Amazon : la grande offensive du Kindle [OnRigolePlus]

Nous sommes bien en septembre… C’est l’époque des annonces et pour beaucoup de se positionner pour Noël qui est pas si loin que ça…

Hier soir donc, c’était au tour d’Amazon de faire le spectacle. Beaucoup de fuites et de photos avaient trainées sur le web et les attentes étaient plus grande. Le résultat est cohérent, une série de produit pour être présent sur tous les segments sans en faire trop. Une sorte d’équilibre entre Apple et ses 2 produits et Samsung et ses 400 produits.

Au programme du moins cher au plus cher :

Le Kindle « de base », celui que j’ai acheté et que j’adore passe de 99$ à 79$ et gagne 15% de vélocité et quelques features bonus. Pour moi, c’est un bon produit, simple léger, il fait le boulot. La baisse de prix réponds à la concurrence.

Première nouveauté présenté par Jeff Bezos le pdg d’Amazon, le Kindle Paperwhite. C’est appareil va être un vrai cas de conscience pour moi. Pour 119$ on dispose d’un nouvel écran avec un taux de contraste plus élevé qui rapproche la liseuse de l’expérience papier MAIS SURTOUT une technologie qui permet d’éclairer l’écran de manière douce pour pouvoir lire même dans l’obscurité (et la pénombre). Ajoutez à ça, une nouvelle batterie qui devrait tenir 8 semaines. J’ai un Kindle qui fonctionne parfaitement… Mais j’avoue que celui là il me plait vraiment. Je pense que si j’arrive à le voir/tester en vrai je pourrai me faire une vraie idée… A suivre.

Amazon a aussi annoncé la dispo de la Kindle Fire pour la France à partir du 25 octobre pour la somme de 159€. Oui, oui vous avez bien lu. Il s’agit ici d’une version un peu améliorer de la tablette de 7″ sortie l’année dernière aux US. Côté config, c’est correct : TI OMAP 4430 à 1,2Ghz, 1 Go de RAM, réso 1024×600, multitouch 2 points, du WiFi, 8Go de mémoire tout ça pour 400 grammes.

Enfin dernière nouveauté -dispo aussi pour la France- la Kindle Fire HD. Il s’agit d’une tablette 8,9″ avec une config plus musclée, écran tactile IPS full HD de 8,9? (1920 x 1200) ) avec un filtre polarisant pour réduire les reflets de 25%, un processeur dual-core TI OMAP4470 cadencé à 1.5Ghz, 1Go de RAM, son Dolby Audio, 3 tailles pour le stockage 16Go, 32Go ou 64Go et le Wi-Fi bi-bandes (MIMO). Question prix, de 299$ à 399€ pour les versions Wifi et 499$ à 599$ pour les versions 4G/LTE

Comme je le disais dans l’intro, Amazon occupe tous les segments de marché avec des produits intéressant, techniquement dans la norme de chaque segment, Amazon offre un système Android fermé avec un appStore maison dont les applications sont triées et sélectionnées. Je pense que pour le grand public il y a un côté rassurant de savoir que les contenus sont « certifiés » et si les amateurs de technologie pourront râler de cette attitude à la Apple, il faut bien reconnaitre que le succès aux US de la Fire a démontré la pertinence du modèle.

Enfin, impossible de ne pas évoquer l’autre force d’Amazon, son catalogue de contenus digitaux, seul acteur au Monde à pouvoir rivaliser avec iTunes. Reste à voir comment les français vont recevoir ce nouvel acteur et si Amazon va vraiment pouvoir pousser des contenus en français vu le retard important que nous avons dans ce domaine.

Une chose est sûre, Amazon ne compte pas rester sur le bord de la route pour regarder passer les copains Apple, Samsung et Microsoft.

La guerre des 7″ va t elle avoir lieu ? [tactiqueTactile]

Un des feuilletons de l’Eté dans le Monde a été le procès Samsung/Apple qui rappelons le va durer encore un bon moment tellement les enjeux sont important pour les deux entreprises. Je reviendrai surement sur le sujet un de ces jours.

En attendant, il est quand même prévu que des millions de tablettes vont se vendre dans les prochains mois quoi qu’il arrive et il semblerait qu’un nouveau front se dessine.

Quand l’iPad a été lancé beaucoup d’observateurs se sont posés la question de la taille de l’écran de la machine. Certes, l’iPad est le chainon manquant entre l’iPhone et l’iMac mais son écran de 9,7″ me semble lui donner une orientation plutôt sédentaire. Je pense qu’il faut évoquer aussi le poids des appareils pour évaluer leur capacité à vivre dans un sac à dos sur ce point l’iPad s’améliore doucement.

En fait j’ai réalisé que 10″ était « un peu grand » pour mon sac à dos quand j’ai pu voir les premières tablettes Samsung et de Blackberry en 7″. L’écran reste lisible et l’encombrement me semble mieux correspondre à l’usage que je peux faire d’une tablette.

Il y a environ 1 an, c’est Amazon qui jouait un coup de maitre en sortant (uniquement aux US) la Kindle Fire. Une tablette 7″ sous Android qui embarque un appStore maison proposant des applications « recommandées » et surtout la possibilité d’acheter facilement tous les contenus digitaux disponibles. La réalité c’est que le lancement de cette tablette n’a absolument rien à voir avec mes gouts exprimés plus haut. Ici tout est question de prix. Un écran de 7″ coute moins cher à produire donc à vendre. Amazon a donc lancé un l’appareil à 199$, avec un hardware pas très sexy mais avec un prix très agressif. Le résultat a été à la hauteur, la Kindle Fire a eu vrai succès commercial. Les rumeurs semblent annoncer une mise à jour de la Fire pour la semaine prochaine.

Au mois de juin, c’est Google qui a lancé une nouvelle tablette sous le nom de Nexus 7, disponible en France depuis quelques jours, cette tablette coute 199$/€ et embarque un harware convainquant et les premiers tests publiés en disent le plus grand bien.

Enfin, au rayon des rumeurs, le fameux iPad Mini de 7″ devrait être dévoilé en octobre en même temps que l’iPhone 5.

Sans vouloir commenter les rumeurs, il est désormais clair que le segment de prix en dessous de 200$/€ est en train de devenir clé, accessible à beaucoup plus de monde, il pourrait vraiment devenir l’élément déclencheur d’une adoption massive des tablettes.

L’arrivée de la Nexus 7″ est une très bonne chose car la configuration de la machine « impose » un standard pour les autres constructeurs, désormais il va être difficile d’aligner des produits sans offrir un réel rapport qualité/prix.

J’ai tendance à penser que l’on assiste à un tournant dans l’utilisation des appareils électroniques connectés, il va y avoir vraiment dans très peu de temps beaucoup moins d’utilisateurs d’internet et beaucoup plus de consommateurs. A voir si c’est une bonne évolution…