Smartband SWR10 : le bracelet connectée par Sony [ToutMesurer]

Smartband SWR10 : le bracelet connectée par Sony [ToutMesurer]

Sony a beaucoup occupé le terrain médiatique ces dernières semaines en étant le sponsor techno de la Coupe du Monde, impossible de regarder un match sans être confronté aux produits du japonais.

On pouvait voir les pubs pour la 4K et bien sûr du Sony Xperia Z2 (testé ici) mais à côté de ce dernier il y avait toujours le SWR10, un bracelet noir avec un petit cercle métallique et tous les deux semblaient aller ensemble.

C'est en partie vrai car non, le bracelet n'est pas dans la boite du Z2 mais au départ il n'était compatible qu'avec les mobiles de la marque. Depuis, plus de problème, si ce n'est qu'il faut un android kitkat pour l'utiliser. Exit iOS, mais ça c'est la politique de Sony depuis le début.

Comme souvent, je vais pas tout détailler, essayer de faire pas trop long, si vous voulez tous les détails, je vous invite à lire le test très complet sur Frandroid.

Le bracelet de Sony est assez simple et sobre, je pense que homme comme femme peuvent le porter sans trop de problème même si, comme tous les bracelets, il n'arrive pas à faire l'unanimité. Il est assez facile à régler et il est confortable. Je l'ai utilisé dans pas mal de situations même quand il faisait très chaud et il ne m'a pas dérangé. Il ne dispose pas d'écran mais d'un petit compartiment où se range le "Core" qui est le concentré de techno, lui non plus sans écran il dispose quand même de 3 petites LED sur le côté pour donner des indications simples comme l'état de charge.

Chose appréciable, le smartband est résistant à l'eau et donc il est possible de le porter en permanence sans se soucier des conditions, une raison de moins de le poser et de l'oublier.

Le bracelet communique via le bleutooth mais utilise intelligemment le NFC pour faire le lien, du coup il suffit de poser le mobile sur le bracelet pour voir dans les 3/4s l'application s'ouvrir et voir apparaitre ses stats personnelles.

Au rayon des stats, l'originalité de Lifelog l'app de Sony c'est qu'en plus de collecter les données "bien être" comme les pas, les calories, la course, le sommeil, elle ajoute les trajets en transport et surtout l'originalité les stats d'usage du mobile comme la conso d'internet, des réseaux sociaux, de la musique, les vidéos…

C'est assez intéressant, plutôt amusant et ultra intrusif. Alors faut être franc, si comme moi vous n'avez pas trop de problème à voir ce type de données exister et circuler c'est un autre regard sur soit. J'ai réalisé par exemple que je passais du temps sur instagram, j'aurai vraiment pu parier le contraire.

Parmi les capacités du smartband il y a la fonction vibreur qui marche fort, il risque de vous surprendre la 1ere fois. Pour moi cela permet deux choses intéressantes, faire vibrer lors d'un appel, ce qui permet d'avoir le mobile ailleurs que dans la poche et c'est pas mal avec le Z2 qui est très grand. Cela permet aussi de l'utiliser comme réveil avec une fonction intelligente qui va vous réveiller au meilleur moment. Perso, comme je trouve qu'il y a jamais de meilleur moment je ne jugerai pas la pertinence mais je trouve que c'est mieux executer que chez la concurrence quand celle ci l'offre.

Il est possible de commander quelques actions au smartphone via le bracelet mais j'ai vraiment réussi à les faire fonctionner, comme déclencher la prise d'une photo par exemple ou de commande la lecture du player audio.

Dernier point pour moi moins intéressant mais notable, il est possible de faire des "bookmark" en appuyant sur le bracelet qui va sauvegarder l'heure la position GPS, la musique qui passe, associé la dernière photo prise… Dans l'idée de pouvoir immortaliser des moments de manière plus riche.

Une chose est sûre, le Z2, le smartband et l'application Lifelog fonctionnent à merveille ensemble, je n'ai eu aucun problème de connection, aucun problème de stabilité, rien à signaler ça marche dans toutes les circonstances.

Pour 99€, on trouve tout ce que l'on peut demander à un bracelet connecté et les originalités apportées par Sony dans l'application et son intégration au smartphone ouvre d'autres possibilité qui n'existe pas chez la concurrence. Un bon point pour la résistance à l'eau et l'autonomie de la batterie, un mauvais pour les contrôles pas toujours évident.

