Nokia 3310 : le retour [MWC]

Quoi de mieux de revenir sur le blog après quelques semaines d’absence pour annoncer le retour du 3310.

J’imagine que les plus jeunes ne doivent pas du tout comprendre pourquoi tout le monde en parle mais il faut admettre que c’est LE mobile qui a démocratisé le mobile, là où le Startac l’a rendu cool et le BiBop …

Bref, c’est un coup marketing dingue que réalise Nokia avec le lancement d’un produit ultra tendance et design pour moins de 50$.
L’autre tour de force c’est que le mobile correspond a priori à une population pas si petite que ça, simple ou double SIM, énorme autonomie (22h en communication / 1 mois en veille) et son prix agressif lui permet de vivre dans des conditions difficile sans trop peur de la casse.

Bien sûr l’APN de 2mpx est d’une autre époque, la connectivité 2G fait sourire et l’absence d’information sur le nouveau T9 est inquiétante mais bon je le répète une dernière fois, 50$.

Pas de date de dispo, pas d’annonce pour la France, mais de la hype et un accessoire idéal en complément de son smartphone 🙂

Le site : http://www.nokia.com/en_int/phones/nokia-3310

Projet Ara : vers une dispo en 2017 [modularité]

Le projet Ara de Google a popularisé l’idée paru sur Kickstater de Phonebloks
L’idée est intéressante, disposer d’un téléphone en « kit » pouvant s’adapter aux besoins de la journée ou à l’évolution de ses usages : nouvel appareil photo, plus de batteries, plus de mémoires…

La jolie vidéo de Google montre l’idée par l’usage et permet d’accompagner l’annonce de la dispo d’un kit de développement pour octobre et un objectif d’arrivée sur le marché en 2017.

Il est intéressant de voir apparaitre une nouvelle « philosophie » dans le monde du mobile, vivement la suite 🙂

Le site et la vidéo : https://atap.google.com/ara/

Fova, Roya et Nura : Orange attaque l’entrée et le milieu de gamme [mobileWorld]

Fova, Roya et Nura : Orange attaque l'entrée et le milieu de gamme [mobileWorld]

Orange a depuis toujours vendu des appareils, du matériel, je pense même que le Minitel était de la marque France Telecom, mais il faut avouer que depuis l'arrivée des smartphones l'opérateur avait été timide.

Ce mois ci a été faite l'annonce de Fova, Roya et Nura, 3 smartphones disponibles pour 1€ avec abonnement sont vendus entre 129€ et 190€.

Ces smartphones me semblent bien refléter la nouvelle image de Orange, plus conquérant et qui assume mieux sa position de leader. Le milieu de gamme est évidement la zone la plus concurrentielle, la plus difficile à décrypter pour les néophytes et une offre à un rapport qualité/prix correcte à deux avantages : Rassurer l'acheteur et re-construire une image de marque pour les utilisateurs avancés.

Pour moi, le vrai challenge que semble avoir à relever Orange ici c'est de garantir une bonne expérience, assurer les mises à jour, offrir des versions d'android confortable.

Je n'ai pas encore pû tester ces appareils mais les specs sont correctes, j'ai pas utilisé de mobile android avec 1 Go de RAM depuis assez longtemps j'espère que ça permet vraiment un confort optimal.

A suivre donc mais avec un oeil bienveillant.

Honor 6 : le bon compromis ? [android] [test]

Honor 6 : le bon compromis ? [android] [test]

Cela fait assez longtemps que j'ai pas eu l'occasion de tester un smartphone ici, la raison est que j'essaye de varier les sujets et aujourd'hui il existe pas mal de sites qui font des tests de mobiles de la meilleures des manières. Par exemple, mes potes de chez Frandroid, quand ils testes le Honor 6 bein vous savez tout, vraiment.

Du coup, moi je vais presque sauter à la conclusion.

Mais avant un peu de contexte pour les amateurs d'iPhone et ceux qui ont pas le courage de lire (pour l'instant les 800 lignes de Ulrich).

Derrière la marque Honor se cache (un peu mais pas trop) le géant chinois Huawei qui petit à petit devient une marque très attractive parce qu'elle cherche à combiner les performances et la qualité de fabrication.

Le Honor 6 est exactement dans cette idée, c'est un mobile au design sobre et efficace mais aussi très fin et léger. Il donne l'impression d'un appareil de qualité à la prise en main, c'est valable pour les matériaux comme pour l'écran.

La couche logiciel made in Honor s'appelle le eMocion UI donne un coup de frais à android, pour les utilisateurs qui passe d'un android à un Honor ça donne un peu plus l'impression de changer de mobile 😀

Côté ergonomie, je trouve ça bien, plutôt joli et pratique. Après je vais me faire jeter des pierres mais j'ai quand même pris mes habitudes sous iOS qui ont la vie dure.

Comme je l'évoque plus haut, LE détail qui tue c'est que le Honor 6 est vendu 299€ hors promo opérateur, ce qui le classe d'emblée comme un appareil milieu de gamme très très compétitif au vu des performances.

Côté défaut, les critiques ont relevé ses qualités en 3D un peu faiblardes, mes tests n'ont pas révélé de grosses faiblesses mais j'avoue ne pas trop jouer sur smartphone, enfin pas à des jeux en 3D 🙂

J'ai aussi un sentiment mitigé sur l'appareil photo parce que toutes mes références récentes sont des mobiles haut de gamme. Comme souvent, les photos avec une bonne lumière sont très bien avec de jolies couleurs mais dès que les conditions deviennent plus difficile le capteur montre un peu ses limites.

