Motorola Razr i : Android avec Intel Inside [Test]

Je viens de passer 10 jours avec le Motorola Razr i. Il s’agit d’un des premiers modèles de smartphone suite rachat de Motorola Mobility par Google et il offre une originalité c’est un processeur Intel qui l’équipe.

D’ailleurs commençons par éliminer la partie chiffres, le RAZR i possède un écran 4,3 pouces en définition 960×540 pixels et technologie Super AMOLED, un capteur 8 mégapixels à l’arrière, un capteur frontal, du NFC, du WiFi, un GPS, Android 4.0.4 (ICS) et un Intel Atom à 2Ghz. Il pèse quelques petits 126 grammes (tous les détails sont là).

La première chose a noté est le design. Certes c’est un rectangle avec un écran tactile mais prouesse de Motorala il ne ressemble pas à un autre. On l’aurait pas cru mais les fabricants arrivent à marquer des différences visibles entre les appareils. Au niveau de la finition on est vraiment bien servi avec un dos fibres de Kevlar et un vrai sensation de solidité de l’ensemble. C’est un des design que je préfère actuellement, on m’a fait remarqué qu’il était assez masculin, je sais pas mais je le trouve plutôt élégant avec sa robe noire et les touches grises mattes.

Au démarrage on est un peu agressé par le choix des couleurs du fond d’écran, certainement là pour rendre hommage à l’écran Super AMOLED Advanced HD. Une fois ces couleurs flashy oubliées, on se retrouve devant une version 4.0.3 d’Android avec une surcouche assez légère. Motorola ajoute un widget plutôt sympa qui montre l’heure, la charge de la batterie et la météo. Originalité en glissant vers la gauche on accède à des raccourcis de paramètres comme l’activation/désactivation du wifi, du BT ou du GPS. Pratique. Comme je l’indiquais dans mes tests précédents (ici et là) je trouve vraiment que la version 4 d’Android offre un vrai confort d’utilisation. Le processeur Intel gère ça à merveille dans presque toutes les situations, j’ai juste un ralentissement quand je passe de la home à la liste des apps mais je pense que ça vient de la surcouche de Motorola. Objectivement c’est presque rien. Si cela reste de l’Android 4, il faut quand même relevé le fait que processeur Intel oblige certaines applications développées en particulier pour les processeurs Nvidia peuvent ne pas fonctionner. Elles sont masquées sur le PlayStore ce qui peut éviter la frustration mais aussi provoquer l’incomprehension de ne pas trouver ce que l’on cherche.

Côté autonomie. En utilisation « normale » j’ai constaté qu’il pouvait faire un peu plus d’une journée. Peut être les performances d’Intel, en tout cas, il se comporte plutôt bien sur ce terrain là. Attention je compare avec les smartphones en général…

Design, taille, poids, perf, il ne lui manque à mon avis que le HSDPA pour vraiment me séduire. J’ai été agréablement surpris par ce modèle qui colle pas mal avec mes attentes. Je ne sais pas encore si je suis vraiment un amateur des très grandes tailles d’écran que l’on voit de plus en plus. Il coute à cet instant (seulement 24h après les annonces de Google) 399€ nu.

Et comme je suis sympa, la pub même si elle est un peu niaise 🙂

Razr & Xoom 2 : Motorola passe à l’attaque [hands on]

Hier soir Motorola avait invité la presse pour présenter 3 nouveaux produits, un mobile le Razr et 2 tablettes Xoom 2.

Avant de vous donner quelques détails je tiens à vous prévenir, le plan com’ de Motorola en France semble être impressionnant cette année : pub tv/radio/web/print/affichage et même sponsoring des NRJ Music awards. On risque de ne pas passer à côté des nouveaux produits.

