Lancement d’Amphi-b imminent [blogger’s job]

Comme vous le savez surement je travaille pour la société Immersive Lab. Nous sommes spécialisés dans l’utilisation de la 3D et des avatars dans des contextes autre que les jeux vidéo.

La semaine prochaine nous ouvrons un nouveau service : Amphi-b.

Il s’agit d’une offre de location d’amphithéâtre virtuel en mode SaaS. Pour ceux qui ont suivi un peu nos travaux, il s’agit d’une évolution majeure de l’Université des Clients sur le plan technique et d’une ouverture du concept en dehors du Crédit Agricole.

Nous dévoilerons donc le 6 juin l’offre complète ainsi que la grille de tarifs qui est un des arguments forts du produit.

Si vous souhaitez être invité au lancement physique ou virtuel vous pouvez vous inscrire ici Pour tester notre techno (dans le navigateur / multi OS) vous pouvez visiter la Cathédrale d’Oloron Sainte Marie ici

Comme nous travaillons au lancement du coup, je pense que l’activité du blog va être impacté, c’est que l’on voudrait rien laisser au hasard et du coup je vais surement couper un peu ma veille pour être à 1000%.

Ha sinon, vous pouvez suivre le compte Twitter @Amphi-B

Les mystérieuses clés à molette en or [un autre monde]

Pendant l’été, il y a des gens qui ont pas de chances, ils ne partent pas en vacances. Du coup, Valve a pensé aux joueurs de Team Fortress 2 et a décidé de mettre à disposition de manière aléatoire l’objet virtuel le plus rare du jeux vidéo : une clé à molette en or.

Disponible pour les joueurs qui « craftent » (qui associent les objets entre eux pour en créer de nouveaux) la clé en or à la particularité de transformer les adversaires touchés en statut en or. L’objet existe en 100 exemplaires et du coup la compétition pour l’obtenir fait rage… au moins fait des dégâts.

Ce matin cpc.com fait un résumer des histoires qui se sont produites depuis la mise à dispo de cet objet. Pour certain la méthode aura été de créer des scripts pour apparaitre en ligne alors qu’ils n’y sont pas. Résultats : les comptes ont été bannis. Pour un propriétaire de la clé, son compte a été hacké mais Valve a remis de l’ordre. Enfin, certains chanceux qui ont obtenu l’objet sont épiés en ligne et du coup on décide de faire une « cérémonie » en ligne pour détruire leurs clés en or le 31 août. Plus fort, une poignée de personnes pourront assister à la cérémonie en échange d’un don à l’asso Child’s play, d’après cpc.com, déjà 20 000$ aurait été collecté avec des dons allant jusqu’à 500$.

Ce qui se passe est bien sûr anecdotique et peut paraitre le résultat de trop d’heure devant l’écran, il faut reconnaitre que c’est une preuve de plus que les objets virtuels ont une place non négligeables dans l’esprit des joueurs. On se moque souvent des casual gamers que l’on peut trouver sur Farmville, des joueurs de World of Warcraft qui achètent des objets sur des eBay spécialisés sans parler des joueurs de Second Life. On peut conclure de tout ça que les univers numériques ont percé une brèche qui ne va faire que s’élargir dans les années qui viennent et qu’au final dans quelques temps, on trouvera normal (plus ou moins) ce type de business.

Le mot de « virtuel » pour les univers numériques va devoir disparaitre et ça moi, je trouve ça bien 😀

La réunion virtuelle par Immersive Lab [blogger’s job]

Immersive Lab est l’entreprise pour laquelle je travaille et comme vous le savez surement nous sommes spécialisés dans la création d’usages liés aux univers virtuels en 3D.

Régulièrement, lorsque que nous expliquons l’intérêt des dispositifs que nous commercialisons nous sommes confrontés au scepticisme, ce qui est a priori normal dès que l’on aborde des sujets nouveaux.

Parmi nos « concurrents », même si ce terme est très relatif, nous comptons tous les systèmes de réunions à distance du marché. Notre solution n’est pas vraiment en concurrence frontale avec un Adobe Connect pro car un dispositif basé sur un univers en 3D ne se limite pas uniquement à faire des réunions. Nos clients utilisent leurs univers virtuels d’entreprise pour organiser des réunions, de la formation, des séminaires, des présentations de produits, du serious gaming voire même dans certains cas cherchent à exploiter les qualités « sociales » de l’outil pour rapprocher les équipes qui travaillent à distance.

Nous avons donc décidé de lancer une opération baptisée « La réunion virtuelle » qui consiste à ouvrir une salle de réunion ou un amphithéâtre à ceux qui le désirent afin qu’ils puissent tester gratuitement par eux même et donc juger sur pièce de la pertinence des réunions au sein d’un environnement en 3D.

Dans le cadre de cette opération, nous n’ouvrons pas seulement un espace dans Second Life, nous offrons aussi la possibilité d’accéder à l’interface en ligne de gestion de nos Campus Digitaux. Cette interface, bridée pour l’occasion permet de gérer les utilisateurs, de planifier la réservation de salle et donne accès au tableau blanc. Le tableau blanc est un outil développé maison assez rare si on parle de Second Life qui permet d’afficher en temps réel dans les salles du contenu (pdf,ppt, jpg…), c’est un outil incontournable pour faire des présentations ou de la formation.

Si vous êtes une entreprise (peu importe la taille), une asso, en fait peu importe je vous invite à me contacter pour planifier un test.

Je serai aussi cet après midi au BarCamp organisé à la Cantine sur le thème des univers virtuels donc n’hésitez pas à me venir me trouver si vous voulez plus de détails.

Peut être qu’ici, parmi les lecteurs certains aimeraient aussi tester, je peux aussi organiser une session si quelques personnes sont intéressées, pour se faire un commentaire ou un petit mail devrait faire l’affaire.

Le site de l’opération : http://lareunionvirtuelle.immersivelab.fr/