Le bracelet le plus polyvalent dans une catégorie qui commence à être saturée à recommander aux utilisateurs d'android qui aimerait en savoir plus sur leur relation avec le Monde et surtout avec leur mobile.

Smartband SWR10 : le bracelet connectée par Sony [ToutMesurer]
Smartband SWR10 : le bracelet connectée par Sony [ToutMesurer]

Withings Pulse : quelques mois après [microBilan]

Withings Pulse : quelques mois après [microBilan]

En juillet dernier je publiais un article sur mes premiers jours passés avec mon Withings Pulse, j'avais envie de partager avec vous un petit bilan, parce que je pense que c'est typiquement le genre d'accessoire qui peut finir dans un tiroir… pour toujours.

Pour rappel, le Pulse est tout petit accessoire qui se glisse dans la poche ou s'accroche à la ceinture la journée et se porte au poignet la nuit afin de collecter des données sur son activité physique et la qualité de son sommeil. Mon test est dispo ici pour ceux qui ne l'auraient pas lu.

Alors première chose, non je n'ai pas abandonné et donc non il n'est pas au fond d'un tiroir. J'ai pris l'habitude, le matin, je m'habille et je le glisse au fond de ma poche, franchement je le fais déjà avec le mobile, les clés, le portefeuille c'est donc juste un petit truc à ajouter sur la liste.

La nuit, là je suis un peu moins régulier, des fois j'oublie, j'ai pas envie mais globalement je lui suis plutôt fidèle à l'accessoire.

Du côté de l'appareil, il a un peu vieilli comme vous pouvez le voir sur la photo, mais je ne l'épargne pas et il est comme je le disais plus haut dans ma poche sans protection. L'écran n'a pas bougé et je n'ai aucun problème avec la batterie qui fait sa semaine tranquille.

Au delà de porter l'appareil, l'idée est de collecter des données. Pour celle de la journée, c'est vraiment sympa, ça donne une idée de l'exercice physique "de base" produit et franchement ça me pousse de temps en temps à faire un chemin à pied plutôt qu'en métro. Mais surtout ça m'a démontré ce que je savais déjà, je ne fais pas assez d'exercice. Là au moins c'est clair et net, pas de débat sur la question. Alors on peut se dire que le calcul n'est pas forcément fiable mais au final c'est une unité de mesure pour moi. SI je fais dans une journée normale 6000 pas à charge pour moi de faire mieux en considérant cela comme une base.

L'autre chose positive de ma cohabitation avec le Withings Pulse, c'est qu'il fait parti des choses qui m'ont poussé à me lancer, je commence à peine, mais je me suis mis à courir un peu. Le service se connecte à RunKeeper mais propose aussi un mode "course" mais c'est tout nouveau et ça n'a pas l'air encore au point.

L'autre donnée collectée est l'analyse du sommeil. C'est vraiment la donnée amusante car elle permet d'avoir un graph de ses nuits sans que l'on comprenne vraiment comment fonctionne la détection des phases du sommeil. Ce qui est sûr c'est qu'en activant au couché et désactivant au levé, c'est à minima un bon chrono de sa nuit et du coup il est beaucoup plus facile de réaliser quand on dort pas assez. Je sais, ça parait évident, mais là ça devient indiscutable et personnellement ça me permet souvent de un peu mieux comprendre pourquoi je suis fatigué certains matin.

Les défauts du mode nuit sont qu'il est impossible de faire quelque chose de ses données. A ma connaissance bien sûr. J'aurai aimé aussi une fonction réveil qui me sorte du lit au bon moment mais ce n'est pas encore le cas. Peut être que ça va venir, l'appareil est régulièrement mis à jour.

Conclusion

Le bilan de tout ça c'est que je suis content d'avoir cet appareil, je trouve ça ludique et ça permet de faire face à la réalité de son activité. Pour l'anecdote j'en ai même acheté un à Ma Dame pour qu'elle puisse elle aussi avoir ses petites statistiques.

Je ne peux que conseiller ce petit appareil, même si il ne faut pas rêver, le fait de savoir que vous faites 2000 pas par jour n'est que le début de la démarche mais j'ai bien l'impression que le bien être connecté, ça peut fonctionner.

