Atlas le robot gymnaste [T8000]

Impossible d’être passé à côté de la nouvelle vidéo de Atlas le robot anthropomorphe de Boston Dynamics qui avait défrayé la chronique il y a quelques mois lors du reveal de son existence.

L’équipe a mis en ligne une vidéo où l’on peut voir le niveau d’agilité du robot qui va même jusqu’à faire un saut périlleux… Franchement incroyable.

A noter que le meilleur ami d’Atlas, le robot chien-chelou SpotMini a eu droit aussi à son relookink

Ajoutons que Boston Dynamics a été acheté à Google par Softbank pour un montant non communiqué et que Softbank a créé un fond d’investissement de 100 milliards de $ pour accélérer la recherche sur l’intelligence artificielle.

Voilà, bienvenue dans le Futur.

Allez pour le plaisir, la 1er vidéo de Atlas de février 2016

Owlchemy : du jeu vidéo à la R&D [TrueStory]

Google et Owlchemy viennent sur leurs sites respectifs d’annoncer le rachat du 2nd par le 1er.
Si le fait que Google achète des entreprises n’est pas pas nouveau, l’histoire des texans de Owlchemy est plutôt intéressante. En effet, Google a misé il y a déjà pas mal de temps sur la réalité virtuelle en créant du contenu, soutenant les créateurs mais aussi en intégrant la vidéo et les photos 360° à StreetView et YouTube rapidement.

Là où cette opération est originale c’est que Owlchemy est une société qui produit des jeux vidéos depuis 6 ans. Alors, oui, bien sûr il s’agit de jeux en VR y a une logique mais ce qui pousse le géant américain à investir c’est surtout de leur permettre à l’équipe de travailler sans les contraintes financières pour pousser plus loin leur expertise.

La clé du rachat est que dans leurs jeux en VR, la sensation d’interagir avec l’univers et donc la capacité de plonger le joueur d’en un ailleurs crédible dépasse la plupart des expériences de réalité virtuelle.

Ce que souhaite Google ce n’est pas nous embarquer dans des mondes de sciences fictions mais bien de reproduire la Matrice. Créer des univers virtuels cohérents et toujours plus immersif.

Reste à voir ce que ça va donner et surtout quand 🙂

Boston Dynamics et son robot sauteur [AirJordan]

Lors d’une conférence, Marc Raibert l’un des fondateurs de Boston Dynamics a montré une vidéo inédite d’un des robots de la société.
Ce nouveau robot dispose de 2 jambes et de 2 roues qu’il peut utiliser comme il le souhaite. Dans la vidéo, on peut voir à quel point sur son segway il est capable de rouler vite mais aussi de sauter vraiment haut.

A écrire c’est pas ouf, mais à voir ça pique le cerveau !

Google et le hardware [Pixels]

C’est cette semaine qu’à eu lieu The Keynote chez Google, une soirée d’annonce qui a clairement pour vocation à se rapprocher de ce que fait Apple pour mettre en scène la sortie de ses produits.

En effet, le point central pour moi de cette soirée, c’est que Google a enfin décidé d’assumer pleinement sa stratégie « d’applification », on le fait pour les géants du logiciel (Microsoft en tête) les expériences dans le domaine du hardware a toujours été difficile. Google a d’ailleurs pas mal hésité, la gamme des mobiles Nexus était Google + un constructeur de manière affichée, c’est plus le cas aujourd’hui malgré l’énorme implication de HTC dans la fabrication des nouveaux smartphone.

Lors de la conférence, Google a surtout annoncé 2 mobiles haut de gamme les Pixel et Pixel XL. Comme je le disais en introduction, les mobiles sont signés Google, pas Android ou Nexus mais bien du G de la marque. Elle assume ses mobiles à quand même 650$ en prix d’entrée. Passage obligatoire, Google indique que son mobile dispose du meilleur appareil photo…

Autre argument, l’intégration du remplaçant de Google Now, Assistant qui est l’IA maison et qui positionne encore un peu plus Google dans sa quête intiale trouver les réponses à nos questions et en sponsoriser quelques unes.

Dernière nouveauté avec les Pixels, ils sont les premiers compatibles avec DayDream le casque de réalité virtuelle maison qui vient en face du Sansung Gear. (j’avoue, j’ai pas d’avis sur ce produit).

