Des gouttes d’eau dans nos ordinateurs [AlternativeFutur]

Entre poésie et technologie il y a parfois des liens étonnants qui peuvent se créer.
Ici, ce sont des chercheurs du MIT, la section Tangible Media qui ont eu l’idée d’utiliser des gouttes d’eau comme moyen de transporter l’information.

Tout repose sur une ou plusieurs gouttes posées sur une grille hydrophobe et conductrice. Ensuite ils émettent un courant électrique qui permet de déplacer les gouttes, de les fusionner et donc des créer des événements.

La vidéo ci dessous montre quelques applications que l’équipe a imaginé pour utiliser cette technique dans des domaines réels.
Mais au delà, on peut penser aux laboratoires où justement la possibilité de mélanger des fluides avec une grande précision et sans action mécanique peut apporter des économies et de l’efficacité.

Programmable Droplets for Interaction from Tangible Media Group on Vimeo.

J’aime aussi beaucoup l’approche « Calm Interfaces » développé par l’équipe de Tangible qui est presque une approche poétique de la science technique que nous connaissons.

Vivement le futur où l’on utilisera de l’eau à la place des métaux rares !(oui ça n’a pas de sens aujourd’hui).

Via SiècleDigital

Cosmos : A spacetime odyssey [lebondocumentaire]

Vous aimez la science quand elle est bien vulgarisée ? Vous aimez les documentaires avec des effets spéciaux, voir même avec des vaisseaux spatiaux, je vous invite à découvrir Cosmos : A spacetime odyssey.

Personnellement, je regarde sur Netflix mais il y a peut être pleins d’autres moyen de regarder cette série de docs qui parle de la Terre, de l’Univers, de la Vie…

C’est passionnant, réalisé avec des vrais moyens, parfois un peu trop anglo-saxon dans le côté spectaculaire mais ça donne aussi le charme général de la série. Neil deGrasse Tyson qui présente est un astrophysicien américain (et pas un acteur) avec un vrai style.

Vous avez envie de regarder un truc intelligent, chercher « cosmos » sur Netflix, regardez 1 épisode pour vous faire une idée, ça peut pas faire de mal 🙂

L’impression 4D : des objets capables de changer de forme [recherche]

Du côté d’Harvard, des scientifiques travaillent sur le futur de l’impression 3D et du coup ils n’hésitent pas la surenchère et se lancent dans la 4D.
Le principe a l’air vraiment complexe et est encore loin de devenir un classique de nos intérieurs mais il est intéressant de voir comment l’impression 3D est en train de bousculer les techniques.

Dans la vidéo, ils impriment une orchidée « à plat » mais sont capables de « programmer » une nouvelle forme lorsqu’elle sera immergé dans l’eau. Petite déception, la vidéo ne montre pas grand chose.

Si les applications ne sont pas évidente vu d’ici, on peut imaginer que le monde médical ou que les textiles intelligents pourront en tirer partis.

On va quand même bien rigoler dans le futur 😀

via RSLN