Withings Pulse : quelques mois après [microBilan]
Withings Pulse : quelques mois après [microBilan]
Withings Pulse : quelques mois après [microBilan]

Withings Pulse : la forme connectée [MaSanté2.0]

Withings Pulse : la forme connectée [MaSanté2.0]

Depuis un peu plus d'1 an, les sites spécialisés en hightech vous parlent des "objets connectés", c'était même le thème de LeWeb12 mais dans les faits, cela semble encore un peu flou pour beaucoup d'entre nous. Peut être pas sur le fait que nous allons adopter des objets connectés mais pour quels usages.

J'ai l'opportunité de tester depuis 5 jours le Withings Pulse, un podomètre connecté fabriqué par une société Française. Juste pour rapidement évoquer Withings je tiens à rappeler qu'ils avaient fait le buzz il y a quelques temps avec une balance connectée vraiment intéressante – mais on y reviendra peut être plus tard.

Le Pulse est un appareil rectangulaire de 8 grammes équipés de nombreux capteurs qui vont permettre de compter le nombre de pas, la distance parcourue, le dénivelé gravi et le nombre de calories brulées. En plus il offre la possibilité de calculer son rythme cardiaque et de passer en mode "nuit" pour analyser son sommeil.

Les données collectées sont transférées sur les serveurs de Withings par l'intermédiaire d'une connection bluetooth d'un smartphone Android ou iOS. (ça marche même avec iOS7 beta3).

La première question que l'on se pose est de savoir si on doit choisir le Pulse ou un autre, la concurrence sur les "activity trackers" est nouvellement rude et la différence de prix faible.

L'appareil est minuscule et très léger, de fait au fond de la poche du bermuda ou clippé il se fait très vite oublier. La petit housse en silicone qui est dans la boite fait très bien son boulot. Le petit écran tactile est très lisible et le fonctionnement est super simple, un vrai travail d'ergonomie a été fait.

Le bracelet, lui aussi dans la boite, est vraiment très confortable, c'est je pense un point fort du produit, même si il impose de mettre le bracelet en allant au lit cela permet d'avoir quelque chose d'adapté au sommeil.

Faut voir sur le long terme mais l'autonomie semble bonne, chargé jeudi matin, synchronisé au moins 2 fois par jour il me reste la moitié de la batterie aujourd'hui (5 jours). Après peut être aussi qu'avec le temps on est un peu moins accro à la synchro… 🙂

Côté interface et application, c'est très bien. Les applications mobiles sont claires et pratiques, la mise en route est vraiment facile à faire et le site web est très joli. Rien à critiquer de ce côté là. Si ce n'est peut être le côté gamification qui n'est pas très présent.

Dernier point technique, il est possible d'associer tous les produits Withings et du coup de consolider les données collectées sur le site et dans les apps, ça donne encore plus d'intérêt aux appareils et à prendre tous ses appareils de la même marque.

Maintenant, l'autre question c'est l'utilité d'un tel produit. Avons nous besoin de ce genre de petit appareil et quel sentiment cela provoque t il ? Je suis presque surpris de l'admettre mais c'est vraiment très intéressant et j'ai l'impression de devenir fan. Déjà j'ai confirmé ce que je savais mais c'est officiel je me bouge pas assez, 6 000 pas en moyenne par jour alors que 10 000 est la recommandation.

J'ai même fait un test pour voir l'impact sur le nombre de pas entre prendre ou pas le métro pour aller au bureau. Cela veut simplement dire que ça fonctionne.

L'analyse du sommeil est vraiment une partie très intéressante, cela permet de voir pourquoi on est cassé ou pas dans la journée. Je n'ai pas encore creusé par contre pour voir comment améliorer mes nuits.

Idem pour la chasse aux calories, j'ai pas encore bossé le truc.

Il est vraiment amusant et intéressant d'utiliser ce genre d'appareil, la contrainte est mineure même si il faut pas l'oublier et le mettre le soir dans le bracelet. Prochaine étape équiper Ma Dame car on peut partager objectifs et résultats pour pouvoir profiter de l'appareil pour se challenger un peu.

Withings Pulse : la forme connectée [MaSanté2.0]
Withings Pulse : la forme connectée [MaSanté2.0]
Withings Pulse : la forme connectée [MaSanté2.0]