Breakthrough Energy Coalition : l’Entreprise s’attaque à l’énergie [greenpower]

Mark Zuckerberg l’a annoncé hier avec son épouse, il a décide de rejoindre Bill Gates au sein de la Breakthrough Energy Coalition.

L’objectif est simple : Sauver le Monde.

L’initiative est aussi suivi par Jeff Bezos le boss d’Amazon, Richard Branson de Virgin et le président de Alibaba Jack Ma. Si vous voulez encore plus de name dropping c’est sur le site de l’initiative : http://www.breakthroughenergycoalition.com/

Je sais pas trop quoi penser de tout ça, mais si cette semaine de COP21 peut réunir toutes ces fortunes pour faire mieux qu’aujourd’hui c’est plutôt une bonne chose.
Pour les esprits chagrins, dites vous qu’il est préférable que ces gens là s’associe pour faire quelque chose plutôt que rien voire pire de laisser les autres milliardaires (ceux des anciennes industries) utiliser les ressources jusqu’au bout.

Je laisserai Zuckerberg conclure :
« Solving the clean energy problem is an essential part of building a better world, »

#IwantToBelieve

via TheVerge

i-want-to-believe

Bientôt des cartes mémoires de 144 Peta [CompactFlash rulez]

Le stockage de données numériques est un des énormes enjeux que l’évolution technologique à créer. Pour faire simple, une fois le stockage des données et le problème de l’energie réglé, l’Homme pourra enfin s’occuper de voyager dans l’espace ou d’explorer pour de vrai les fonds marins…

Le 22 févier à 13h10 à Cupertino en Californie, la CompactFlash association a dévoilé les specs de ces futures cartes mémoires (oui celles que l’on avait dans nos appareils photos y a 3 ans…) et ça rigole plus.

L’annonce a été faite en présence du big boss de Canon, les futures cartes CompactFlash permettront de stocker 144 Petabytes. Ouais ça fait beaucoup… 1 Petabyte est équivalent à 1 000 Terabytes sachant que 1 Terabyte est équivalent à 1 000 Gigabytes (+/- 1 000 Go).

En gros, ça permettrait de mettre dans 1 carte compactflash 2,7 millions d’heures de vidéo HD soit 2 siècles de production de vidéo par l’industrie du porno (selon Wired)

Bien sûr, nous ne connaissons pas encore la date de dispo et encore moins le prix de ces nouvelles cartes mémoires mais lorsqu’elles vont débarquer cela pourrait changer énormément de choses dans notre environnement. Bien sûr il y a le stockage personnel et professionnel, quelques cartes pourraient remplacer des millions de disques durs dans le monde. L’autre impact pourrait être au niveau de la facture d’électricité des datacenter, les mémoires flash sont beaucoup moins consommatrice en énergie que nos bons vieux disques durs, elles dégagent aussi moins de chaleur ce qui a un impact sur l’utilisation massive des climatiseurs.

Attendons un peu mais l’arrivée de ce genre de support peut vraiment est cool à un niveau qui nous dépasse.

La réunion virtuelle par Immersive Lab [blogger’s job]

Immersive Lab est l’entreprise pour laquelle je travaille et comme vous le savez surement nous sommes spécialisés dans la création d’usages liés aux univers virtuels en 3D.

Régulièrement, lorsque que nous expliquons l’intérêt des dispositifs que nous commercialisons nous sommes confrontés au scepticisme, ce qui est a priori normal dès que l’on aborde des sujets nouveaux.

Parmi nos « concurrents », même si ce terme est très relatif, nous comptons tous les systèmes de réunions à distance du marché. Notre solution n’est pas vraiment en concurrence frontale avec un Adobe Connect pro car un dispositif basé sur un univers en 3D ne se limite pas uniquement à faire des réunions. Nos clients utilisent leurs univers virtuels d’entreprise pour organiser des réunions, de la formation, des séminaires, des présentations de produits, du serious gaming voire même dans certains cas cherchent à exploiter les qualités « sociales » de l’outil pour rapprocher les équipes qui travaillent à distance.

