StarWars The Old Republic : preview [MMORPGalactique]

Hier soir j’ai eu la chance avec une trentaine de personne d’être invité à jouer un petit peu à StarWars The Old Republic.

SWTOR est un MMORPG (mon dernier article sur les mmo) en cours de développement depuis plusieurs années et représenterait un des plus gros investissement de l’histoire de ce genre de jeux. Depuis peu, une date de sortie a été annoncée, et nous devrions pouvoir sortir les sabres lasers le 22/12/2011.

Comme tout ce qui se rapproche de l’univers de StarWars il y a une grande attente et l’équipe en charge du projet va devoir se confronter à plusieurs publics : Les Fans intraitables, les amateurs/Trentenaires de l’univers et les joueurs de MMO qui pourraient avoir envie de changer de l’univers Heroic Fantasy de WoW ou de Rift.

LucasArts, EA et Bioware ont pris le temps, ont bossé le scenario, ont dû acheté quelques gros serveurs et maintenant la rencontre avec le public est imminente. Petit point pour finir avant de vous parler de mes premières impressions, l’abo sera de 12,99€/mois pour 1 mois, 11,99€/mois pour 3 mois et 10,99€ pour 6 mois ce qui montre que SWTOR n’attaquera pas le marché avec un tarif particulièrement compétitif. Du coup, va pas falloir rater le lancement.

Si vous voulez plus d’infos sur le jeux il y a un site ne français.

Donc hier, une dizaine de PC nous attendaient et j’ai pu jouer le début d’une partie en prenant le contrôle d’un Jedi. La première chose impressionnante c’est la qualité des cinématiques, c’est beau, propre, et ça pose bien l’ambiance, la modélisation des personnages est agréable et franchement on retrouve bien l’ambiance StarWars. Je prends les commandes de mon perso et l’interface apparait. Là, rien de nouveau à première vue, les habitués devraient s’y retrouver en quelques secondes. Pareil pour les touches clavier/souris, le temps d’adaptation est de 8s.

Les premières secondes le joueur est dans un espèce de poste de garde et il va falloir prendre un véhicule pour rejoindre le front. Graphiquement, pas d’effet incroyable, c’est propre, c’est joli et ça devrait tourner sur un maximum de configs (Windows Only).

J’arrive à côté d’une forêt, un PNJ me confie une mission simple, tuer X monstres et libérer quelques padawans – là encore, on est pas perdu.

En terme d’ambiance, la magie opère, les graphismes devient charmant et la musique facilite l’immersivité et l’impression d’être bien dans un StarWars.

J’engage les premiers combats, mon perso a 2 coups au corps à corps mais ça permet de découper tout le monde en rondelle. Depuis les premières annonces on nous promets des combats moins statiques et plus chorégraphiés qu’ailleurs. Franchement, je ne sais pas, mais c’est plutôt pas mal foutu, le Jedi se protège automatiquement de certaines attaques qui viennent dans son dos, fait quelques pirouettes, c’est joli tout plein.

Après avoir rempli quelques missions, gagné quelques compétences j’ai droit de rendre au Jedi Concil la première petite citée du jeux, encore une fois, les gamedesigners ont bien bossé, le joueur est dans l’univers StarWars, mais j’ai pas eu la même émotion que lors de certaines de mes premières parties sur WoW et bien plus tard sur Rift.

Il y a par contre lors de chaque conversation avec un PNJ des questions à choix multiples qui permettent de construire la personnalité de son avatar. Les réactions de se dernier et de ses interlocuteurs sont instantanées et en quelques minutes j’ai réalisé que mes réponses avaient de l’importance. Si comme promis par les dev’ les choix ont un rôle très important dans l’évolution du personnage, cela risque de créer un vrai lien avec le personnage et offrir une expérience de jeu vraiment intéressante.

1h de jeu, une version non-définitive, impossible de juger objectivement un MMORPG dans ces conditions. Par contre quelques éléments se dégagent : L’univers de StarWars est bien là et c’est un vrai plaisir de se retrouver à la place d’un Padawan prêt à en découdre. Le système de QCM est prometteur Les combats à faible niveau sont agréable mais sans plus L’interface est classique Graphiquement, c’est mignon

Enfin, franchement, je n’avais aucune envie de partir après cette 1ère heure, j’étais le dernier à jouer, c’est les stormtroopers qui m’ont viré et je pense que je vais tenter l’expérience peut être pas à la sortie mais en 2012. Il y a deux choses qui me donnent envie d’y revenir, j’ai eu envie de me plonger dans l’histoire et à partir du level 15 on devrait pouvoir prendre les commandes de vaisseaux spaciaux, ouais dans SWTOR il y a des combats au sabre laser mais aussi dans l’espace et ça … ça me donne envie.

A suivre

Histoires de MMORPG [tapaplagié?]

Cet article est inspiré largement d’un très bon article paru dans le CanardPC spécial été disponible chez tous les bons marchands de journaux français. Pour rappel, acheter CanardPC c’est aussi soutenir la presse indépendante en plus d’un niveau d’analyse et bizarrement de bêtise de haut niveau. Mention spéciale à ce numero d’été (que j’ai pas encore fini) qui repousse encore plus loin qualité & humour du 478éme degré.