A l'usage, j'ai donc été plutôt séduit par l'appareil, j'aime ses 130 grammes sur la balance, bien sûr la légèreté est certainement une des raisons de l'autonomie de l'appareil qui est pas ultime, cependant, il est tout à fait capable de tenir une bonne journée d'utilisation pour un nomophobe classique.

En conclusion je dirai donc que le Honor 6 me semble un choix très intéressant pour un appareil à "seulement" 300€, il va clairement chercher à se mettre en face de concurrents vendu dans la tranche au dessus. Son design sobre mais de qualité lui confère un aspect bien fini. Un vrai choix à considéré si vous avez un budget jusqu'à 400€ 🙂

Honor 6 : le bon compromis ? [android] [test]
Honor 6 : le bon compromis ? [android] [test]

iPhone 6 Plus : la phablette par Apple [Avis]

iPhone 6 Plus : la phablette par Apple [Avis]

Je viens de passer 10 jours avec un iPhone 6 Plus.
C’était défini à l’avance, je savais que j’aurai 10 jours pour vivre avec et pour essayer de répondre à la question que l’on se pose légitimement quand on le croise ; peut on vivre au quotidien avec un iPhone 6 Plus.

J’avais vraiment envie de le tester, parce que j’aime les produits Apple, mais aussi parce que j’avais pas gardé un souvenir inoubliable de mes rencontres avec les Galaxy Note et que souvent quand j’utilisais mon Sony Z2 je ne pouvais m’empêcher de penser à la version Apple de la phablette.

Commençons par LE point : Oui, le 6 Plus est très grand. Vraiment. Il est certes fin et léger, il rentre dans une poche de jean, il peut être glisser dans une poche de veste dans problème mais il n’en reste pas moins très grand. Même moi qui ai de grandes mains j’ai été souvent obligé de le tenir à 2 mains, de l’utiliser à 2 mains pour le confort mais aussi pour pas le faire tomber.

L’iPhone 6 arrive avec un design aux bords arrondis et de fait la prise en main a évolué, plus agréable, je trouve même plus ”sensuelle” mais aussi plus glissante. Grosse pression avec un 6 Plus qui coute quand même plus de 1000€.

L’iPhone 6 Plus est donc très grand ce qui en fait un appareil très agréable à utiliser. Quand il s’agit de se poser et d’utiliser n’importe quelle application, de surfer, de consulter ses photos voire de regarder une vidéo YouTube voire mieux avec une bonne app comme et un fichier en HD. Une fois habitué, tous les autres téléphones paraissent petits, cela parait une évidence mais un écran plus grand offre vraiment un grand confort.

Côté ergonomie, l’astuce du double appuie sur le bouton Home qui fait descendre l’écran et les ”gestures” comme glisser de gauche à droite pour faire précédent deviennent des armes et des amis du quotidien, on adopte de nouveau réflexe et au final l’utilisation à 1 main est possible bien que comme indiqué plus haut le form factor participe largement à la prise en main.
Tout n’est pas parfait sur iOS8 pour le 6 Plus, Apple a réussi à garder une grande cohérence et passer d’un 5s, un 6 Plus à un iPad on trouve des logiques propres à chaque type d’usage. Mention spéciale aux icones du dock qui tourne à 45° quand on passe l’écran en paysage, c’est tellement brillant, c’est le genre de détail qui donne la touche Apple.

Côté hardware, le gain d’espace offre un gain de performance, d’abord la batterie, objectivement j’ai fait facilement 2 jours avec l’appareil en usage normal, je pense que 3 jours c’est possible avec une consommation raisonnable. Côté réseau aussi, j’ai eu l’impression de moins souffrir des pertes de réseau dans des endroits où mon 5s décroche en général (genre dans mon train). Enfin du côté du capteur photo je vous invite à lire les très bons articles de Mac4ever (photovidéo) qui expliquent bien que l’appareil photo c’est doucement amélioré et que c’est surtout du côté de la vidéo qu’un pas a été franchi mais qu’il s’accompagne d’une augmentation notable du poids des vidéos.

Le retour au 5s est du coup assez sévère, l’appareil comme l’écran donnent vraiment l’impression d’être à l’étroit, je sais que je vais regretter le 6 Plus parce que c’est un vrai concentré de bonnes choses et de confort. Bien sûr la grande taille de l’écran donc du mobile, ne le qualifie pas pour ceux qui aiment avoir leur mobile dans la poche en permanence mais ceux qui cherchent un appareil de consultation de contenus web et médias c’est vraiment idéal.

Pour moi, cet iPhone 6 Plus va prendre une autre dimension à la sortie de l’Apple Watch. Une fois combiné les 2 produits (au delà du budget bien sûr) peuvent produire la combinaison idéale. Notifications, infos rapides, commandes à distances, réponses rapides sur le poignet et un grand écran et des performances à disposition.

Pour conclure, pour moi, cet iPhone 6 Plus est là pour répondre à une demande d’une clientèle particulière, les amateurs de grands écrans, ceux qui regardaient les modèles android offrant ce type d’expérience. Apple, comme toujours, propose un produit bien fait et qui correspond aux attentes de ses clients. L’augmentation de la taille de l’appareil a permis de faire progresser l’autonomie et ça c’est pas un détail pour beaucoup d’utilisateurs. Un bel appareil que je vous invite à aller prendre en main dans un AppStore pour déterminer si oui ou non la taille vous correspond.