Une IA qui peut voir à travers les murs [MITh]

Un jour, il faudra que je regarde combien d’articles publiés ici ont pour origine des recherches du MIT. Comme ça, a priori, je pense : beaucoup.

Aujourd’hui nous allons du côté du Computer Science and Artificial Intelligence Laboratory (CSAIL) pour voir le travail du docteur Dina Katabi qui a un rêve simple, voir à travers les murs.

Pour atteindre cet objectif, les équipes du CSAIL ont travaillé sur un technologie au nom de RF-Pose.
La technologie repose sur plusieurs remarques :

– Les ondes comme celles émises par les routeurs Wifi traversent les murs et rebondissent sur le corps humain.

– En analysant les ondes il devrait être possible de déterminer les mouvements d’un corps

– En utilisant le machine learning il devrait être possible d’apprendre à une IA à calculer la position du corps dans l’espace.
Ils ont d’ailleurs utilisé des vrais personnes sans obstacles au départ pour apprendre à l’IA à faire correspondre les changement de signaux avec les mouvements du corps.

Le résultat va au delà de leurs espérances, en effet, une fois l’IA au point elle est capable de voir à travers les murs le déplacement d’une personne. Plus fort, elle est capable de suivre les mouvements de 100 personnes simultanées à l’heure actuelle. Le potentiel est donc énorme.

Les résultats sont tellement précis qu’ils pourraient être utiliser pour élaborer le dosage de traitement pour des maladies comme Parkison

Reste, comme à chaque fois, de mettre en oeuvre les technologies pour les bonnes choses comme détecter une personne âgée qui tombe, où des personnes au sol dans un mouvement de foule, gérer des déplacements de foules dans des évènements…
Reste les usages moins sympathiques, pour l’armée, les espions, les points de ventes et tout ce que nos cerveaux peuvent désormais imaginer 🙂

Je vous invite à regarder la vidéo qui est explicite :

Pour aller plus loin :
l’article sur MIT news
la publication

HTC Vive : l’autre casque de réalité virtuelle [turfu]

Lors de la Paris Games Week j’ai eu l’occasion de tester le HTC Vive. Il s’agit du casque de réalité virtuelle de HTC, fabriquant de mobile bien connu pour la qualité et le soin apporté à ses appareils. HTC ne se lance pas seul dans la bataille contre Sony et Oculus/Facebook et s’est associé avec Valve.

Le casque de HTC devrait être commercialisé au cours du mois de décembre pour un prix non communiqué mais que l’on imagine autours de 400€.

La particularité du Vive c’est d’offrir en plus de son casque de réalité virtuelle, 2 caméras qui vont permettre de connaitre la position de l’utilisateur dans l’espace et de 2 manettes qui vont permettre de créer de l’interaction dans les univers virtuels.

htc vive draw

HTC avait bien bossé les démos et j’ai passé 20 mins ailleurs, certes j’avais pas très bien réglé le casque et ce n’était pas très confortable mais c’était vraiment une super expérience.

La 1er séquence m’a plongé au fond de l’eau, libre d’observer les poissons et surtout une immense baleine. Mais cela a aussi été l’occasion de tester les déplacements dans l’espace virtuel. On peut donc se déplacer librement ici dans environ 10m2 et c’est fou l’immersion que ça procure.

Astuce vraiment indispensable mais adaptée, quand on s’approche de la limite de la pièce physique des murs sont représentés sous la forme d’un fin quadrillage, du coup on comprend qu’il ne faut plus avancer sans perdre les effets de profondeurs, ni l’immersion.

Deuxième démo, je me retrouve dans le genre de bureau cartoonesque, c’est l’occasion de tester les manettes et donc leurs capacités en terme d’interactions. Je peux saisir une tasse et me servir un café, utiliser la souris d’un ordinateur, jeter des avions en papier… C’est une belle démonstration qu’il ne faut pas grand chose pour vivre une expérience satisfaisante en terme d’interface. A cela s’ajoute la conscience de ses mains dans le virtuel, ce qui constitue un vrai pas en avant dans la sensation d’être « ailleurs ».

Troisième démo, je me trouve dans un hôtel, le graphisme est assez fin et le décors est vraiment bien réalisé. Je dois me rendre dans une chambre, l’ascenseur apparait comme par magie, effet garanti, une fois dans la chambre, je peux regarder une bande annonce de film sur un faux écran de 3 mètre de diagonale. Au bout de quelques secondes des coups de feu retentissent et je dois me mettre à 4 pâtes (pour de vrai) pour fuir entre les rayons rouges des snipers.

Pour être franc, c’est pas mal, ça fonctionne même si bien sûr la crainte d’être touché ne m’a pas beaucoup stimulée.

Quatrième démo, un desert, des zombies et la possibilité d’avoir un pistolet dans chaque main. Franchement 2 mins de tir au pigeon vraiment super cool. La précision vraiment bonne, la prise en main très rapide, un usage du 360° au point. J’avais vraiment pas envie que le jeu ne s’arrête pas. Les jeux en VR ça va être vraiment trop bon \o/

Enfin dernière démo, dans une cabane de magicien, baguette magique en main c’est l’occasion de jouer sur les effets de particules, les jeux de lumières et bien sûr d’embarquer vers un autre genre d’imaginaire. Cette démo ouvre sur le futur des contes et histoires fantastiques où l’on sera plongé au milieu de scènes incroyables.

J’ai eu la chance de jouer avec l’Oculus Rift, le Samsung VR et le Google Cardboard, et je dois dire que l’expérience vécue avec le HTC Vive est largement supérieure à tout le reste. Le système qui permet de se déplacer offre un autre niveau dans les sensations d’immersion. Le système de contrôleurs est lui aussi une démonstration qu’il faut un vrai équipement pour sauter dans la réalité virtuelle mais que ça fonctionne à merveille. Enfin, les démos étaient de bons exemples que la seule limite est l’imagination (bon il y a aussi l’argent, la technique et la créativité) pour que nous puissions vraiment vivre des trucs dingues.

