Payname : payer du service ou entre particulier n’a jamais été aussi simple [ttc]

Payname : payer du service ou entre particulier n'a jamais été aussi simple [ttc]
Payname : payer du service ou entre particulier n'a jamais été aussi simple [ttc]

Payname est une société basée à Toulouse qui a une ambition simple et très complexe à la fois : sécuriser les paiements entre particuliers. Je parle ici de paiement entre particuliers au sens large parce que Payname facilite plusieurs types de paiements comme les services à la personnes ou même son loyer.

Créer un compte sur le service est rapide, un email, un n° de tel et un prénom et le compte est actif, pour recevoir un paiement il faudra ajouter son IBAN, pour payer il suffit de saisir son n° de CB. Franchement ça prend 5 mins.

Une fois votre compte créé les possibilités sont :

Rembourser ou se faire rembourser une cagnotte, c'est très simple et surtout Payname ne prend pas de commission.

Payer un service à la personne : L'idée ici que Payname se propose de tout gérer, le service va donc calculer le coût URSSAF et s'occuper de faire la déclaration à votre place, bien sûr le service s'occupe aussi de calculer la réduction d'impôt et fourni tout ce qu'il faut pour la déclaration.

Cela fonctionne aussi pour les artisans ou les auto-entrepreneurs, ici le service applique la TVA est va garantir le paiement.

Payer un loyer : Payname gère le paiement des loyers, la gestion des quittances et même le paiement de la caution en 3 fois.

Paiements entre particulier : Il est aussi bien sûr possible d'utiliser le service pour les achats sur Leboncoin ou ebay, le service offre ses garantis plus le paiement en 3x sans frais.

Le service est très très simple d'utilisation, un gros travail d'ergonomie le rend accessible à tous les types d'utilisateurs, vous pouvez le conseiller à votre Père ou à votre Grand Mère sans problème. Le service est bien sûr dispo en ligne mais aussi via des apps iOS et android.

Il offre vraiment un panel d'utilisation large, reste qu'il doit lutter contre les habitudes, les habitudes et bien sûr les habitudes.

Au delà des transactions grises qui demandent de l'argent liquide, les personnes soucieuses d'ajouter un peu de sécurité à leurs transactions entre particuliers devraient trouver leur compte.

Et pour fêter la nouvelle homepage,le service organise un grand concours pendant le mois de septembre, en effectuant un paiement via Payname il est possible de gagner des cadeaux vraiment intéressant :

En utilisant Payname pour un paiement de service, vous jouez pour gagner un an de service à la personne (ménage, baby-sitter, jardinage, cours particuliers, …) !
En partenariat avec Sefaireaider

En utilisant Payname pour un paiement de produit (expédié ou remis en main propre), vous jouez pour gagner un iPad et sa housse personnalisée !
En partenariat avec Caseable

En utilisant Payname pour un paiement de loyer, vous jouez pour gagner un mois de loyer !En partenariat avec Seloger

En utilisant Payname pour une cagnotte ou un remboursement entre amis, vous jouez pour gagner un resto entre amis !

Et comme vous êtes les meilleurs lecteurs de la Terre, je peux vous proposer 15 codes vous offrant 15€ de réduction sur votre 1er paiement sur le service, l'est pas belle la rentrée ?
Pour en profiter, il suffit de répondre à quelques questions sur le formulaire dispo ici

Payname : payer du service ou entre particulier n'a jamais été aussi simple [ttc]
Payname : payer du service ou entre particulier n'a jamais été aussi simple [ttc]
Payname : payer du service ou entre particulier n'a jamais été aussi simple [ttc]

Buyster : le paiement mobile sécurisé [madeInFrance]

Le paiement sur mobile et le m-commerce ont été des sujets qui ont agité le web il y a quelques mois, aujourd’hui ce ne sont plus des buzz words mais bien des composantes du business en ligne.

Si la concurrence dans le domaine du paiement en ligne est forte et que l’on peut voir éclore sur le marché très régulièrement de nouvelles offres, le société spécialisé uniquement dans le paiement via le mobile sont rares, Buyster est de celle là.