Pour enfoncer le clou, la marque va proposer une ODR de 100€ sur une grande partie de ses produits du coup le Razr par exemple va être dispo avec abonnement à 49€ (149-100€)

Alors les produits :

Le Razr est un androidphone en version 2.3 avec la promesse de Motorola de passer en Ice Cream Sandwich en début 2012, côté hardware on a droit à un dualcore 1,2Go, 1Go de ram, 16Go de mémoire interne, un APN de 8Mpx qui filme en 1080, un écran Super AMOLED 4,3? résolution qHD (960 x 540) et tout ça pour 127 grammes. L’autonomie annoncée est impressionnante mais sans test, j’avancerai rien 😉

Côté design Motorola a fait un effort, le mobile n’est pas un rectangle noir mais il est présenté des jolie morceaux d’alu, des coins biseautés et surtout l’arrière est en Kevlar. Hier ils ont mis l’accent sur la solidité de l’appareil avec en plus d’un écran Gorilla Glass une couche hydrophobe a été ajouté dehors et dans l’appareil afin que la pluie et les verres d’eau maladroit ne signent pas le glas du Razr. Bien sûr, un écosystème d’accessoires accompagne l’appareil.

Pour avoir pu manipuler l’engin 10 minutes, je peux dire que l’écran est très agréable et réactif, moins bleu que les super amoled de Samsung (avec lesquels j’ai vraiment du mal). Côté OS, Motorola a ajouté une application maison Motocast qui va permettre d’acceder aux données de votre ordinateurs depuis le mobile après l’installation d’un soft Mac et Pc. Sinon c’est du Android. La prise en main est agréable et le dos en Kevlar offre une nouvelle sensation très agréable. A première vue, un mobile complet et élégant qui comme indiqué plus haut peut être une bonne affaire.

Du côté des tablettes, la Xoom 2 est décliné en 2 tailles 8,1″ et 10,2″, sous Android Honeycomb, elles offrent les même caractéristiques techniques que le Razr sauf pour l’apn qui est un 5Mpx. La 10″ pèse un environ 600 grammes et la Media Edition de 8″ un peu moins de 400 grammes. Les prix sont de 349€ pour la Media Edition et d’environ 500€ pour la 10,1.

Côté design elles reprennent celui du Razr avec ces coins biseautés mais malheureusement ici pas de Kevlar mais quand même la présence du filtre hydrophobe.

Là encore j’ai pu manipuler les engins quelques minutes et je suis moins enthousiaste que pour le mobile, la recherche de différenciation est moins forte et le hardware aurait pu être un peu plus ambitieux. Malgré tout, ces tablettes devraient pouvoir remplir leur rôle. Pour moi, le vrai bémol est le prix, j’ai du mal à imaginer que le succès des tablettes Android puisse se faire avec un ticket d’entrée au dessus de 300€ hors spec’ vraiment innovantes.

Motorola semble vouloir revenir dans les coeurs du public après quelques années difficile surtout que l’année prochaine le nouveau propriétaire de la boutique devrait remettre un coup d’accélérateur.

quelques photos sur mon flickR

Bonus :

La pub américaine est énorme, elle sera toute différente en France, plus axée « séduction »

Razer / Sixense : votre Pc devient une Wii [CES]

La relation homme/machine a été bouleversé en quelques années avec l’arrivée de la Wii et de l’iPhone. On peut d’ailleurs voir sur les reviews du CES que tout le monde doit sortir un produit tactile pour être dans le coup.

Razer (spécialiste des accessoires pour gamers) a présenté avec Sixsense (specialiste de l’interaction homme/machine), une sorte de télécommande/wiimote/… uniquement compatible Pc qui a la bonne idée de se débrouiller pour être compatible avec les jeux existant.

Une vidéo de Engadget montre l’utilisation de l’engin sur Left4Dead2 (que j’ai toujours pas acheter et que le père noël ne m’a pas amené).

Comme souvent, on a aucune idée du prix, de la dispo, ni même de l’intérêt de la chose, mais découper des zombies comme le type sur la vidéo ça a l’air quand même chouette.