Razer : rêves de joueurs [CES2017]

Tardivement et au nouveau rythme irrégulier de Tapahont, je risque de vous partager quelques trucs qui m’ont plu au CES.

Et du coup mon coeur de gamer a forcément ultra kiffer les 2 produits de Razer Ariana et Valerie.
Pour l’anecdote, tous les ans Razer présente au CES des trucs vraiment cools qui ont tendance à ne jamais voir le jour. Je dis ça, je dis rien.

Au menu de début janvier, il y avait d’abord Ariana. L’idée est d’augmenter l’expérience de jeu autour de l’écran à l’aide d’un vidéo projecteur. Microsoft l’avait présenté dans une vidéo il y a quelques temps mais Razer a réussi à le faire fonctionner.
L’avantage de la solution c’est que l’on voit IMMEDIATEMENT l’intérêt, vidéo :

http://www.razerzone.com/project-ariana
Comme je le disais, pas de prix, pas de dispo mais on peut y croire.

Deuxième projet Valerie est typiquement celui qui fait rêver mais qui restera comme un truc ultra sexy créé pour le Show.
L’image parle d’elle même, 1 laptop de ouf, 3 écrans, la classe.
Tellement classe que Razer s’est fait voler une des machines au moment de faire les cartons à la fin du CES…

http://www.razerzone.com/project-valerie
Au delà de toutes ces considérations, c’est juste, vraiment cool 🙂

Nintendo Nes Classic : le retrogaming à cool [old]

Voilà, si vous me suivez sur Twitter, vous savez que j’ai reçu ma Nintendo Nes Classic hier et j’ai donc passé une partie de la nuit à jouer 🙂

Je vais pas vous présenter le produit, tout internet l’a déjà fait mais voici en quelques points le bien/pas bien de ce nouveau jouet pour grand.

D’abord l’objet.

La boite est cool, on dirait qu’on vient de retrouver un objet retro en rangeant une armoire.
La console est une mini NES, dans un plastique basique mais la finition est bonne, elle parait robuste et bien sûr, elle est ULTRA migone si vous avez un peu de nostalgie dans le coeur.
La manette est quand à elle, de la taille normale et parait plutôt solide, en tout cas la prise en main est immédiate.

Il y a bien un cable HDMI dans la boite et maos pas de cable pour l’alimentation (c’est un micro USB).

L’interface : jolie, sans plus mais diablement efficace, la liste des jeux dans un slider, les paramètres et la possibilité de sauvegarder 4 sessions de jeu par titre.
La sauvegarde marche vraiment bien, pendant une partie, un coup du bouton « reset », on revient à l’interface et il possible de sauvegarder à l’instant où on a quitté pour reprendre plus tard.

Les jeux : la sélection est au top, mode #nostalgie, retoucher à un Mario, Zelda, Punch Out, Castlevania.. Sans compter ceux que je n’avais pas eu à l’époque comme Metroid…

Mon avis :

Le mauvais vous le connaissez, l’impossibilité d’ajouter de nouveaux jeux dans le futur est un peu triste mais bon ça élimine la question de connexion au wifi #simplicité.
La manette, alors comment dire, elle est top mais le fil est vraiment trop court, va falloir s’organiser avec le HDMI + l’alimentation pour jouer à plus de 1 m de la TV. Franchement j’aurai préféré qu’il n’y ait pas le cable HDMI et avoir un peu plus de cable. Voir du sans fil mais bon ça c’est moins grave pour moi.
Ensuite, la manette a un connecteur propriétaire à la con, qui fait que c’est compatible avec rien a priori et que si on veut jouer à deux il faut acheter une manette officielle et bien sûr impossible de retro-gamer sur son PC.

Tout le reste est bon, le prix (45€ pour moi), la qualité, la sélection de jeu, l’interface, le système de sauvegarde, la plongée dans le passé… Je suis très content d’avoir fait la pré-commande et c’est pas souvent le cas 😀

Après, c’est clair que re-jouer à Super Mario et à tous ces jeux c’est facile, un émulateur, une manette et GO pour la session de retrogaming, sans limite et gratuite mais la magie de la NES Classic c’est d’offrir une expérience plug n play, sans prise de tête ultra optimisé, simple, c’est du retro gaming « à la papa ».
Prochaine étape pour moi, faire tester Super Mario Bros à mes enfants, j’ai hâte !

https://www.nintendo.fr/Divers/Nintendo-Classic-Mini-Nintendo-Entertainment-System/Nintendo-Classic-Mini-Nintendo-Entertainment-System-1124287.html

nintendo-classic-nes

Inside : quand le jeu vidéo va plus loin [indé]

Il y a dans l’univers des jeux vidéo une immense variété d’expériences, du jeu AAA, créé à coup de millions de dollars, au jeu réalisé au fond d’un garage par 2/3 génies.

Faut bien l’admettre, je parle ici, bien plus souvent de jeux indépendants pour la simple et bonne raison que ces dernières années c’est eux qui vont créer les surprises et embarquer le joueur.

A noter que j’ai adoré GTA V ou Uncharted 4, il est possible de tout aimer.