Dans le domaine du paiement, un facteur est important est le capital confiance, et sur ce point Buyster a des arguments, la société a 4 actionnaires de taille, Orange, SFR, Bouygues Telecom et Atos.

Mais il ne suffit pas d’avoir 4 papas pour s’imposer dans le grand public (non-je-ne-trolle-pas). Buyster s’appuie donc sur plusieurs éléments pour essayer de prendre une place dans nos habitudes.

C’est d’abord l’aspect simplicité qui est mise en avant. Une fois son compte créé et son compte bancaire/CB ajouté il faut choisir son PIN comme avec une CB mais celui comporte 6 chiffres. Une fois cela fait, tous les paiements sur mobile ne nécessiteront que ces 6 chiffres. Il faut admettre que c’est plus pratique sur un smartphone de taper 6 chiffres que 13 + date de validité + code de sécurité, sans parler du SMS si jamais le site a choisi 3Dsecure.

Le deuxième aspect est la sécurité, en effet dans le paiement c’est un aspect primordial. La réponse de Buyster passe par les protocoles cryptés mais aussi par sa capacité à authentifier le mobile grâce à ses liens avec les opérateurs. En gros, Buyster est techniquement capable d’être certain que c’est bien votre mobile sur lequel l’achat a été effectué. Pour frauder, il faut donc votre mobile + votre code PIN à 6 chiffres.

Enfin, pour se démocratiser le service a besoin de s’appuyer sur un réseau de e-commerçants. C’est aspect qui aura été le plus long à mettre en place par les équipes mais aujourd’hui l’offre commence à être plus que correcte, un partenariat a été mis en place avec Price Minister ou Rue du Commerce, vous pouvez d’ailleurs retrouver toutes les boutiques qui sont compatibles avec le service dans cet annuaire.

Une bonne occasion de tester le service se propose à vous dans quelques semaines car le service est partenaire du Téléthon depuis l’année dernière.

Un service à surveiller donc.

Google One Pass : un coup de pouce aux éditeurs [SaveTheWriters]

Hier, je vous parlais de l’offre d’abonnement mise en place par Apple, voici une demi réponse de la part de Google : One Pass ou Pass Média en français.

Google a décidé d’aider les éditeurs à gérer les abonnements à leurs contenus en ligne. Le géant va donc offrir les éléments d’identification, de paiement, l’outil de gestion, surement un CRM à tous les éditeurs qui désirent passer au freemium ou au contenu payant.

Google indique que le prix de l’abonnement sera fixé par l’éditeur et qu’il prélèvera 10% des transactions, le service est par ailleurs gratuit. Google précise aussi que les contenus seront accessibles sur tous les écrans : mobile, tablette, tv…

J’ai essayé de m’inscrire pour en savoir plus mais pour l’instant les demandes sont filtrées surement pour faire un lancement avec des éditeurs « important ».

Je me pose pas mal de question sur le produit, comment va t on gérer les zones membres ? vont ils proposer des plugins ? Est une évolution de OpenID ? Un email Gmail sera t il obligatoire ? Une version de Google Reader spéciale ? Pour l’instant tout n’est pas clair sur le « comment ».

Mais alors pourquoi ? 😀 Il est clair que TOUS les éditeurs se posent la question de gagner quelques euros voire dollars et que le rêve de tous est de pouvoir avoir des abonnés. Un abonné payant c’est chouette, ça garantit un chiffre d’affaire sur une année fiscale et ça fait rêver les annonceurs parce que c’est une vraie marque de confiance du lectorat.

Par contre, la vraie question est de savoir ce que vont en penser les lecteurs. Quelques éditions comme le Washington Post ont essayé de passer au payant, puis sont revenus au gratuit avant de repartir vers le payant… Rien n’est clair si la pertinence du dispositif. Et je ne parle même pas ici des blogs et autres sites web de 2nd rang qui auront à mon avis grand peine à convaincre les lecteurs à dépenser, ou alors peut être du micro-paiement… A voir, je laisserai tester les copains 😀

A suivre, à voir

Vu sur le blog de Vincent L’annonce sur le blog de Google