On retrouve Assistant, dans Google Home l’IA pour la maison, adverse frontal de Amazon Echo, qui positionne Google au milieu de nos vies en plus de nos poches et de nos ordinateurs. Pour 130$, il sera possible de contrôler son chauffage, sa lumière, sa musique, ses… Bon, c’est encore un peu tôt pour être un must have mais c’est le début d’une vraie révolution dans nos maisons.

D’ailleurs la mise à disposition de Google Wifi est la garantie que Home fonctionnera 🙂 Wifi est une borne Wifi qui peut facilement s’associer avec d’autres pour créer un réseau wifi sans coupure dans sa maison. C’est pas l’annonce la plus folle mais c’est celle qui répond le plus à un besoin et une frustration chez les utilisateurs. Wifi coute 129$ mais il existe un pack de 3 pour 299$, faut assumer vos m2 les gars !

Dernier produit, le nouveau ChromeCast, la clé HDMI est disponible en 4K avec un prix 4K aussi de 80$.

La nouvelle position de Google est claire et semble pertinente, les clients veulent des solutions intégrées et une complémentarité software/hardware. Google est très légitime sur cette offre de valeur. Il y a quand même 2 stratégies en parallèle, d’un côté les mobiles et la VR qui sont là pour conquérir un marché bien sûr mais aussi pour être des références dans le monde Android, un repère pour le public et un marqueur pour les autres fabricants sur ce que doit être un mobile Android à 700$. De l’autre côté, l’objectif de rentrer dans nos maisons pour coller au maximum à notre quotidien, pour que notre vieux réflexe d’interroger Google.fr se généralise. 

Comme d’habitude, la suite, c’est le public et les ventes qui vont être le juge du choix de la stratégie. Et comme d’habitude, à voir la stratégie com/marketing de Google sur ces sujets.

Les urls :

Pixel : https://madeby.google.com/phone/

DayDream : https://vr.google.com/daydream/headset/

Home : https://madeby.google.com/home/

Wifi : https://madeby.google.com/wifi/

ChromeCast : https://www.google.com/chromecast/tv/ultra/

Allo : IA et IM aussi pour Google [NewPlayer]

Ce matin, ma grande question est : Où est Amazon sur le terrain de la messagerie instantanée ? Et Yahoo – non je déconne.

C’est étonnant que Amazon ne soit pas encore sur le sujet de la conversation one to one avec ses consommateurs parce que la concurrence est rude. WhatsApp et Messenger de Facebook sont en forme, WeChat le chinois est pas loin, Snapchat avance, Apple a fait évoluer iMessage (mon article ici) et depuis ce matin Google débarque avec son nouveau produit Allo.

Allo est donc un nouvel outil de messagerie instannée et franchement sur le papier c’est pas dingue. Des messages seul ou en groupe, des emojis, des stickers, la possibilité de faire des dessins sur ses photos. Mais à bien y regarder, il semblerait que Google ait bien fait ses devoirs et Allo pourrait être la messagerie qui a repris et bien réalisé tous les astuces et fonctionnalités qui fonctionnent chez les concurrents.

Point intéressant pour Allo, l’intégration de l’intelligence artificielle de Google Assistant, prévu pour remplacer Google Now, Assitant est capable d’interpréter les messages textes et les photos pour faire proposer des réponses intelligentes pour éviter de taper. Assistant devrait pouvoir aussi offrir des tas de service en langage naturel, du genre, « hey je veux manger une pizza » ou « je cherche un top rose pour la soirée de Nadine samedi prochain » ce qui aura pour fonction d’ajouter la soirée dans votre agenda et de fouiller le web pour trouve LE TOP ROSE.

Google n’est bien sûr pas nouveau sur le marché de l’IM, la société a fait l’erreur de tuer Google Talk pour le transformer en Hangout et cherche maintenant à reprendre du terrain. Le gros avantage, c’est que Allo va certainement être intégré au plus profond d’Android et aider l’application à gagner en popularité surtout qu’à la différence de Apple, Google propose aussi Allo sur iOS.

Voilà, le match de l’IM n’est qu’au début, reste plus qu’à s’installer avec du pop corn et attendre pour voir 🙂

https://allo.google.com/