Nous avons donc décidé de lancer une opération baptisée « La réunion virtuelle » qui consiste à ouvrir une salle de réunion ou un amphithéâtre à ceux qui le désirent afin qu’ils puissent tester gratuitement par eux même et donc juger sur pièce de la pertinence des réunions au sein d’un environnement en 3D.

Dans le cadre de cette opération, nous n’ouvrons pas seulement un espace dans Second Life, nous offrons aussi la possibilité d’accéder à l’interface en ligne de gestion de nos Campus Digitaux. Cette interface, bridée pour l’occasion permet de gérer les utilisateurs, de planifier la réservation de salle et donne accès au tableau blanc. Le tableau blanc est un outil développé maison assez rare si on parle de Second Life qui permet d’afficher en temps réel dans les salles du contenu (pdf,ppt, jpg…), c’est un outil incontournable pour faire des présentations ou de la formation.

Si vous êtes une entreprise (peu importe la taille), une asso, en fait peu importe je vous invite à me contacter pour planifier un test.

Je serai aussi cet après midi au BarCamp organisé à la Cantine sur le thème des univers virtuels donc n’hésitez pas à me venir me trouver si vous voulez plus de détails.

Peut être qu’ici, parmi les lecteurs certains aimeraient aussi tester, je peux aussi organiser une session si quelques personnes sont intéressées, pour se faire un commentaire ou un petit mail devrait faire l’affaire.

Le site de l’opération : http://lareunionvirtuelle.immersivelab.fr/

charity water : du viral au service des autres [solidarigeek]

Souvent quand on parle des blogs, on évoque les sphères d’influence, les amitiés mais il y a toujours ces termes un mélange de méfiance et une volonté de faire apparaitre cela comme une nouvelle forme de corporatisme. Parfois cette analyse est vrai mais il arrive que ces potes numériques ne sachent pas uniquement faire jouer le réseau pour faire de la communication et du business, parfois il peut y avoir des idées positives, qui n’apportent rien individuellement mais qui constituent une bonne action.

En plus c’est la rentrée, qu’elle meilleure idée pourrait on avoir ? la rentrée que de faire une action commune pour une bonne cause ?

L’idée qui a été lancé la semaine dernière repose sur un site américain MyCharity : Water. Le site en beta pour l’instant a déj? reçu l’appuie de plusieurs grands groupes et de financement tout ? fait respectable repose sur l’idée que de creuser un puit pour fournir de l’eau potable ? ceux qui n’en ont pas ne coute pas très cher. Il est donc facile de rassembler des petites sommes qui vont avoir un impact rapide sur des populations en difficultés.

Le but est simple récolter quelques milliers de dollars pour justement aller au bout de la construction d’une nouvelle source d’eau potable quelque part dans le monde.

Je vous invite ? participer au groupe formé FrenchGeek qui a déj? récolté plus de 2 000$ ? l’heure actuelle.

ps : Votre don peut mettre quelques jours ? apparaitre sur le site donc ne vous inquietez pas 😉

Fabriquer de l’électricité avec son robinet [green clair]

Une idée géniale que j’avais trouvé je ne sais plus où (mon avis Yanko 😀 ) qui si un jour arrive dans nos vies pourrait changer au moins notre consommation d’énergie pour nos mobiles. Le concept réside dans un mini centrale hydro-électrique qui viendrait se cacher sur un robinet pour alimenter un prise électrique, le concept en image :

Pour la parenthèse, je ne suis pas un spécialiste de l’energie mais je me demande donc du coup pourquoi c’est pas un truc qui serai faisable dans nos villes ? Parce qu’il y a beaucoup de flotte qui circule, même juste celle qui tombe du ciel parfois. Avant de me faire sauter dessus, j’admets savoir qu’aujourd’hui le problème n°1 n’est pas tellement la fabrication d’électricité mais plutôt son stockage, mais est ce vraiment une bonne raison ? 🙂