Bref.

Aujourd’hui je vous invite à investir 20€ dans Inside. Alors franchement, le jeu est court MAIS c’est son seul défaut.

A l’origine de Limbo, le studio derrière Inside a pris le temps de porter son concept à un niveau supérieur. Le jeu demande d’utiliser 2 boutons en plus de la croix directionnelle, un pour sauter et l’autre pour agripper des objets.
Le déplacement du personnage se fait principalement de gauche à droite, dans un plan qui dure la totalité du jeu.

C’est un mélange de plateforme et de réflexions mais sans jamais être tordu, c’est plutôt votre capacité à garder les idées claires et à resister à la « pression » qui va vous permettre d’avancer.
Le gameplay est simplement parfait. Tout a été fait pour renouveler l’aventure, aucune action n’est pénible, le joueur logique n’aura aucune peine à avancer et les énigmes demandent d’être astucieux

Graphiquement c’est sombre avec quelques tâches de couleurs, c’est vraiment très beau et les décors portent à merveille le propos du jeu. L’histoire de se raconte pas, elle se vit, elle se traverse et elle marque l’esprit. Une sorte de poésie sombre, une histoire sans parole mais avec une vraie force.

Franchement, vous pouvez y aller les yeux fermés : http://www.playdead.com/games/inside/

Enter The Gungeon : réflexes, réflexion et donjons [JeuxVideo]

Enter The Gungeon est la dernière pépite édite par les gentils dingues de Devolver Digital dont je parle très très régulièrement sur ce blog. Comme pour un très bon label musical, la caution Devolver Digital garantie au joueur qu’il va vivre une expérience.

ETG est le premier jeu de Dodge Roll Games et de l’aveux même de Dave Crooks qui prend la parole pour le studio, il était question de faire le jeu auquel ils avaient envie de jouer, soit quelques choses avec un petit peu de Biding of Isaac, Nuclear Thrones, Spelunky, DarkSouls… Bref, tous les titres que les gens de goût adorent 🙂

ETG est donc un rogue like et il faudra donc être prêt à retourner dans les donjons générés aléatoirement à de nombreuses reprises pour espérer trouver le graal du jeu, l’arme ultime qui permet de tuer le passé. Les protagonistes ont tous un secret dans leur passé qu’ils souhaitent faire disparaitre et derrière ce scenario se cache la possibilité de jouer des personnages qui n’ont pas les même compétences spéciales.
Concrètement une partie se déroule comme ça :
– Choisir un personnage en fonction de son feeling (et de ses armes de base)
– Entrer dans le donjon
– Visiter les niveaux, affronter les boss pour les terminer
– Explorer pour trouver des coffres, des armes, le marchand pour acheter des trucs, essayer de resoudre quelques mystères en passant
– Si tout se passe bien, il parait qu’il est possible d’arriver au bout du jeu en 1h. Personnellement pour l’instant je suis encore en phase d’apprentissage. Donc si j’arrive à survivre 20 mins je suis joie.

A noter que comme dans Spelunky, pas de place à l’injustice, c’est toujours de la faute du joueur lorsque celui ci perd, c’est l’apprentissage à la dure mais c’est ainsi.

La réponse à la question : est ce que je recommande enter the gungeon ? Evidement OUI.
C’est intelligent, c’est rythmé, c’est un jeu qui va occuper des dizaines d’heures, c’est difficile mais juste, j’adore le design, il y a déjà une super communauté, c’est dispo sur PC, Mac et PS4, c’est pas cher…
Franchement au pire, mais vraiment au pire, achetez le comme acte militant pour soutenir le jeu indépendant ! GO : http://dodgeroll.com/gungeon/

AllTheGuns

GungeonActivities

Playstation VR : la réalité virtuelle grand public en octobre ? [anotherworld]

Cela a été officiellement annoncé cette semaine et repris par toute la planète mais je ne pouvais rater de relayer cette information : le casque de réalité virtuelle de Sony arrive en France au mois d’octobre 2016.

A la différence de la concurrence il n’y aura d’essai ou de beta, ici Sony devrait proposer un produit fini dans un pack complet offrant facilement l’accès aux jeux immersifs. Le prix est fixé à 399€ auquel il faut quand même ajouter le PS Move si vous n’en disposez pas soit 130€ de plus à ajouter au prix de la console et des jeux. La VR se démocratise mais reste encore un sport d’amateurs.

Le casque arrivera avec une unité à côté offrant quelques améliorations matérielles uniquement pour la VR permettant notamment d’afficher le contenu de l’expérience virtuelle sur la TV sans prendre de ressources à la console.

Au rayon des bonus, en plus des jeux VR, il sera possible de jouer sur un écran virtuel de 2,50 et de regarder des vidéos 360 via un player intégré. Reste à voir la qualité de chacune des expériences pour savoir si nos téléviseurs peuvent finir à la cave.

Personnellement je suis super chaud pour la VR, reste à voir si je suis prêt pour investir rapidement, ça c’est une autre histoire, mais j’imagine que le père noël de 2016 pourrait faire la blague.

Et maintenant quelques images officielles: