter le jeu pour 250 dollars et de disposer de son double virtuel dans le jeu… comme ils disent "Truly, this is the best way to see yourself in a maximum security prison"

Prison Architech est un jeu de gestion de prison, le but est donc de faire vivre paisiblement tous les intervenants que l'on peut imaginer et de gérer tous les aspects de la vie dans un lieu clos. Si le concept est un peu bizarre, il semblerait que le gameplay soit vraiment très bien réglé et que la profondeur du jeu soit garanti par des algos bien au point.

Je n'ai pas encore joué, entre les soldes Steam qui vient d'arriver, la liste des titres que je dois tester et le taf… Mais je dois bien avouer que je suis très curieux.

LeWeb 12 : l’événement de la fin de l’année [WorldWideWeb]

Dans ma vie de blogger il y a depuis maintenant quelques années une période un peu stressante, vers le mois d’octobre en fait, pendant lequel, je sais ou pas si je vais aller à LeWeb.

J’ai la chance de participer tous les ans à LeWeb depuis 2007 et quoi que l’on en pense c’est un moment incontournable. Il est difficile pour moi de lister voire même de me souvenir comment cette conférence à impacter ma vie. A LeWeb j’ai rencontré de dizaines de personnes avec qui j’ai pu construire des relations, échanger des idées, débattre, faire du business et avouons le, boire quelques verres 😉

Il se passe un truc là bas.

Alors certes il faut s’y préparer. Il ne faut pas envisager d’aller à LeWeb en spectateur, pour profiter de l’événement à sa juste mesure, il faut en être acteur. Ce que je veux dire par là, c’est qu’il faut se dire que l’on y va pour rencontrer des gens, assister à des conférences en particulier, voir quelque chose de précis, il faut mettre sa timidité de côté et se confronter aux autres. Tous ceux qui jouent le jeu peuvent vous le garantir, il se passe quelque chose à LeWeb.

Parmi ceux que j’ai pu rencontrer qui en gardent un mauvais souvenir, aucun n’avait envisagé à l’avance ce qu’il allait faire, en fait je pense qu’en plus d’être acteur, il faut se mettre à la recherche de quelque chose, c’est ce but qui va faire jouer le méchanisme de cet événement qui doit une partie de son succès à sa capacité à faire venir des personnes du Monde entier. Presque tout le monde vient à LeWeb pour échanger au sens large, faire du business, confronter une idée, un concept, chercher un partenaire, une solution technique… Personne n’est donc fermé au dialogue. Sérieusement, vous pouvez arrêter n’importe qui et engager la conversation.

Ma chance à moi, bien sûr c’est d’être Official Blogger, donc au delà du fait que je suis pas du tout timide, c’est un avantage pour délier les langues, mais si je me contentais de ça, je ne percevrai qu’une seule partie du spectre des présents, ce qui veulent que l’on parle d’eux tout de suite. En me contentant de cela je serai passé à côté d’une grande partie de mes belles rencontres à LeWeb.

Je suis très content que l’organisation de LeWeb m’ait fait encore confiance cette année, je vais essayer de faire mieux en terme de couverture que les années précédentes, je n’ai pas encore choisi la formule mais j’ai encore un peu de temps pour y penser.

Je vais m’appliquer le conseil que je vous donne. je vais bien me préparer.

Si certains d’entre vous pensent y aller, n’hésitez pas à me faire signe si vous ne pensez pas y aller je vais essayer de vous ramener du contenu et de vous faire partager un peu de cet événement.

Le site de l’événement : http://paris.leweb.co/ Le lien pour acheter son ticket : http://www.leweb.co/register/paris

Le milliard de comptes actifs sur Facebook [Debut2laFin]

Voilà voilà, le 14/09/2012, le réseau social dirigé par Marc Z a passé la barre du milliard de comptes actifs…

1 milliard.

Actif hein. C’était impensable il y a encore quelques temps, puis c’est devenu un cap que tout le monde attendait (avant l’introduction en Bourse… parce que depuis les observateurs regardent pas mal l’action…)

Pour fêter ça, il y a un message de 5 lignes sur le blog officiel et un pauvre document Word qui va faire le bonheur des boites qui fabriquent des infographies. D’ailleurs je pense que vous en aurez bouffé tout le week end des infographies sur le milliard de Facebook. Mais comme ce billet a été rédigé la semaine dernière parce que là je suis en week end prolongé avec ma chérie, bein j’en ai pas à vous faire partagé 😀

Par contre, j’ai copié/collé quelques chiffres qui sont chouettes et que j’ai pas traduit parce que je dois faire ma valise…

Since Facebook launched, we’ve seen: • Over 1.13 trillion likes since launch in February 2009 • 219 billion photos uploaded it excludes deleted photos. If we wanted to include all photos ever uploaded, the estimate we have is 265 billion. Photo uploading launched fall 2005. 62.6 million songs have been played 22 billion times – that’s about 210,000 years of music

Y a aussi l’évolution des utilisateurs en fonction du moment où le site a atteint, 25 millions 100 millions, 500 millions puis 1 milliard. En gros il a la vingtaine depuis le début. On note que les français sont plutôt arrivé en 2008 (avec l’arrivée de la VF). Point amusant, avant le 25ème million, la moyenne était de 600 amis par personne et jusqu’après c’est descendu à 300.

Voilà, j’espère que vous aimez les chiffres.

