Google fait le spectacle lors la conférence I/O

Je sais, je sais, encore un billet ce matin sur la conférence de Google. Mais comment faire autrement ? Surtout quand Google fait le spectacle.

Alors je vais essayer de pas faire une liste des annonces mais plutôt regarder l’impact de ces annonces.

Première annonce : Android 4.1 Jeally Bean.

Dispo mi-juillet sur les appareils « Nexus », cette mise à jour d’Android apporte d’abord des optimisations dans la gestion du hardware, Google sait bien que 90% du succès des appareils tactiles repose sur le confort d’utilisation dont la fluidité est un élément incontournable, surtout face à l’iPad. Google a aussi revu son outils de commande vocale qui s’execute désormais en local c’est à dire qu’il fonctionne sans connexion ce qui à mon avis est plutôt cool, parce que dans la vraie vie on a pas vraiment le web tout le temps (surtout avec les tablettes). La recherche vocale qui est en concurrence avec Siri a été aussi amélioré. Enfin, Google Now, l’évolution qui fait dire que le futur c’est maintenant devrait permettre à l’OS d’anticiper, les mots que l’on tape, les recherches que l’on effectue, à voir en vrai, impressionnant et inquiétant à la fois.

Jelly Bean est donc une évolution de Android 4 qui va dans le sens de l’histoire et surtout montre que Google a compris que la guerre avec iOS est loin d’être gagné en terme d’expérience utilisateur. Reste LE problème d’Android, à savoir combien de temps les constructeurs vont mettre à proposer la MAJ sachant qu’ils arrivent à peine à faire passer leur hard en version 4.

Deuxième annonce la tablette Nexus 7″. 199$, 7 pouces,Tegra 3, 350 grammes cette tablette est clairement une aggression caractérisée envers le marché. – Attaque frontale de la Kindle Fire d’Amazon qui a le même format mais un hardware en peine. – Un prix qui va pousser tous les constructeurs à se bouger et surtout un ticket d’entrée pour ceux qui n’ont pas de tablette. Surtout que le rapport qualité/prix est bon.

Troisième annonce : Nexus Q. Le Nexus Q est une version de la Google TV avec un design original qui vient complètement en frontal avec l’AppleTV-Airport Express et les fonctions AirPlay, Airvideo. A 299$, je pense que l’appareil est au dessus du prix de marché mais offre une solution intéressante à ceux qui ont choisi Android pour leurs appareils. Point sympa, il sera possible de mettre un Nexus Q dans chaque pièce pour du multi-rooming (de riche). Je suis pas trop convaincu par le Nexus Q, pas fan du design, un prix qui me semble un peu haut mais c’est un choix que l’on peut trouver logique de la part de Google que de proposer toujours plus de matériel dans l’écosystème Android. Toute la gamme Nexus est ici

Quatrième annonce : Google Glass Le « One More Thing » de Google hier a été la promo faite autours des fameuses lunettes de réalité augmentée qui avait fait beaucoup causées il y a quelques semaines. Elles seront dispo aux devs à partir de début 2013 pour 1500$. Google est en position de bousculer notre quotidien. Dur de dire si ces lunettes peuvent vraiment s’imposer dans notre quotidien mais elles ont un tellement bon gout de futur qu’il est impossible de ne pas un peu fantasmer sur le produit.

Conclusion. L’objectif de Google est clair. La gamme Nexus est là pour servir de maitre étalon à tout l’écosystème Android. Google propose des produits à un rapport qualité/prix intéressant, les constructeurs de matériels doivent donc prendre note et se positionner de manière à offrir au moins un peu mieux pour exister. C’est une manière assez fine d’augmenter son business et d’essayer de pousser Android vers le haut. Enfin Google Glass est un message à l’industrie et au public, Google innove et prépare le futur.

Project Glass : une nouvelle étape pour la réalité augmentée [FuturEyes]

Il y a quelques temps j’aimais bien parler de réalité augmentée mais il faut bien l’admettre, si l’idée d’enrichir le réel par des informations numériques est bonne, futuriste et pratique, le moyen est limité. Aujourd’hui 90% de l’utilisation de la RA se fait au travers des smartphones, du coup le champs de vision est limité et l’ergonomie contestable.

Les smartphones permettent par contre de tester et d’inventer beaucoup de manières d’enrichir le réel, du tourisme à l’info pratique, de la communication aux jeux vidéo.

Puis en juin 2010, j’ai assisté à une conférence sur le sujet organisée par l’Echangeur. Là j’ai pu entendre beaucoup de professionnel du domaine évoquer leurs envies mais aussi de leurs limites. J’avais été marqué par l’intervention de Orin Inbar président et fondateur de l’ « Augmented Reality Consortium » qui avait déclaré que de nombreuses boites sont sur les rangs et que l’on pourrait voir débarquer d’ici 3 à 5 ans des modèles grands publics à 200$. Autre rumeur forte dans le petit monde Californien des RA, Apple aurait déjà déposé pas mal de brevets dans le domaine des optiques pour lunettes.

Si je vous parle de ça, c’est que hier Google a laché sur le web le Project Glass ainsi qu’une vidéo de présentation. Il s’agit clairement de rendre la RA accessible au travers de lunettes donc d’éliminer la plupart des défauts actuels de l’utilisation du smartphone en terme de champs de vision et d’ergonomie.

La vidéo donne un rapide aperçu de ce que pourrai donner l’utilisation d’une telle techno dans le quotidien, tout en restant très politiquement correct et un peu fleur bleu. Je vous laisse la découvrir :

Le potentiel est à mon avis énorme pour ce genre d’appareil, reste à savoir encore pleins de choses, au delà du prix, c’est l’ergonomie, le confort et l’autonomie qui vont en faire un produit « vendable » au delà du prototype. A noter qu’au Japon, DoCoMo bosse sur les mêmes (ou presque) qui avait été présentées en octobre 2010.

Le design qui est montré ressemble en plus à un accessoire de Dragon Ball Z 🙂

Prochaine étape d’après Ori Inbar, les lentilles de contact pour 2020/2025