Une courte note sur le marché de MMORPG, ces jeux massivement online dont le leader incontesté est bien sûr World of Warcraft. Le jeu a été lancé fin novembre 2004 par Blizzard éditeur qui à l’époque ne connaissait pas encore les MMO. Le budget évalué du dev’ était d’environ 35 millions de dollars et le seul moyen de le rentabiliser était de réunir 450 000 joueurs au plus vite. Il faut savoir qu’à l’époque Everquest de Sony était leader (et pionnier) et qu’il comptait ce nombre d’abonnés gagnés au fil des années.

N’oublions pas, qu’il y a moins de 10 ans, l’ADSL n’était pas aussi démocratisé qu’aujourd’hui et nous devons être nombreux à nous souvenir des cybercafés de l’époque, des instances se faisant en mix-reality, ensemble online et IRL. Moi j’aimais bien les jours de patch parce que on pouvait se faire des parties de Counter Strike…

Blizzard pensait prendre une gamelle mais le succès a été au rendez vous, et le jeu a été vendu à 200 000 exemplaires le 1er jour et atteignait les 400 000 abonnés au bout d’1 mois. Il a même été retiré de la vente, les techniciens n’arrivant pas à fournir les infrastructures pour garantir aux joueurs de simplement jouer.

7 ans plus tard, ce sont 11,5 millions de joueurs/abonnés payant qui fréquentent Azeroth. Les raisons du succès ? Beaucoup pensent que le service client a joué un rôle central. Blizzard a toujours été à l’écoute des joueurs et a toujours cherché à aller dans le sens des envies de ces derniers. Le jeu évolue pour répondre à des attentes et techniquement c’est une réelle réussite, graphiquement très honorable mais surtout l’infrastructure est remarquable.

Edit : un très bon commentaire de LeMageFou me pousse à vous proposer ici quelques raisons supplémentaires au succès de WoW

1 – D’abord il est sorti lors de la démocratisation d’Internet et des jeux en ligne. Avant il fallait être un initié pour faire du MMO. 2 – La publicité a aussi eu son importance. Il y a beaucoup de MMO asiatiques mais bizarrement on entend parler plus des jeux de l’ouest. 3 – Ensuite il tourne sur de petites configs, pas trop gourmand en ressources, donc pas la peine de racheter une machine. Ca coûte cher un PC. 4 – Il y a aussi des updates régulières. Pour avoir pratiquer les MMO coréens, ce n’était pas rare que le jeu n’évolue pas pendant 2 ans ou alors au compte-gouttes. Une nouvelle map dans l’année et puis c’est tout. 5 – C’est le premier MMO pour une immense majorité des joueurs et ça compte beaucoup; les premiers amours sont toujours les plus passionnés. Et ça fait mal au coeur de lacher un perso quand tu as passé du temps à l’améliorer et encore plus si tu as laché des thunes dedans. Sinon Everquest n’est le pionner des MMORPG, avant il y avait Neverwinter Nights, puis Meridian59 suivi par Ultima Online.

La question qui se pose aujourd’hui est celle de la concurrence car 7 ans, c’est quand même une sacrée durée de vie pour un jeu. Si WoW a tué toute résistance à sa sortie il a aussi coupé l’herbe sous le pied à tous les éditeurs qui ont cherché à venir sur le marché. Aujourd’hui le concurrent le plus sévère est Rift sorti il y a quelques mois et qui compte 475 000 abonnés mais le jeu est déjà sur la pente douce car ils comptaient à la fin du 1er mois 600 000 joueurs. En 3eme place, on trouve de manière étonnante un jeu extrêmement exigeant en la personne de Eve Online qui compte 350 000 joueurs. J’avoue mon ignorance sur Eve Online, j’ai toujours eu peur de m’en approcher 😀

Venir concurrencer WoW serait d’après les spécialistes un investissement important, en effet, pour avoir une chance, « il faudrait » environ 100 millions de dollars de développement plus bien sûr une grosse campagne de pub. Ce qui ne laisse pas beaucoup d’acteur dans la course. Electronic Arts devrait venir se frotter à WoW en 2012 (mais rien n’est moins sûr) avec une grosse licence bien puissante, vous avez deviné : Star Wars. EA et ses potes auraient déjà dépensé 300 millions de dollars dans l’opération. Seul bémol, tous ceux qui suivent le jeu au cours des salons/présentations semblent indiquer que l’excitation des premièrs temps c’est changé en inquiétude sur le gameplay, les graphismes et la réalisation.

Aujourd’hui ce qui fait peur à Blizzard, c’est la sortie de son propre jeu, Diablo III 😀

L’article dans CanardPC aborde aussi les problématiques autour du Freemium et du Free to play mais ça on en reparlera plus tard. Maintenant courrez acheter le mag pour lire ses 130 pages.

Bonus la cinématique de l’intro du tout premier DVD de WoW