C’est quand même dingue cette histoire…

Reste à voir, si ça va continuer comme ça encore longtemps, je sais pas si il faut le souhaiter ou pas…

Facebook lance App Center [Fappstore]

facebook

C’est la news « social media » d’hier, Facebook a annoncé sur le blog développeurs le lancement d’App Center.

Je pense que le concept est clair pour tout le monde, il s’agit d’un nouveau moyen d’organiser les applications tierces qui ont fait le succès initial de FB avant les 3/4 derniers lifting. Ce nouvel annuaire d’applications proposera quand même son lot d’originalités, ou du moins il est un peu plus malin que ce que l’on aurait pu imaginer.

Première chose intéressante, Facebook référencera tous les services proposant une connection avec le site, Facebook Connect en tête. Il semblerait que cela soit le 1er critère. De fait, il devrait être aussi ouvert aux applications iOS et Android, j’ai pas vu mais j’imagine que les applications en ligne pourraient être concernées aussi.

Deuxième point, moins original mais incontournable, il sera possible aux créateurs de proposer des apps payantes, le deal est désormais classique et FB comme Google ou Apple prélèvera un joyeux 30%.

Dernier point qui me semble très intéressant, FB fournira des données sur les utilisateurs/clients du type moyenne d’age, sexe, provenance… Pas de données privées mais un vrai bon moyen de connaitre son public et d’adapter son produit en fonction de sa cible.

A priori, les applications seront accessibles en ligne mais aussi sur les mobiles, mais ça reste à voir dans les faits.

La date exacte de lancement n’est pas connue mais je pense qu’ils souhaitent d’abord composer une offre assez riche avant d’ouvrir au public. Avec ses 900 millions de membres Facebook peut devenir un vrai compétiteur dans la bataille des marchés d’applications, reste à savoir si la navigation offrira un vrai confort, mais à mon avis le public est prêt.

New iPad, New AppleTV : le geek, le marketing et la raison [avis]

Hier soir Apple a donc dévoilé une série de mises à jour dont celle de l’iPad. Mais ça vous le savez tout le monde en parle.

Si vous avez raté l’épisode, résumé ultra rapide : – l’iPad 3 s’appelle le New Ipad. Il a un écran Retina du moins une résolution très élevée de 2048 x 1536, une nouvelle version du proco A5 disposant une puce graphique plus puissante, d’un meilleur APN, d’un poids légèrement supérieur et une autonomie de 10h en wifi et de 9h en 4G. Les prix sont les même que d’hab pour les 6 versions (stockage/wifi/4G). Dispo le 16 Mars. – Une nouvelle AppleTV a débarqué, proposant une mise à jour matérielle et du coup la vidéo en 1080p. Une nouvelle interface a aussi fait son apparition. Dispo le 16 Mars pour 109€. Apple a aussi lancé la maj d’iOS (5.1), une maj de toutes les AppleTV, une maj d’iTunes. Enfin, une app iPhoto est dispo sur le store pour 4€.

Je pense qu’il y a 3 façons de voir ces annonces en fonction de son tempérament.

Du côté du grand public, l’ami de la machine marketing, cet iPad3 correspond à une logique rodée depuis le lancement de l’iPhone. Tous les ans Apple lance une nouvelle version de son produit en ajoutant des fonctionnalités, en améliorant le matériel. Il semble se dégager une logique, et il est désormais connu que le matériel a une durée de vie/hype fixe d’environ 1 an. Le cycle de renouvellement pouvant dès lors ce concevoir plus facilement. Du genre, acheter 1 évolution sur 2, attendre tel ou tel nouveauté pour changer. Mais aussi et surtout être sûr qu’aucun nouveau produit ne va venir rapidement si le client se jette sur le dernier né le jour de sa sortie. Côté marketing, il suffit d’en faire des tonnes sur les évolutions pour donner envie et laisser le produit faire sa vie aussi sur le bouche à oreille et la « pression sociale ». Et puis un truc bien pour la firme, le produit est bon.

Si on regarde les annonces sous l’angle de la raison, ce que fait Apple est logique. D’un côté un leadership insolent et de l’autre une évolution des technologies qui ne permet pas de faire beaucoup plus. Avec sa part de marché, son parc plutôt uniforme, il serait un peu ennuyeux pour Apple de faire des bons techniques trop grand. La difficulté étant de rendre les iPads des clients absolètes mais pas trop quand même pour pas leur donner d’amertume et surtout que les ventes d’apps ne soient pas trop mise à mal. Apple gère son avance, c’est normal, c’est malin et beaucoup pourraient l’affirmer rester le n°1 n’est pas du tout la chose la plus facile à faire.

Enfin, pour moi, ces annonces malheureusement sans surprise. Je ne pense pas être blasé, loin de là, mais une des choses qui fascine chez Apple et sa capacité à bousculer le marché, parfois en le changeant complètement (iPod,iPhone et iPad) et parfois en apportant des évolutions agréables ou la mise à disposition de techno ancienne mais remise au goût du jour (Airplay, Siri). Là, rien de tout ça, le nouvel écran parait être une fausse bonne idée, il existe peu de contenus qui en tirent partis, cela va alourdir des fichiers audios/vidéos, les apps alors que la firme n’offre pas des espaces de stockage plus important.

Hier soir, j’ai pas rêvé et ce matin, je me dis plus que je vais regarder l’occaz sur l’iPad2 et l’ancienne AppleTV qu’imaginer acheter les nouveaux produits.