Je vais pas aujourd’hui vous parler de mon avis sur la réalité virtuelle et son futur impact sur la société mais plutôt comme un amoureux des pays imaginaires dès lors je ne peux que dire que je suis plus que prêt pour vivre de nouvelles expériences virtuelles, vivement la suite !

Les sites
HTC Vive : http://www.htcvr.com/
Valve VR : http://store.steampowered.com/universe/vr

 

Breakthrough Initiatives : Sommes nous seuls dans l’univers ? [ToBeContinued]

Breakthrough Initiatives : Sommes nous seuls dans l'univers ? [ToBeContinued]

« Et si je lançais un programme d’exploration spatiale privée dont l’objectif serait de trouver de la vie extraterrestre. C’est ce que c’est dit Yuri, après avoir reformulé la question : sommes nous seul dans l’univers.  »

Non ce n’est pas Elon qui a pas mal de galère avec ses fusées mais Yuri Miller. Si le nom n’évoque pas toujours grand chose pour le grand public il s’agit tout simplement d’un des 50 hommes les plus puissant du Monde. Enfin d’après Forbes et tous les classements qui prennent en compte les milliards de fortune personnelle et le nombre de copains au Who’s who. Il est Russe et notamment reconnu pour avoir fondé DST, un fond qui a investi dans Facebook, Alibaba, instagram, Zynga, Spotify, Twitter…

Yuri lance donc plusieurs programmes :
– une grosse mise à jour de SETI le programme open source de collecte, de distribution et d’analyse des données en provenance de tous les télescopes.
– un concours à 1 000 000$ pour trouver un bon moyen de raconter l’humanité
– Breakthrough Initiatives avec le populaire Stephen Hawking

Il investit donc 100 millions de dollars pour mettre en place Breakthrough Initiatives, c’est parti pour 10 ans et je ne pense pas que se soit une coïncidence que X-Files soit de retour en même temps.

Breakthrough Initiatives : Sommes nous seuls dans l'univers ? [ToBeContinued]

OculusRift : la démocratisation de la réalité virtuelle prévue pour 2016 [Matrix]

OculusRift : la démocratisation de la réalité virtuelle prévue pour 2016 [Matrix]

Il y a deux jours j'évoquais les progrès réalisés dans la mise en oeuvre du Terminator, aujourd'hui c'est un très rapide compte rendu de la conférence OculusRift d'hier et donc d'un pas de plus vers un futur à la Matrix.

Hier donc, Oculus désormais propriété de Facebook présentait le design définitif de son casque de réalité virtuelle :

OculusRift : la démocratisation de la réalité virtuelle prévue pour 2016 [Matrix]

Si cette version est plus soignée que les précédentes ont peut noter qu'elle garde son fil et qu'elle s'enrichit de deux accessoires. Le premier un caméra à poser devant soi devrait permettre à la machine de mieux interpréter les mouvements de l'utilisateur pour plus de confort. Le deuxième est une petite télécommande pour se déplacer dans l'interface.

Oculus a aussi annoncé son partenariat avec Microsoft qui va transforme la xbox one comme LA machine de réalité virtuelle pour le grand public. Pour marque le coup, en cadeau avec chaque casque, une manette xbox One pour profiter un maximum des jeux.

Les jeux sont d'ailleurs une des priorités annoncés hier soir avec l'annonce d'une enveloppe de 10 millions de dollars pour créer des jeux exclusifs.

Dernière annonce, l'Oculus Touch, un contrôleur d'un nouveau genre, mariage entre une Wiimote et un manette de jeu qui devrait être l'accessoire ultime pour la réalité virtuelle.

Lors de la conférence aucun indice sur le prix, ni la disponibilité qui reste un "premier trimestre 2016".

La bataille de la réalité virtuelle ne fait que commencer mais les troupes sont en ordre de marche Oculus RIft est prêt, Valve et HTC arrivent, Sony n'est pas en retard avec Morpheus et Google a annoncé ses ambitions lors du IO notamment via Cardboard.

Pour ma part, il y a 99,99% de chance que j'achète l'appareil DayOne, parce que voilà, je suis prêt ! 🙂

OculusRift : la démocratisation de la réalité virtuelle prévue pour 2016 [Matrix]

Space X : internet par satellite & GPS 3 [Kingsman]

Space X : internet par satellite & GPS 3 [Kingsman]

Space X est la société spécialisé dans la fabrication de fusée du désormais incontournable homme d'affaire Elon Musk. Après avoir gagné un appel d'offre de 1 milliard de dollar organisé par la NASA au début de l'année, la société a remporté un appel d'offre de l'Air Force pour déployer via ses fusées "lanceurs" les futurs satellites de la future version du GPS.

La société travaille aussi sur ses propres satellites avec comme objectif d'offrir une couverture internet haut débit en alternative aux solutions actuelles.

L'objectif avoué, lancer d'ici 2020 le réseau de satellites et pour se faire les premiers tests vont commencer dès 2016 et plusieurs prototypes vont être testés au dessus de Seattle.

Les satellites de SpaceX sont construit avec la même philosophie que les lanceurs : facile à construire, facile à entretenir et donc un objectifs de minimiser les coûts.

Elon Musk a réussi son pari et est en train de devenir incontournable dans un domaine que l'on pensait dominé par des acteurs historiques. C'est un signe fort de plus qu'aucun business n'est à l'abris de l'innovation et du changement.

Space X : internet par satellite & GPS 3 [Kingsman]