Samsung Galaxy Nexus : le nouveau googlephone [HandsOn]

Le Nexus est le téléphone de référence de Google depuis le lancement de l’OS mobile de la marque. Malgré le rachat de la section mobile de Motorolla c’est encore et toujours Samsung qui est aux commandes pour la réalisation du modèle étalon.

La semaine dernière SFR qui a décroché l’exclusivité pendant 3 semaines a invité la presse à venir toucher avec ses gros doigts boudinés quelques exemplaires du mobile avant sa commercialisation.

Côté spec’ on a droit à un téléphone à jour :

– Ecran HD Super AMOLED de 4.65 pouces doté d’une résolution de 1280*720 pixels – Android Ice Cream Sandwich – Processeur double coeur cadencé à 1.2 Ghz – 1 Go de Ram – Stockage de 16 ou 32 Go au choix – Caméra de 5 mégapixels à l’arrière avec flash LED et une caméra faciale de 1.3 mégapixels – Enregistrement vidéo en Full HD 1080p – Mode panorama – Bluetooth 3.0, Wifi N, module NFC, baromètre – Batterie d’une capacité de 1750 mAh – Dimensions : 135.5 x 67.9 x 8.9mm pour 135g.

Côté design, le Nexus avait fait parlé de lui à l’annonce de la sortie avec un écran légèrement incurvé qui il faut bien l’admettre lui donne un design diffèrent de ce que l’on trouve sur le marché. Pour avoir eu en main, cela ne pose aucun problème et n’affecte pas l’utilisation, c’est une astuce design rien d’autre. Le form factor est d’ailleurs très agréable.

L’écran est assez grand mais le téléphone reste compact et du coup offre à l’utilisateur un bon rapport confort/place dans la poche/tenu en main (si tu as des petites mains). La résolution est d’ailleurs assez dingue car elle affiche un très agréable 1280×720. Après moi je trouve que ces écrans super AMOLED de Samsung sont très beau, lumineux et les noirs très bon, mais j’aimerai tellement qu’ils soient moins bleu, ça me bloque moi, je ne vois que ça quand j’ai ces écrans dans les mains.

Côté OS, on retrouve et c’est la nouveauté, Ice Cream Sandwich qui n’est autre que la version HoneyComb pour mobile. Pour le non-androidophone, cette version d’Android est en fait la même mais légèrement adapté qui équipe aujourd’hui les tablettes Android. Google opère le même mouvement que Apple en offrant une expérience similaire sur mobile et tablette. C’est assez logique pour un utilisateur mais techniquement c’est pas toujours évident à faire, surtout qu’il y a plus de tailles différentes d’écrans sur Android.

Ma 1ère impression est bonne, le téléphone est réactif et offre un look original. Il est techniquement à jour (sauf peut être l’APN léger mais très réactif). Enfin Ice Cream Sandwich est une bonne surprise même si il me faudrait un peu plus de temps pour vous en faire un compte rendu objectif. Le Nexus est comme prévu un smartphone très séduisant surtout pour les amateurs d’Android et pour ceux qui ne souhaitent pas avoir un écran géant dans la poche.

Blackberry annonce BBX et Google Ice Cream Sandwich [mobileOSwar]

Les smartphones et les tablettes sont au centre de toutes les attentions, certainement un des milieux les plus hostiles depuis 2 ans. Apple domine, Google, Samsung et Blackberry luttent quand Hp/Palm, Nokia et Intel baissent petit à petit les bras.

Hier, deux des outsiders de iOS ont donc affiché leurs ambitions.

Google d’abord a officiellement annoncé Ice Cream Sandwich, la version 4.0 d’Android pour smartphone qui apporte son lot d’optimisation et de features sympathiques comme la très gadget fonction qui dévérouille l’appareil en se basant sur la reconnaissance faciale. Vous trouverez le changelog rédigé par Romain sur Accessoweb

Chose étonnante, il semble que Google souhaite faire évoluer son OS smartphone et tablette en parallèle alors qu’Apple lui synchronise iOS. Il est clair que Google ne bénéficie pas de l’homogénéité du parc et du contrôle sur le hardware mais je me demande si cela ne risque pas de perdre l’utilisateur final.

De l’autre côté du ring, c’est RIM qui animait le Blackberry DevCon Americas et une annonce a été faite, l’arrivée prochaine sur toute la gamme de BBX. RIM a construit son succès sur 2 cibles, la première les pros, secteur sur lequel il est attaqué mais toujours un peu en avance et sur les jeunes grâce à BBM sa messagerie instantanée. Le problème pour le canadien c’est que ces deux publics demandent des applications et un peu plus de fun. RIM a lancé plusieurs version de Blackberry OS sur smartphone et un OS dédié, QNX, sur sa tablette la Playbook. Le problème est que les apps ne sont pas compatibles et c’est un travail difficile pour les développeurs. BBX la nouvelle version devrait mettre tout le monde d’accord. Cet OS devrait permettre de tout faire fonctionner sur tablettes et smartphones et ainsi offrir une expérience proche de que l’on trouve ailleurs. Pas d’annonce sur la date de mise à disposition mais le temps presse et RIM le sait. D’un autre côté la version 2.0 de QNX a été dévoilé et est accessible aux devs, elle apporte un design améliorer et a priori une compatibilité avec certains App Android.

La guerre des l’OS mobile est vraiment déclaré, faire évoluer les utilisateurs dans SON environnement est a priori un bon moyen de les fidéliser et de les garder. La concurrence de iOS est rude mais la position de leader est souvent la plus dure à conserver.

Je ne peux parler d’OS et de mobilité sans évoquer Windows8 qui pourrait mettre un grand coup de pied dans la fourmilière si il tient ses promesses et avec 90% des ordinateurs dans le monde sous Windows, il est facile de penser que Microsoft est bien armé pour expliquer que c’est le même OS dans ton ordi, ta télé, ta tablette et ton smartphone.

On a pas fini d’en parler 😀

Photos : l’incontournable engadget