EVO-LSC : quand j’ai enfin acheté un skate électrique [Test & Avis] [Code Promo]

Il y a 1 mois j’ai reçu mon EVO-LSC.
ça été un jour de fête, franchement ça fait bien 3 ans que je rêve de m’offrir un skate électrique.

J’avais jamais craqué pour une raison simple : le prix.

Aujourd’hui, toute l’offre « haut de gamme » est comprise entre 1000€ et 1500€ bien au delà de mon budget cadeau-perso-pour-le-kiff (raison pour laquelle j’ai pas de iPhone X par exemple).

Du coup, comme vous, quand j’ai envie d’un truc je passe du temps à regarder les marques qui font envies. Parmi ces marques, Evo Spirit un acteur français du sujet qui fabrique des skates motorisés depuis 2008 ! Et oui ! Y a pas que les californiens dans la vie.

Si au départ, les modèles étaient plutôt tout terrain, cette année, ils ont sortis 3 modèles urbains, le 1er en carbone (cool mais pas dans mes prix), un short board et un long board.
J’ai hésité un peu entre ces 2 derniers modèles puis j’ai fini pas me décider et j’ai passé commande pour le LSC, soit le Long Board, qui coute 350€ TTC 😀

A noter que l’idée pour moi était d’avoir un moyen de me déplacer en ville, de kiffer faire du skate et ne pas transpirer dans mes chemises parce que mon boulot consiste à rencontrer des clients tous les jours.

Du côté de son physique, un moteur 350W, 8 km d’autonomie, 102cm et 5,5kg. Avec ses roues de 90mm autant vous dire que c’est une belle bête quand même.
Les roues et logo rouge, la planche en bambou en font un bel objet. (fiche là)

Bien sûr le skate arrive avec une télécommande sans fil plutôt pratique alimentée par des piles. Seul petit piège, anecdotique, sur la tranche gauche il y a marche avant/arrière et sur la droite ON/OFF et comme je suis gaucher régulièrement je pousse le bouton en marche arrière et je passe pas loin de la chute 🙂

La batterie est sous le plateau et le moteur caché dans la roue, cela se recharge en 1h30.

Question sensation, le skate électrique c’est FANTASTIQUE. C’est le plaisir de rouler sans pousser, un peu comme du snowboard en fait, de la glisse à la cool.

La prise en main si vous êtes déjà monté sur un skate est d’environ 45 secondes. Il y a en plus 2 types de vitesse pour débuter tranquille.

Par contre, attention, une planche comme celle là, surtout si comme moi vous êtes un peu lourd (85kg) est plus à considérer comme une planche à assistance électrique. Il faut lui donner un coup de main pour démarrer et dès qu’il commence à y avoir des dénivelés. C’est ce qu’une planche à 1000€ fera, pour rappel, on est à 350€ là.

Du coup, au départ j’ai été un peu déçu par la puissance, j’ai eu l’impression d’atteindre vite la limite mais dans les faits, les performances sont plutôt cools. Je vais assez vite pour me déplacer sans me mettre en danger, en ville c’est souvent suffisant avec les gens/voitures/scoot/vélos…
Je me fais aussi des bons kiffs balades avec les enfants qui eux poussent sur leurs trottinettes pendant que j’appuie sur la télécommande.

Je sais pas si je l’ai déjà écris mais le skate électrique c’est fantastique 😀

Très gros avantage/découverte de la planche : le frein. En effet, il est possible de descendre des pentes et de ralentir grâce au moteur, j’avoue que c’est très rassurant de pouvoir contrôler sa descente, un peu comme en snowboard.

Du coup, en terme de bilan/conclusion je dirai plusieurs choses :
– Le skate électrique c’est vraiment cool
– La puissance de 350w c’est un peu juste en ballade, j’avoue que je suis un peu frustré sur ce point
– Le frein c’est top 🙂
– 6 kg la board c’est un peu le MAX parce qu’après à transporter

Est ce que je conseille le EVO-LSC : Un grand OUI, idéal pour débuter sur le sujet, tester ce modèle de déplacement, kiffer un ride tranquille, dépenser un montant VRAIMENT raisonnable.
Je suis très content de m’être fait ce cadeau !

BONUS : 10% de réduction avec le code TAPA sur tous les sites, cool, non ?
https://www.evo-spirit.com/produit/evo-ssc/

OlliOlli : du skate, des combos, des chutes et du fun [orDie]

OlliOlli : du skate, des combos, des chutes et du fun [orDie]

OlliOlli est désormais disponible ordinateur. Sur MacOS et Windows pour la modique somme de 10€ et franchement, encore une fois, c'est un gros coup de coeur.

J'ai passé beaucoup d'heure sur la version PSVita (en test ici) et c'est avec un vrai plaisir que j'ai pu tester le jeu des anglais de Roll7 sur un écran plus grand. Pour moi qui a un peu d'habitude la prise en main a été très rapide, y a juste une histoire de timing qui a l'air légèrement différent, un genre de 1/8s pour les atterrissages mais c'est de l'ordre du réglage. Ce portage sur Pc est une réussite.

Pour faire court, OlliOlli propose au joueur des dizaines de niveaux dans lesquels il va avoir plusieurs objectifs :

– finir sans tomber

– réaliser des figures et des grinds

– faire du score

– accomplir des missions imposées

Tout cela débloque les niveaux suivants, les niveaux Pro et les niveaux Rad(icaux) pour toujours plus de plaisir, de prises de tête et de mise à l'épreuve du calme et de la patience du joueur.

OlliOlli apporte du neuf dans le jeu de skate en lui donnant un côté plateforme-superMeatBoy où il faut réussir ses sauts au millimètre mais aussi un petit gout de jeu de combat avec des combos qui se déclenchent avec des quart de cercle sur le stick.

Le plus compliqué avec OlliOlli c'est la prise en main, se faire un peu violence parce que la maniabilité n'est pas classique mais une fois bien compris les mécanisme c'est vraiment un régal de foncer au travers des différents tableaux.

Perso je suis fan du style graphique mais ça surprendra personne… Mais il faut noter que la musique est vraiment excellente et colle à l'ambiance à merveille.

Si on ajoute les daily-challenges et le nombre important de niveaux et défit, le jeu devrait vous tenir éveillé un bon moment, en tout cas, je suis en train de me replonger dedans avec plaisir !